À la polyvalente Lavigne, la classe d’élèves vivant avec une déficience intellectuelle prépare ses activités pour célébrer la 33e édition de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, du 15 au 21 mars prochain.
À la polyvalente Lavigne, la classe d’élèves vivant avec une déficience intellectuelle prépare ses activités pour célébrer la 33e édition de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, du 15 au 21 mars prochain.

Une classe à part, créativité incluse

André Farhat
EAP
Depuis 2009, la polyvalente Lavigne a l’honneur de compter des classes adaptées aux élèves ayant divers degrés de déficience intellectuelle. D’ici la mi-mars, le groupe sera très occupé et l’Argenteuil tentera de suivre leur rythme effréné.

«L’apprentissage de différentes notions est plus facile à comprendre pour eux en utilisant des situations concrètes et réelles », a expliqué Maryse Jasmin, qui accompagne ces jeunes, âgés de 12 à 21 ans, selon les inscriptions. «C’est ce qui nous a amenés à ouvrir le magasin scolaire en septembre 2012.» Dans ce magasin, les élèves reconditionnent du matériel scolaire récupéré qu’ils vendent, à l’heure du diner, au reste de la population étudiante.

Des élèves sur le terrain

D’autres initiatives se sont ajoutées avec les saisons, et à l’automne 2013, dans l’objectif d’aller vers la communauté, le groupe a proposé de râteler les feuilles sur les terrains avoisinants la polyvalente Lavigne.

Tout dernièrement, les élèves ont participé à la Foire de Noël organisée par la MRC d’Argenteuil, toujours à la Poly.

Une bonne bouffée d’air frais et des râtelées bonne humeur, lors de la collecte automnale des feuilles mortes.

Une semaine à part

En 2018, le groupe a souligné la 30e Semaine québécoise de la déficience intellectuelle sous le thème de l’inclusion. Ce printemps, pour une troisième année consécutive, du 16 au 20 mars, le groupe élabore, organise et anime une activité chaque jour pour les autres élèves de l’école secondaire. «Le but est de démontrer que malgré leur handicap, ils ont les mêmes besoins que les autres, a affirmé Maryse Jasmin, et ils réussissent à faire de grandes choses avec un petit peu d’aide.»

Parmi les activités qui auront lieu le midi: du karaoké, un bingo, de la danse en ligne, des dégustations de bouchées et pour boucler la semaine, le défilé de mode mettant en vedette des mannequins du programme régulier, de l’adaptation scolaire et de la classe de déficience intellectuelle.


Lisez nos autres

La création et la récupération sont au cœur du magasin scolaire, où les élèves reconditionnent du matériel récupéré en marchandise revendue aux autres étudiants de la polyvalente Lavigne.

Le groupe compte pour l’instant neuf élèves – sept garçons et deux filles – âgés de 16 à 20 ans. D’ici le 15 mars, et par la suite, L’Argenteuil vous fournira chaque semaine un compte-rendu de la progression de leurs activités.

Lisez nos autres articles sur le sujet: