Le Centre d’évaluation de la COVID-19 à Hawkesbury est ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 17. L’Hôpital général de Hawkesbury invite tous les gens « inquiets au sujet de la COVID-19 » des symptômes à s’y faire tester.
Le Centre d’évaluation de la COVID-19 à Hawkesbury est ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 17. L’Hôpital général de Hawkesbury invite tous les gens « inquiets au sujet de la COVID-19 » des symptômes à s’y faire tester.

Intensification des dépistages au Centre d'évaluation de Hawkesbury

André Farhat
EAP
L’Hôpital général de Hawkesbury a revu ses critères d’accès au dépistage, et souhaite augmenter le nombre de citoyens testés. 

« Vous avez des symptômes ou vous êtes inquiets d’avoir été en contact avec une personne infectée? Venez vous faire tester au Centre d’évaluation de la COVID-19 à Hawkesbury, a suggéré Dre Suzanne Filion, vice-présidente, Développement et Intégration à l’Hôpital général de Hawkesbury (HGH). La prévention est la meilleure arme contre la propagation du virus.»

Pour subir un test de dépistage, il n’est pas nécessaire d’obtenir de rendez-vous ou de référence. Situé au 750, rue Laurier à Hawkesbury, le Centre d’évaluation est ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h. «Il suffit de vous présenter», précise Dre Filion.

Parmi les principaux symptômes de la COVID-19, on note la fièvre, la toux et des difficultés respiratoires. D’autres signes d’infections possibles sont le mal de gorge, l’écoulement nasal, les éternuements, la congestion nasale, la voix enrouée ou une gorge serrée qui rend l’action d’avaler pénible.

«Une personne infectée peut aussi présenter des symptômes moins courants comme une fatigue inexpliquée, de la confusion, des chutes, une maladie chronique qui s’aggrave subitement, des nausées, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales, des frissons et des maux de tête, explique la médecin-chef de l’HGH, Dre Julie Maranda. Si vous ou un de vos proches présentez un des symptômes, venez-vous faire tester. C’est simple et rapide, et ça peut vous protéger ainsi que votre famille.»

Le gouvernement ontarien encourage le dépistage chez tous ceux et celles qui présentent des symptômes ou ont été en contact avec des gens en ayant.

 Les personnes considérées plus à risque comme les travailleurs de la santé et leurs familles, les résidents des foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite, les premiers répondants (pompiers, policiers et ambulanciers) ainsi que les aidants naturels devraient aussi se faire tester, précise le gouvernement dans ses diverses communications. Les travailleurs des services essentiels comme les épiceries, les services alimentaires, le transport et les services publics sont également encouragés à se faire tester.