Des centres de dépistages ouvriront en cas de besoin à Hawkesbury, Casselman, Cornwall, Alexandria et Winchester a annoncé le Bureau de santé de l’est de l’Ontario
Des centres de dépistages ouvriront en cas de besoin à Hawkesbury, Casselman, Cornwall, Alexandria et Winchester a annoncé le Bureau de santé de l’est de l’Ontario

Des centres de dépistage ouvriront au besoin dans la région

«Les cinq centres de dépistage sont prêts, mais ils ne seront ouverts qu’en cas de besoin», a annoncé le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du BSEO, lors d’une téléconférence aujourd’hui.

On en sait maintenant un peu plus sur les futurs centres de dépistages que le bureau de santé de l’est de l’Ontario veut mettre en place dans la région. Dr Roumeliotis a annoncé que les cinq centres ouvriront au besoin à Hawkesbury, Casselman Alexandria, Cornwall et Winchester.

«Ouvrir ces centres dépendra exclusivement du nombre de malades ainsi que la surcharge des services d’urgences dans les quatre hôpitaux de la région. Vu la situation actuelle, nul besoin de les ouvrir pour l’instant», a précisé Dr Roumeliotis.

D’autre part, le médecin hygiéniste a insisté sur le fait que les tests ne seront pas administrés systématiquement à tous. Il y aura un protocole bien précis à suivre. La décision du test de la COVID-19 est prise si le patient a des symptômes du virus et s’il a voyagé dans un pays étranger les semaines précédentes. «Les personnes doivent se référer à la liste de symptômes avant de se présenter à un centre de prélèvement. C’est très important pour ne pas encombrer nos services», a expliqué Dr Roumeliotis.

Cette importante mise à jour du BSEO survient près de 24 heures après la confirmation d’un deuxième cas de contamination de la COVID-19 dans la région. Il s’agit encore une fois d’un résident de Prescott-Russell. Le BSEO, comme dans le premier cas, n’a pas dévoilé le lieu de résidence de l’individu, un sexagénaire.

L’Ontario est la province canadienne la plus touchée par la COVID-19 avec 257 cas.

COVID-19

Entre le 15 janvier et le 19 mai, l’Ontario a enregistré 22 384 cas de COVID-19, dont 1919 décès. Comment les entrepreneurs en pompes funèbres ou les thanatologues tirent-ils leur épingle du jeu en ces temps de pandémie? Des experts de l’Est, du Sud et du Nord de la province témoignent.
Sciences et environnement

Peut-on vivre sans plastique? Qu’en est-il pour une famille de quatre qui aime le camping, qui célèbre Noël et l’Halloween et dont les enfants vont à l’école ou à la garderie? C’est la quête dans laquelle s’est lancée la journaliste Evelyne Charuest avec Ciao plastique!, une série documentaire en trois épisodes qui sera bientôt diffusée sur les ondes d’Ici Explora. Francopresse s’est entretenu avec elle.
Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé aujourd'hui (mardi 14 avril) la prolongation de l’état d’urgence de 28 jours.  Cette prolongation a été adoptée lors d’une séance extraordinaire à l’Assemblée législative à Toronto à laquelle participaient un nombre restreint d'élus.
COVID-19

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé ce matin (samedi 11 avril) la prolongation des  mesures d’urgences dans la province jusqu’au 23 avril, C’est le deuxième prolongement depuis la déclaration de l’état d’urgence le 17 mars.
Dossier

Alors que la crise de la COVID-19 fait la Une de tous les médias, que les secteurs scientifiques et politiques luttent ensemble pour trouver les moyens d’en sortir, une réalité se laisse facilement oublier : les conséquences sociales de la pandémie touchent plus durement les femmes, dénoncent plusieurs expertes.