Le présumé agresseur, Marc-André Moisan.
Le présumé agresseur, Marc-André Moisan.

Arrestation d'un homme de Mirabel pour des agressions sexuelles

Rédaction
EAP
Marc-André Moisan, de Mirabel, a comparu le 12 mai dernier au Palais de justice de Saint-Jérôme pour faire face à plusieurs accusations, dont celui d’avoir administré une substance délétère, de séquestration, de voies de fait, d’agression sexuelle et d’agression sexuelle armée concernant des évènements survenus entre 2007 et janvier 2021 dans plusieurs régions du Québec.

Ce dossier a été mis jour grâce à un partenariat entre la Sureté du Québec, le Service de police de Mirabel et le Service de police de la Ville de Lévis. Plusieurs victimes auraient été agressées sexuellement et séquestrées lors de rencontres avec le suspect. Marc-André Moisan demeure détenu pour la suite des procédures. 

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sureté du Québec avait procédé à l’arrestation de Marc-André Moisan, 32 ans, de Mirabel relativement à plusieurs infractions à caractère sexuel le 25 février dernier.  

La Sureté du Québec rappelle qu’en tout temps, le public peut transmettre des informations de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sureté du Québec au 1 800 659-4264.