Photo utilisée avec la permission de Radio-Canada

Un accident sur l'autoroute 50 fait un mort

Un homme de 59 ans, de Mirabel, a perdu la vie dans un accident de la circulation survenu le dimanche 6 octobre, un peu avant 13 h, sur l’autoroute 50, au niveau de Grenville-sur-la-Rouge.

Selon la Sûreté du Québec, une camionnette a quitté sa voie pour aller percuter un véhicule récréatif qui circulait en sens inverse.  Grièvement blessés, les deux conducteurs ont été transportés à l’hôpital où le décès du chauffeur du véhicule récréatif, Robert Cantion, a été constaté.

Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec, a mentionné que l’enquête se poursuit pour essayer de déterminer les raisons pour lesquelles l’homme de 33 ans, de Grenville-sur-la-Rouge, a dévié de sa voie avant d’aller heurter le véhicule récréatif. Il a ajouté que la collision frontale s’est produite entre la sortie 233 et la sortie 239, près du kilomètre 233,5.

L’autoroute 50, fermée après l’accident, a été ouverte vers 2 h 30 du matin, dans les deux directions.


Lachute

La MRC d’Argenteuil a profité de l’annonce du gouvernement du Québec faite la semaine dernière, à Lachute, par la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, pour lancer une campagne de sociofinancement à caractère unique.

L’Ardoise du palais a été ainsi nommée en rappel de la vocation première de l’édifice centenaire. À cette fin, 400 tuiles d’ardoise de la toiture d’origine de l’édifice, construit en 1887, ont été préservées lors de leur retrait en septembre 2019.

Lachute

Plus de 55 exposants sont attendus du 29 novembre au 1er décembre, à l’École polyvalente Lavigne et à l’École secondaire régionale Laurentian à Lachute, pour la 12e édition de la Foire de Noël-Saveurs et culture d’Argenteuil.

« La MRC d’Argenteuil est toujours très fière d’organiser ces évènements-là, qui sont prévus pour stimuler l’économie locale et aussi encourager les artistes et les artisans du coin », a formulé au cours d’une conférence de presse, Jean-Sébastien Beauchamp, technicien en loisirs à la MRC. La foire permettra aux visiteurs d’acheter des cadeaux pour Noël.

Lachute

Le Club Richelieu Lachute a officiellement lancé, le 7 novembre, chez Lachute Subaru, la campagne 2019 d’Opération Nez rouge Argenteuil.

 « Opération Nez rouge Argenteuil, sous la direction du membre Richelieu Benoit Aubin, offrira 14 soirées de raccompagnement cette année, du 29 novembre au 31 décembre, de 20 h le soir à 3 h du matin », renseignait un communiqué du club.  Il s’agit de la neuvième campagne d’Opération Nez rouge dans la région, mais la deuxième sous les auspices du Club Richelieu de Lachute, qui en est le maître d’œuvre dans la MRC d’Argenteuil.

« Il y a beaucoup d’argent pour vous. Il faut que les propriétaires de journaux appellent à la direction régionale du ministère des Communications pour voir quel est le programme qui leur est offert. »

C’est l’appel que Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, a lancé aux patrons des médias locaux et régionaux lorsque L’Argenteuil lui a posé la question, lors de son passage à Lachute la semaine dernière.

Lachute

Brendan Gallagher et Artturi Lehkonen des Canadiens de Montréal étaient le 11 novembre chez Lachute Ford lors d’un 5 à 7 durant lequel ils ont signé quelques 800 autographes, selon les organisateurs.

« Les gens étaient vraiment généreux, on avait 400 rondelles signées et il en reste à peine 30, a noté David Chabot, directeur des ventes à Lachute Ford. À part ça, beaucoup étaient venus avec leurs propres rondelles, des chandails, des bâtons de hockey, des casquettes et autres.  Brendan Gallagher et Artturi Lehkonen ont dû donner facilement 800 signatures. »

Lachute

Une aide financière de près de 300 000 $ a été annoncée le 8 novembre par Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, pour la restauration des toitures du siège de la MRC d’Argenteuil construit en 1887 et de la Gare historique de Lachute érigée en 1929

Mme Roy a indiqué qu’il s’agissait de deux immeubles emblématiques de la ville, lors d’une conférence de presse à laquelle prenaient part aussi Agnès Grondin députée d’Argenteuil, Scott Pearce préfet de la MRC, Carl Péloquin maire Lachute et Pierre Thauvette maire du village de Grenville.

Grenville-sur-la-Rouge

Les fermes de chevreuils n’occuperont plus qu’une partie limitée du paysage agricole dans la région de Grenville-sur-la-Rouge.

On s'attend à ce qu'un amendement à un règlement local, visant à interdire les fermes commerciales de cerfs dans toutes les zones sauf une seule de la municipalité de Québec, soit adopté sans discussion ou opposition à la séance du conseil du village du 12 novembre. L'objectif est d'aider à protéger la population de cerfs indigènes du Québec contre la maladie du dépérissement chronique, après qu'un cas de la maladie ait été signalé dans un élevage commercial de cerfs, dans une autre municipalité de la région de l'Outaouais, au Québec.

La Municipalité régionale de comté (MRC) d’Argenteuil entend aider des communes ivoiriennes à vendre quelques-uns de leurs produits agricoles en Amérique du Nord.

La MRC a réitéré ce souhait lors d’une récente visite dans la région de deux membres des Services de développement économique local (SDEL) des communes de Ferkessédougou et de Korhogo, dans le cadre du programme Partenariats municipaux pour l’innovation-Développement économique local (PMI-DEL) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Lachute et Grenville bénéficient de deux projets financés par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

Lachute a été retenue pour le projet d’accès aux plans d’eau et le village de Grenville pour celui de stations de nettoyage d’embarcations. « Je suis ravie que deux municipalités de la circonscription d’Argenteuil puissent aujourd’hui récolter les fruits de leur démarche pour la réalisation de leur projet respectif, a déclaré Agnès Grondin, députée d’Argenteuil. Elles ont à cœur de faciliter l’accès aux cours d’eau et de protéger ceux-ci contre la propagation d’espèces envahissantes, et je les en remercie. »

Lachute

Un camion semi-remorque s’est renversé sur la route 329 Nord dans le secteur du Lac Sir-John, à la limite de Lachute et de Gore, le 5 novembre, un peu après 4 h du matin.

Le conducteur âgé de 45 ans s’en est sorti avec des blessures qualifiées de très mineures par Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec. Dans sa chute, le camion a cassé en deux un poteau électrique, ce qui a privé de courant quelques résidents de la localité. Ces derniers sortaient à peine de la série de coupures électriques vécues lors des vents violents de la semaine dernière.

Lachute

Des armes et des cartouches dans les bacs de recyclage. C’est l’une des surprises avec lesquelles doivent composer les travailleurs de Tricentris.

« C’est important de rappeler les cinq matières qui sont le papier, le carton, le plastique, le métal et le verre. Et seuls les contenants, les emballages, les imprimés sont acceptés, a insisté Grégory Pratte, chargé de projet et responsable des relations publiques chez Tricentris à Lachute.  Lors de la journée portes ouvertes, tenue par l’organisation qui trie et met en marché, grâce à ses trois succursales (Terrebonne, Gatineau et Lachute), près de 215 000 tonnes métriques de matières recyclables chaque année, l’accent a été mis sur l’importance d’un bon tri à la source.

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, les Canadiens ont reculé leurs horloges d’une heure. Enfin, la majorité des Canadiens. La Saskatchewan ne change jamais d’heure.

Le Canada a adopté le changement horaire depuis la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands l’avaient déjà fait depuis 1916.

Le raisonnement qui avait mené à un tel changement était de profiter d’une plus grande période d'ensoleillement et ainsi, réduire la consommation d'énergie, selon Benjamin Franklin, le premier à l’avoir suggéré en 1784. Cependant, aujourd'hui les bénéfices énergétiques seraient marginaux, selon une étude française réalisée en 2007 et mise à jour en 2010 : on économiserait un peu sur l'éclairage, mais pas du tout sur le chauffage ou la climatisation.

Lachute

À la suite de vols par distraction survenus à Lachute, la police a récemment offert des consignes de sécurité.

La manœuvre consiste à distraire une personne par différents moyens, afin de lui voler de l’argent, des cartes financières ou des documents d’identité. Il peut arriver que deux suspects collaborent afin de parvenir à leurs buts.L

Au moins 1210 abonnés d’Hydro-Québec étaient encore touchés par 59 pannes d’électricité dans la MRC d’Argenteuil lundi matin.

Selon les premiers chiffres fournis par la société d’État dans la matinée du 4 novembre, c’est le canton de Gore qui a été le plus frappé avec 547 clients privés de courant sur 1700 abonnés. Lachute s’en sort avec 111 personnes sans électricité sur 7632, Brownsburg-Chatham avec 109 clients touchés sur 4241 tandis que Saint-André-d’Argenteuil a vu 78 de ses citoyens sans courant sur un total de 1783.

Une pétition lancée par Lucie Robert et Giselaine Mainville, qui demandaient au Centre multiservices de santé et de services sociaux de ne plus envoyer les personnes âgées en attente d’hébergement loin de leur domicile, a recueilli plus de 3000 signatures.

« Ceci démontre l’inquiétude de la population et son désir de garder nos aînés dans la région d’Argenteuil, donc de ne pas les transférer à l’extérieur lorsqu’ils sont en attente de placement. Ceci dans le but de diminuer toutes conséquences néfastes pour eux », ont écrit les deux pétitionnaires dans un communiqué.

Lachute

Un entrepôt de pneus situé derrière le Centraide à Lachute a pris feu dimanche matin, occasionnant une épaisse colonne de fumée noire.

« C’était un embrasement général quand on est arrivé dans le bâtiment qui abrite des pneus, a déclaré Alain St-Jacques, directeur de la Sécurité Incendie de Lachute. Une colonne de fumée noire s’en dégageait et par mesure préventive, on a alerté la population qui était dans l’axe de la colonne de garder les fenêtres et les ventilations fermées. »

Lachute

Une douzaine de résidents du Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), dans l’unité du Pavillon à l’hôpital de Lachute, se plaignent d’avoir été piqués par des punaises de lit.

Ils présentent des lésions montrant les ravages faits sur leur peau par ces insectes qui vivent du sang humain. Les responsables du Centre intégré de santé et de services sociaux (CSSS) des Laurentides ont confirmé l’information et ont décidé d’une mise en quarantaine du Pavillon.

Lachute

La rumeur faisant état de la présence d’un individu armé a semé la peur à l'école secondaire régionale Laurentian de Lachute le 29 octobre.

« Au départ, on a eu un évènement comme quoi un individu serait entré dans l’école avec une arme à feu et par la suite les messages ont été déformés et ont fait véhiculer des rumeurs, ce qui a augmenté le sentiment de stress ou d’angoisse des gens sans aucune raison », a commenté Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Lachute

Un homme de Lachute a été arrêté le dimanche 27 octobre en lien avec la pornographie juvénile.

L’identité de l’homme, âgé de 56 ans, arrêté dans un établissement public n’a pas encore été révélée. Il devait comparaitre au Palais de justice de Saint-Jérôme et pourrait faire face à des accusations de possession et d’avoir accédé à de la pornographie juvénile.

Son arrestation est intervenue à la suite d’une perquisition réalisée à son domicile par le Service des enquêtes des crimes majeurs du poste de la MRC d’Argenteuil, en collaboration avec l’Équipe d’enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec.

Lachute

La plupart des emplois d’Agropur à Lachute pourraient être maintenus grâce à Aliments Lebel.

C’est du moins l’espoir que nourrissent la Ville de Lachute, la MRC d’Argenteuil et le propriétaire de l’usine, Gaëtan Lebel. Les trois parties se sont rencontrées la semaine dernière, pour tenter de trouver des solutions afin de maintenir l’usine ouverte lorsque la coopérative Agropur aura quitté les lieux.

À l’issue de cette séance de travail, qui a eu lieu le 16 octobre dernier à l’hôtel de Ville, Gaëtan Lebel, de l’entreprise Les Aliments Lebel, a exprimé une certaine confiance. « On a regardé les différentes possibilités, a rapporté M. Lebel. Moi j’ai été très bien reçu et je me suis aperçu que la Ville prend la chose à cœur pour essayer de trouver des solutions pour garder les jobs, soit en refaisant la même mission avec la crème glacée ou quelque chose d’autre. (…) Le gros de l’affaire est qu’il y a une volonté de la part de la politique locale, pour s’assurer qu’on fait tous les efforts pour que les emplois à Lachute ne soient pas perdus. Moi, là-dedans, je me sens très bien soutenu. »

Lisez l'article intégral à la page 6 de L'Argenteuil du 25 octobre 2019.


« Hydro-Québec fera des investissements majeurs dans la MRC d’Argenteuil et on parle de quelques centaines de millions de dollars. »

Sophie Lamoureux, responsable des relations avec le milieu Lanaudière-Laurentides-Laval-Outaouais chez Hydro-Québec, faisait ainsi allusion aux nouvelles installations que la société d’État installera dans la région d’Argenteuil.  Elle a précisé qu’Argenteuil qui, a-t-elle reconnu, est en plein essor économique avec des projets domiciliaires, commerciaux et industriels.

Le député libéral sortant dans Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon, gagne à nouveau la confiance des électeurs, au terme d’une chaude lutte contre le bloquiste Yves Destroismaisons.

À la faveur des élections fédérales du 21 octobre, Il a remporté la victoire face à son principal adversaire du Bloc québécois en obtenant 37,8 % des voix contre 36,4 % pour M. Destroismaisons, 12,1 % pour Marie Louis-Seize du Parti conservateur du Canada, 7,5 % pour Charlotte Boucher Smoley du Nouveau Parti démocratique, 4,8 % pour Marjorie Valiquette du Parti vert du Canada et 1,4 % pour Sherwin Edwards du Parti populaire du Canada.

Lachute

L’organisme communautaire Villa Mont-Joie à Lachute a été la cible de voleurs qui ont emporté, entre autres, du matériel informatique, de l’argent et de la viande.

Lucie Rossignol, présidente du Cercle de Fermières de Lachute, et dont l’organisme opère dans le bâtiment, a été la première à constater les dégâts, le mercredi 16 octobre.

« Je suis arrivée à 8 h 30 et j’ai débarré la porte d’entrée, a-t-elle raconté à L’Argenteuil. J’ai vu qu’en haut la porte était ouverte, là où il y a un genre de bar, et que des affaires traînaient dans le corridor. J’ai trouvé ça louche. Je suis descendue au sous-sol, puis j’ai vu que les armoires étaient ouvertes, les tiroirs aussi. C’est là que j’ai crié : ‘Y a-t-il quelqu’un ?’ et personne n’a répondu. »

Lisez l'article intégral en page 6 de L'Argenteuil du 18 octobre 2019

Lachute

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, a déclaré lors d’une conférence de presse le 11 octobre à Lachute qu’il déposerait un projet de loi afin d’obliger les banques à mieux protéger les données de leurs clients.

« Nous allons proposer d’abord une révision de la procédure d’établissement des numéros d’assurance sociale, c’est une demande qui vient de la population, a formulé M. Blanchet. Et il y aura une loi qui sera déposée pour étude par le parlement. Il faut resserrer les mécanismes de contrôle de l’identité des gens qui font affaire avec les institutions financières pour diminuer le risque de fraude et de vol d’identité. »

À lire également

Lachute

Quatre des six candidats aux élections fédérales dans la circonscription d’Argenteuil-La Petite-Nation ont participé le jeudi 10 octobre à un débat organisé par la Télévision communautaire (TVC) d’Argenteuil.

Yves Destroismaisons du Bloc Québécois, Marjorie Valiquette du Parti vert du Canada, Marie Louis-Seize du Parti conservateur du Canada et Stéphane Lauzon du Parti libéral du Canada ont répondu aux questions de la télévision et des citoyens au cours de l’émission.

Au début, chaque candidat a eu l’occasion de se présenter et de résumer son projet.

« Ce qui sera priorisé le 22 octobre sera l’environnement, soutenir et développer l’économie, finaliser l’accès à Internet haute vitesse, offrir un meilleur soutien pour les familles, une meilleure retraite pour les ainés et développer l’industrie du tourisme », a déclaré M. Lauzon.

Hydro-Québec effectue depuis samedi dernier du forage à la centrale de Carillon et demande aux citoyens d’être prudents

Le forage sert à caractériser la pierre qui se trouve dans le lit de la rivière, devant l’évacuateur de crue. Selon la société d’État, l’opération requiert l’abaissement d’une vingtaine de centimètres le niveau amont de la centrale.  Cet abaissement permet aux employés de travailler de façon sécuritaire, assure Hydro-Québec dans un communiqué.

Lachute

La fermeture annoncée de l’usine de fabrication de crème glacée d’Agropur à Lachute ne laisse pas indifférents des candidats aux élections fédérales dans la circonscription d’Argenteuil−La Petite-Nation.

 « Il y aura à Agropur, qui est un fleuron local, la perte d’emplois dans le comté, a réalisé Charlotte Boucher Smoley, candidate du Nouveau parti démocratique (NPD). Il y a 177 emplois qui seront coupés en 2020. L’emploi pour moi est super important parce que ce n’est pas seulement 177 employés, c’est 177 familles qui vont en subir les contrecoups. »

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Yves Destroismaisons, du Bloc québécois, promet, s’il est élu, d’investir dans la mise à niveau des installations de l’usine pour qu’elle demeure concurrentielle et afin de permettre aux travailleurs de conserver leur emploi. « Je me demande si le fait d’avoir cédé des parts de marché dans la gestion de l’offre sur les produits laitiers, la volaille et les œufs, lors des négociations du nouvel ALENA, n’a pas fragilisé la rentabilité de l’entreprise », a commenté M. Destroismaisons.

Stéphane Lauzon, candidat du Parti libéral du Canada, s’engage lui aussi à trouver une solution au lendemain du scrutin, le 22 octobre. « J’ai bon espoir qu’en travaillant tous ensemble, nous trouverons un moyen pour relancer cette entreprise qui est un fleuron local, a-t-il déclaré dans un communiqué. Depuis des décennies, de l’époque de Lowe Brothers, aux Aliments Lebel et aujourd’hui Agropur, cette entreprise a vu bien des générations de familles lachutoises y travailler. Elle fait partie de notre patrimoine et elle mérite qu’on travaille tous ensemble pour la sauver. »

St-André-d'Argenteuil

Victor Gaudreault-Lavallée, de Saint-André-d’Argenteuil, est décédé après une agression à Lachute.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), la victime aurait été agressée le 22 septembre vers 23h15 par au moins deux suspects qui ont pris la fuite par la suite en véhicule.

L’agression a eu lieu dans le stationnement d’un commerce de la rue Principale à Lachute, a indiqué Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le service des crimes contre la personne de la SQ poursuit ses enquêtes sur l’homicide.

Lachute

Yannick Denis de Gore a reçu une amende totalisant 323 $ pour avoir fumé du cannabis dans le stationnement de l’hôtel Laurentien à Lachute.

Yannick Denis est un habitué de la buanderie de l’hôtel où il vient souvent laver son linge. Il en profite parfois pour fumer un joint, mais celui du 16 août dernier, vers 16 h, a senti le roussi.

 « Cette journée-là, le lendemain de ma fête, je suis en arrière du bâtiment dans la section fumeur, a-t-il raconté. J’étais assis sur une chaise, il y avait la pancarte fumeur à côté de moi et je parlais avec un monsieur handicapé, qui s’est fait couper une jambe. Il fumait sa cigarette à côté de moi, on parlait en relaxant. Je vois le policier débarquer de son auto. Il a fait le tour de l’immeuble au complet pour rentrer par l’avant. Il est passé au travers du bar pour retourner vers sa voiture quand il a senti l’odeur du cannabis. »

Lisez l'article intégral à la page 3 de L'Argenteuil du 4 octobre 2019