La Nation modernise ses techniques d’attraction

La municipalité de La Nation veut inciter une frange plus jeune de la population à venir s’y établir. Pour y arriver, elle misera sur un partenariat avec la boîte de production Effet Papillon, fondée par trois membres du groupe humoristique ottavien Improtéine.

 Une subvention de 17 900 $ du Programme d’appui à la francophonie ontarienne (PAFO) permettra à La Nation de produire cinq vidéos promotionnelles mettant en valeur des personnalités et des entreprises locales.

Sur des thèmes comme les loisirs, le travail en français, l’éducation et la santé, elles dureront quelques minutes et auront pour but «de mettre en valeur les aspects dynamiques de La Nation», rapporte le gestionnaire du développement économique et touristique de la municipalité, Benjamin Bercier.

«On veut atteindre une nouvelle audience, celle des jeunes adultes qui considèrent de venir s’établir ici. Pour ça, il faut véhiculer l’idée qu’on est une municipalité dynamique, avec une forte vitalité économique.»

La Nation est aussi l’une des régions les plus francophones de l’Ontario. Au recensement de 2016, plus de 80 % des répondants ont indiqué parler français. «C’est une bonne alternative aux grands centres, avec une qualité de vie difficile à égaler», prêche Benjamin Bercier.

Miser sur l’humour

Pour s’assurer de rejoindre le public visé, La Nation a une «arme secrète» : elle fera affaire avec la firme Effet Papillon, dont les trois gestionnaires font aussi partie du groupe humoristique Improtéine.

Tous Franco-Ontariens, l’animatrice Nadia Campbell, le producteur Stéphane Guertin et l’auteur Olivier Nadon, qui réside à La Nation, seront chargés de réaliser les cinq vidéos promotionnelles visant à convaincre l’auditoire de venir s’installer dans la municipalité de l’Est ontarien.

«C’est le genre de projet qui nous enthousiasme beaucoup! Des capsules web de courte durée, sur un sujet qui peut sembler un peu sec, mais qu’on va transformer en quelque chose de très intéressant. Et ça sera certainement amusant et drôle, sinon ce n’est même pas la peine de le faire», s’exclame Olivier Nadon.

C’est par un concours de circonstances que lui-même s’est établi à Saint-Isidore, dans La Nation. Une décision dont il se réjouit d’autant plus depuis qu’il a quatre enfants.

«C’est un endroit merveilleux pour élever une famille, entre autres parce que c’est tranquille. C’est cliché, mais on sous-estime la tranquillité! On a le temps de faire les choses, on peut envoyer les enfants au parc sans s’inquiéter, ce qui n’est pas toujours le cas dans les grandes villes.»

Public cible : 20 000 personnes

En réalisation jusqu’à la fin avril, les vidéos promotionnelles devraient être publiées à partir du mois de mai.

Sans avoir de détails sur la direction que prendront les vidéos, Effet Papillon pense miser sur «le contraste». «On aime mettre ensemble des gens qui ont l’air différents, qu’on ne s’attendrait pas à voir réunis», explique Olivier Nadon, qui fera peut-être lui-même partie des acteurs.

La Nation estime rejoindre au moins 20 000 personnes grâce à ses cinq vidéos, soit une moyenne de 4000 visionnements par capsule.

«On est sur le bord de la 417, mais peu de gens s’arrêtent ou ont même connaissance qu’on existe. Avec les vidéos, on va mettre des personnalités et des entreprises locales en valeur, prouver qu’on est une municipalité dynamique!» s’enthousiasme Benjamin Bercier

Un avis que corrobore Olivier Nadon : «Je suis content de pouvoir faire découvrir notre beau coin de pays. En vingt ans de carrière, j’ai vu neuf des dix provinces et deux des trois territoires du Canada, et je maintiens qu’ici, c’est le plus beau».

COVID-19

Entre le 15 janvier et le 19 mai, l’Ontario a enregistré 22 384 cas de COVID-19, dont 1919 décès. Comment les entrepreneurs en pompes funèbres ou les thanatologues tirent-ils leur épingle du jeu en ces temps de pandémie? Des experts de l’Est, du Sud et du Nord de la province témoignent.
Sciences et environnement

Peut-on vivre sans plastique? Qu’en est-il pour une famille de quatre qui aime le camping, qui célèbre Noël et l’Halloween et dont les enfants vont à l’école ou à la garderie? C’est la quête dans laquelle s’est lancée la journaliste Evelyne Charuest avec Ciao plastique!, une série documentaire en trois épisodes qui sera bientôt diffusée sur les ondes d’Ici Explora. Francopresse s’est entretenu avec elle.
Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé aujourd'hui (mardi 14 avril) la prolongation de l’état d’urgence de 28 jours.  Cette prolongation a été adoptée lors d’une séance extraordinaire à l’Assemblée législative à Toronto à laquelle participaient un nombre restreint d'élus.
COVID-19

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé ce matin (samedi 11 avril) la prolongation des  mesures d’urgences dans la province jusqu’au 23 avril, C’est le deuxième prolongement depuis la déclaration de l’état d’urgence le 17 mars.
Dossier

Alors que la crise de la COVID-19 fait la Une de tous les médias, que les secteurs scientifiques et politiques luttent ensemble pour trouver les moyens d’en sortir, une réalité se laisse facilement oublier : les conséquences sociales de la pandémie touchent plus durement les femmes, dénoncent plusieurs expertes.