Un premier centre de dépistage à l’auto ouvrira demain (2 avril) à Casselman.
Un premier centre de dépistage à l’auto ouvrira demain (2 avril) à Casselman.

Centre de dépistage à l’auto à Casselman

Un premier centre de dépistage à l’auto de la COVID-19 dans Prescott-Russell ouvrira demain (2 avril) dans les locaux du BSEO à Casselman.

«Je trouve cette approche géniale, elle permet une fluidité dans les tests à la COVID-19. C'est sécuritaire et rapide».

C’est ainsi que Dr Paul Roumeliotis du Bureau de santé de l’est de l‘Ontario (BSEO) a qualifié ce nouveau procédé qui sera installé pour la première fois dans Prescott-Russell.

Demain, les voitures pourront s’aligner à l’entrée de ce «drive-through» d’un nouveau genre. Le principe est de permettre aux clients d’effectuer un dépistage de la COVID-19 sans sortir de leur voiture.

À l’entrée de cette clinique à l’auto, la personne candidate au dépistage passera d’abord par une borne vidéo, où une infirmière procédera à une série de questions d’anamnèse. Puis, toujours dans sa voiture, la personne devra passer à une porte couverte, où une autre personne munie des protections d’usage et disposant du matériel médical effectuera les prélèvements en vue du dépistage.

«C’est un déroulement facile, qui permet une distanciation entre les personnes et empêche les gens d’entrer dans l’édifice de soins», a indiqué Dr Roumeliotis.

D'autre part, le BSEO explique que seules les personnes prioritaires qui présentent des signes de la pandémie ou un historique de voyage seront admises, question de ne pas encombrer ce service. 

Ce centre de dépistage à l’auto, sera ouvert du lundi au vendredi  de 9h à 15h , et permettra d’effectuer une centaine de tests par jour.

Le modèle a fait ses preuves en Corée du Sud, notamment, et est particulièrement utilisé aux États-Unis. Il permet de désengorger les hôpitaux et il est entre autres plus rapide et sécuritaire.

L’Ontario compte un premier centre de dépistage à l’auto à Belleville.  

Est ontarien

La saison annuelle de pêche gratuite pour les familles de l'Ontario est prolongée jusqu'au 19 juillet. La  Conservation de la Nation-sud (CNS) en profite donc pour encourager les résidents de la région à aller pêcher le long de la rivière Nation et ses affluents.
Gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral prévoit un déficit historique de 343,2 milliards de dollars pour l’exercice financier 2020-2021. Il s’agit du déficit budgétaire le plus important, relativement au PIB, depuis la Seconde Guerre mondiale.
Casselman

Le 19 juin 2020 à 2h49, le service d'incendie de la Nation (station 100 et station 200) a été appelé à répondre à l'incendie d'un camion-citerne qui contenait des déchets organiques sur l’autoroute 417 en direction Est au marqueur 41.
Débat en français du PCC

Il est souvent difficile de déterminer qui a gagné lors des débats entre candidats d’un parti ou aux élections. Dans le cas du débat en français des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) qui a eu lieu le soir du 17 juin, le gagnant n’était surement pas le français.
Religion

À la suite de l’annonce qui permettait aux églises de réouvrir en date du 12 juin, les six paroisses de l’unité pastorale Soleil Levant annoncent qu’une première messe aura lieu le dimanche 21 juin.

Le mystère entourant l’organisation secrète de l’Ordre de Jacques Cartier sera-t-il enfin dévoilé grâce à la websérie du jeune média franco-ontarien Le Réveil? C’est ce que nous saurons dans les semaines à venir alors que six épisodes seront mis en ligne au profit notamment des jeunes de la 4e à la 8e année. Cette série est inspirée de la bande dessinée éponyme produite en 2018 par le Réseau du patrimoine franco-ontarien (RPFO).
Golf

Un golfeur de Lively, Marc Benoît, a conçu et fabriqué un appareil permettant de jouer au golf sans devoir toucher le fanion – un élément qui facilitera le retour à ce sport en temps de distanciation physique. Cette invention, qu’il a nommée le Hole Out, est maintenant installée sur plusieurs terrains de golf à Sudbury, Timmins et Smooth Rock Falls et génère beaucoup d’intérêt, même du côté des États-Unis
Alfred-Plantagenet

La grogne commence à s’installer chez certains résidents du canton d’Alfred et Plantagenet à l’égard du piètre état de leurs routes, notamment chez des agriculteurs de la région. Le maire, Stéphane Sarrazin, évalue que leur état est similaire à celui des routes des municipalités environnantes. Un plan de gestion des actifs est prévu pour 2021.