Le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a ordonné aujourd’hui lors d’un point de presse à Toronto la fermeture des entreprises non essentielle. Une mesure qui rentre en vigueur mardi à 23 h 59
Le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a ordonné aujourd’hui lors d’un point de presse à Toronto la fermeture des entreprises non essentielle. Une mesure qui rentre en vigueur mardi à 23 h 59

Doug Ford ordonne la fermeture des entreprises

Ayoub Jlila
EAP
Le premier ministre de l’Ontario ordonne la fermeture des entreprises non essentielles dans la province pour ralentir la propagation de la COVID-19, une décision semblable à celle du Québec.

C’est lors d’un point de presse tenu cet après-midi à Toronto que le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a indiqué que le gouvernement fermera les portes des entreprises non essentielles dès ce mardi à 23h59 et ce pendant deux semaines.

READ A SIMILAR ARTICLE IN ENGLISH
Ontario orders all non-essential businesses to shut down

LISEZ AUSSI
Fermeture complète des entreprises québécoises

Cependant le premier ministre n’a pas donné plus de détail sur les entreprises concernées. «J’ai sous la main une liste d’entreprises qui pourront demeurer ouvertes durant cette période. Cette liste ne sera publique que demain», a expliqué le premier ministre.

D’autre part, Doug Ford a voulu se faire rassurant en indiquant qu’il y aurait toujours des aliments sur les tablettes des épiceries et que les gens auront toujours accès à leurs médicaments, une annonce implicite que les grandes surfaces ne seront pas concernées par la décision du gouvernement.

Doug Ford n’a pas précisé l’ampleur de cette décision sur l’économie ontarienne, mais il a expliqué que la fermeture de ses entreprises est essentielle pour limiter la propagation de la COVID-19 et que cette mesure pourra être maintenue plus que les 14 jours prévu si nécessaire.  «L’Ontario a les ressources nécessaires pour maintenir cette mesure si nécessaire», a déclaré M.Ford.

L’Ontario a signalé lundi 78 nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte le total provincial à 503. Il s’agit de la plus forte augmentation en un jour jusqu’à maintenant, avec un triste bilan de six décès. Ce total inclut trois cas positifs dans la région de Prescott-Russell.

La décision de Doug Ford survient quelques heures après l’annonce semblable du premier ministre du Québec, François Legault, de fermer les lieux de travail à l’exception des fournisseurs des services essentiels jusqu’au 13 avril. Il faut dire que le Québec à connu un bond soudain du nombre de cas de COVID-19 répertoriés dans la province, en hausse de plus de 400 depuis le 22 mars.
Consultez la liste complète des entreprises essentielles.