Un homme de 56 ans a été poignardé à Grenville.
Un homme de 56 ans a été poignardé à Grenville.

Altercation sanglante à Grenville

Charles Durocher
EAP
Un homme de 56 ans, Stéphane Bondu, connu des policiers, est décédé le 31 octobre dernier à la suite d’une violente altercation sur la rue Principale à Grenville.

Les policiers de la Sureté du Québec (SQ) se sont rendus à une résidence de la rue Principale à Grenville le 31 octobre à 22h30 pour répondre à un appel suite à une altercation entre deux personnes. À leur arrivée, les policiers ont constaté que l’homme avait été gravement blessé, et il fut déplacé au Centre Hospitalier d’Argenteuil, où son décès a été constaté. 

Une résidente de 24 ans a été rencontrée par les policiers en lien avec l’affaire, mais aucune accusation n’a été portée contre elle. Les policiers n’ont procédé à aucune arrestation. Une autopsie devait être pratiquée sur le corps du défunt afin de confirmer les causes de son décès. 

Selon les informations du Journal de Montréal, l’homme qui avait plus d’une cinquantaine de dossiers criminels à son actif se serait introduit par effraction chez elle. La dame aurait immédiatement contacté le 911 lorsqu’elle a remarqué que la porte de son appartement avait été défoncée. M. Bondu aurait alors tenté de l’agresser sexuellement, et celle-ci l’aurait poignardé avec un couteau afin de se défendre. La jeune femme a été interrogée par les enquêteurs des crimes contre la personne de la SQ et libérée sans accusation, puisqu’il s’agirait d’un cas de légitime défense contre un individu violent.