Claude Lacroix, Zachary Nantel et Frédéric-José Dhaisne Secondsouffle, font tous partie de la nouvelle pièce de la troupe de théâtre communautaire Le Cercle Gascon II, intitulée Wifi or not Wifi. Cette dernière sera présentée les 18, 19, 26 et 27 octobre prochains, ainsi que les 9 et 10 novembre. Les billets sont disponibles en visitant la billetterie en ligne de la troupe, au theatrecerclegascon.ca
Claude Lacroix, Zachary Nantel et Frédéric-José Dhaisne Secondsouffle, font tous partie de la nouvelle pièce de la troupe de théâtre communautaire Le Cercle Gascon II, intitulée Wifi or not Wifi. Cette dernière sera présentée les 18, 19, 26 et 27 octobre prochains, ainsi que les 9 et 10 novembre. Les billets sont disponibles en visitant la billetterie en ligne de la troupe, au theatrecerclegascon.ca

Wifi or not wifi, voilà la question

La troupe de théâtre communautaire Le Cercle Gascon II promet une pièce qui aura de la portée.

Depuis le mois de juin, les comédiens et comédiennes du groupe travaillent avec acharnement afin de présenter la pièce Wifi or not Wifi. « Au printemps dernier, j’ai fait l’adaptation canadienne de la pièce, a déclaré Louise Laliberté, présidente de la troupe et metteure en scène de la pièce. C’est une pièce française. J’ai demandé si je pouvais l’adapter en franco-ontarien, puisqu’elle contenait des termes français qu’on n’utilise pas. »

La pièce, rédigée par Vivianne Tardivel, comprend neuf comédiens et comédiennes et se déroule au Bar de la Connection, un petit café situé en pleine campagne. C’est aussi le seul endroit où l’on peut avoir accès à Internet. « La pièce se passe dans un petit village, expliquait la présidente. Je l’ai mis dans le contexte du petit village d’Alfred, parce que je fais de la suppléance là et souvent, j’ai de la misère à avoir du Wifi, la connexion est difficile.

C’est donc dans ce petit café que les gens doivent aller afin de vérifier leurs courriels ou avoir accès au Wifi gratuit. « Tout le monde se retrouve donc dans ce bar, soulignait la dame. »

Bien que plusieurs heures aient été consacrées au montage et à la préparation de la pièce, Mme Laliberté souligne que cette dernière n’est pas si difficile à monter. « C’est beaucoup de tac au tac, a expliqué la présidente. Ce qui est difficile, c’est le timing, le rythme, puisqu’il y en a beaucoup dans cette pièce. Ça rentre et ça sort. C’est ça qui est intéressant aussi. »

Selon la dame, aucun des personnages n’a de long monologue. Les comédiens et comédiennes ont plutôt plusieurs courtes répliques. « Ça permet à plusieurs personnes de jouer, disait-elle. »

Louise Trottier-Desrosiers interprète le rôle de Fabienne, Elisabeth Gauthier celui de Pietra, Isabelle Séguin incarne Mireille tandis que Karine Perron a obtenu le rôle d’Annabelle. Pour leurs parts, Yvette Paré joue le rôle d’Alphonzine, Marie-Claude Dupont le rôle d’Emma, Claude Lacroix le rôle de Claude, Zachary Nantel le rôle de Donald et Frédéric-José Dhaisne Secondsouffle le rôle de François.

La pièce sera présentée les 18, 19, 26 et 27 octobre prochains, ainsi que les 9 et 10 novembre. Les billets sont disponibles en visitant la billetterie en ligne de la troupe, au theatrecerclegascon.ca.

La troupe, qui compte une cinquantaine de membres, a l’habitude d’organiser deux pièces par année, soit une au printemps et une en automne. « Au cours des deux dernières années, on a fait une comédie musicale à la mi-février, a expliqué Mme Laliberté. Nous avons un auteur de comédie musicale parmi nous. Pendant deux ans, ont s’est retrouvé à faire trois pièces par année. »