Visites suspendues à l’hôpital de Saint-Jérôme

André Farhat
EAP
Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides suspend les visites à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, en raison d’une éclosion de COVID-19.

« L’établissement agit pour la santé et la sécurité des personnes les plus vulnérables. » C’est ce qu’a déclaré le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU), le vendredi 3 juillet, en annonçant la suspension des visites à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, pour une période indéterminée.


Des mesures d’exception pourront s’appliquer, sous réserve de l’autorisation de l’assistante-infirmière chef de l’unité. Les exceptions s’appliqueront pour les visiteurs de causes humanitaires, pour les soins de fin de vie et de soins palliatifs (1 visiteur à la fois), et lorsque des enfants sont en cause, à l’Unité des naissances (conjoint\conjointe de la mère) et pédiatrie (un parent par enfant).

Les visiteurs devront bien entendu respecter les consignes de protection en vigueur.

Le CISSSLAU tient à informer la population qu’il annoncera la levée de ces restrictions sur son site Web et sa page Facebook.