Patrick Lalande, sa conjointe Mélanie et leurs filles Kimberly et Koraly, lors de la 1re soirée d’un spectacle son et lumière, situé au 5 Place Belle-Vue à Brownsburg-Chatham. C’est Mélanie qui s’occupe de la programmation des chansons.
Patrick Lalande, sa conjointe Mélanie et leurs filles Kimberly et Koraly, lors de la 1re soirée d’un spectacle son et lumière, situé au 5 Place Belle-Vue à Brownsburg-Chatham. C’est Mélanie qui s’occupe de la programmation des chansons.

20 000 lumières et des heures de travail

Mylène Deschamps
EAP
La famille Lalande poursuit leur lubie pour une 4e année consécutive en illuminant leur maison avec plus de 20 000 lumières à la D.E.L. agrémentée d’une trame sonore qui se syntonise au 88,3.

Inspirées par une émission américaine, «Light Figh», qui met en vedette des passionnés avec des décors de plus de 100 000 lumières, les Lalande investissent d’innombrables heures pour mettre en valeur leur domaine qui longe la rivière Outaouais au 5, rue Belle-Vue à Brownsburg-Chatham.   

Patrick Lalande, technologue en sécurité électronique, a une longueur d’avance, mais il obtient énormément de support autant de sa conjointe Mélanie à la programmation des chansons que de ses deux filles, Kimberley et Koraly «Ça prend bien de la patience et de la passion parce que c’est beaucoup de temps!», indique-t-il. D’ailleurs, sa plus vieille, Kimberley, étudiante au Séminaire du Sacré-Cœur, a réalisé la programmation à 100% de plus de trois chansons, ce qui demande environ 4 heures de programmation. La plus jeune quant à elle se spécialise dans les nouvelles trouvailles et a ajouté la belle licorne. 

Ils sont plus d’une famille au Québec à se passionner pour ce type de projets, une quinzaine environ dans leur regroupement. «Nous faisons une tournée des maisons illuminées. On s’aide et on se donne des conseils», ajoute M. Lalande, qui a aussi un contact direct avec un entrepreneur du Québec qui crée ce type de coroplaste dans lequel il crée des formes et des trous nécessaire à l’installation des lumières.  

Tel que dans Le sapin a des boules, le voisinage réuni en grand nombre pour assister à la première samedi dernier ont profité d’un spectacle pyrotechnique! Dès 17 h et en boucle de 1h30, les curieux peuvent assister de leur voiture à ce spectacle ingénieux!  M. Lalande informe que les prestations se terminent à 21 h sur semaine et 21h30 les samedis et dimanches. Il demande aussi de respecter les entrées de ses voisins pour un bon voisinage.