Le programme de vaccination des nourrissons du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) contre la coqueluche, la méningite et d'autres maladies infantiles a été suspendu ce printemps, le personnel du BSEO se concentrant sur la lutte pour contenir la pandémie de COVID-19 dans la région. Il est maintenant prévu de relancer le programme une fois qu'une stratégie sure aura été élaborée pour contourner les restrictions liées à la COVID-19.
Le programme de vaccination des nourrissons du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) contre la coqueluche, la méningite et d'autres maladies infantiles a été suspendu ce printemps, le personnel du BSEO se concentrant sur la lutte pour contenir la pandémie de COVID-19 dans la région. Il est maintenant prévu de relancer le programme une fois qu'une stratégie sure aura été élaborée pour contourner les restrictions liées à la COVID-19.

Le BSEO relancera le programme de vaccination des nourrissons

Le médecin hygiéniste en chef de l'est de l'Ontario veut remettre le programme de vaccination des nourrissons sur les rails.

«Il est temps que nous nous penchions sur la question», a déclaré Dr Paul Roumeliotis, médecin-chef du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO), lors de sa téléconférence quotidienne avec les médias, le mercredi 22 avril.

Le programme de vaccination des nouveau-nés et des nourrissons du BSEO a été mis de côté ce printemps alors que le BSEO a concentré ses efforts sur la coordination de la lutte contre la pandémie de COVID-19. Au cours de ses consultations régulières avec les représentants du ministère provincial de la Santé, le Dr Roumeliotis a passé en revue le programme dans le but de le réactiver.

«Le moment est venu de chercher à contourner les restrictions liées à la COVID-19 pour relancer le programme de vaccination, a-t-il déclaré. Certains vaccins sont sensibles au passage du temps et doivent être administrés à un certain intervalle (d'âge).»

Par le passé, le personnel du BSEO a vacciné les nouveau-nés et les nourrissons contre la coqueluche, la méningite et d'autres maladies infantiles. Il a aussi a effectué des rappels pour les enfants.

Dr Roumleliotis a souligné que le défi consiste à trouver «un moyen sûr» d'assurer le programme de vaccination sans avoir de groupes ou de files de parents qui attendent avec leurs enfants pour les faire vacciner. Il prévoit annoncer prochainement le redémarrage du programme une fois que le personnel aura mis au point une stratégie réalisable.

COVID-19

Entre le 15 janvier et le 19 mai, l’Ontario a enregistré 22 384 cas de COVID-19, dont 1919 décès. Comment les entrepreneurs en pompes funèbres ou les thanatologues tirent-ils leur épingle du jeu en ces temps de pandémie? Des experts de l’Est, du Sud et du Nord de la province témoignent.
Sciences et environnement

Peut-on vivre sans plastique? Qu’en est-il pour une famille de quatre qui aime le camping, qui célèbre Noël et l’Halloween et dont les enfants vont à l’école ou à la garderie? C’est la quête dans laquelle s’est lancée la journaliste Evelyne Charuest avec Ciao plastique!, une série documentaire en trois épisodes qui sera bientôt diffusée sur les ondes d’Ici Explora. Francopresse s’est entretenu avec elle.
Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé aujourd'hui (mardi 14 avril) la prolongation de l’état d’urgence de 28 jours.  Cette prolongation a été adoptée lors d’une séance extraordinaire à l’Assemblée législative à Toronto à laquelle participaient un nombre restreint d'élus.
COVID-19

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé ce matin (samedi 11 avril) la prolongation des  mesures d’urgences dans la province jusqu’au 23 avril, C’est le deuxième prolongement depuis la déclaration de l’état d’urgence le 17 mars.
Dossier

Alors que la crise de la COVID-19 fait la Une de tous les médias, que les secteurs scientifiques et politiques luttent ensemble pour trouver les moyens d’en sortir, une réalité se laisse facilement oublier : les conséquences sociales de la pandémie touchent plus durement les femmes, dénoncent plusieurs expertes.