Le BSEO s’inquiète de l’afflux des Québécois qui afflux sur les magasins de Prescott-Russell pour magasiner
Le BSEO s’inquiète de l’afflux des Québécois qui afflux sur les magasins de Prescott-Russell pour magasiner

L'afflux de Québécois en Ontario inquiètent le BSEO

L’afflux des Québécois sur les magasins de l’Est ontarien devient une source d’inquiétude pour le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO).

Lors d’une conférence de presse tenue hier, le BSEO, par le biais de son médecin hygiéniste Dr Paul Roumeliotis, a exprimé son inquiétude quant aux nombre de Québécois qui franchissent la frontière ontarienne pour magasiner.

En effet, certains Québécois poussés par la fermeture des magasins les dimanches d’avril au Québec, ont choisi de faire leurs courses dans magasins de l’Est ontarien.

«Nous avons vu la semaine passée qu’à Alexandria, Hawkesbury et Cornwall, les stationnements des magasins étaient pleins d’autos du Québec», a indiqué Dr .Roumeliotis. Le médecin hygiéniste a expliqué que le manque de contrôle routier sur les routes 20 et 40 au Québec, qui débouchent sur les autoroutes 401 et 417 en Ontario, encourage les gens à se déplacer en masse, ce qui représente un risque éventuel de propagation de la pandémie.

Selon Dr Roumeliotis, cet afflux n’aide pas les efforts déployés par le BSEO et les municipalités à respecter les consignes. Le BSEO a indiqué qu’il est en pourparlers avec les autorités afin de trouver des solutions, qui pourraient comprendre des contrôles routiers.

« Nous sommes à la recherche des pistes de solutions avec le ministère de la Santé de l’Ontario», a expliqué Dr Roumeliotis.  Cependant, il ne faudra pas s’attendre à des contrôles cette fin de semaine. Le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a rappelé hier lors de son point de presse quotidien à Queen’s Park que les magasins dans la province seront fermés, ce vendredi et dimanche à l’occasion de Vendredi saint et de Pâques. Cette décision aura au moins comme effet d’éviter de tels déplacements, du moins ce weekend.

COVID-19

Entre le 15 janvier et le 19 mai, l’Ontario a enregistré 22 384 cas de COVID-19, dont 1919 décès. Comment les entrepreneurs en pompes funèbres ou les thanatologues tirent-ils leur épingle du jeu en ces temps de pandémie? Des experts de l’Est, du Sud et du Nord de la province témoignent.
Sciences et environnement

Peut-on vivre sans plastique? Qu’en est-il pour une famille de quatre qui aime le camping, qui célèbre Noël et l’Halloween et dont les enfants vont à l’école ou à la garderie? C’est la quête dans laquelle s’est lancée la journaliste Evelyne Charuest avec Ciao plastique!, une série documentaire en trois épisodes qui sera bientôt diffusée sur les ondes d’Ici Explora. Francopresse s’est entretenu avec elle.
Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé aujourd'hui (mardi 14 avril) la prolongation de l’état d’urgence de 28 jours.  Cette prolongation a été adoptée lors d’une séance extraordinaire à l’Assemblée législative à Toronto à laquelle participaient un nombre restreint d'élus.
COVID-19

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé ce matin (samedi 11 avril) la prolongation des  mesures d’urgences dans la province jusqu’au 23 avril, C’est le deuxième prolongement depuis la déclaration de l’état d’urgence le 17 mars.
Dossier

Alors que la crise de la COVID-19 fait la Une de tous les médias, que les secteurs scientifiques et politiques luttent ensemble pour trouver les moyens d’en sortir, une réalité se laisse facilement oublier : les conséquences sociales de la pandémie touchent plus durement les femmes, dénoncent plusieurs expertes.