Après la fermeture obligatoire des salles à manger, Nathalie Malo, de Fromage & Cie, qui fait son propre fromage frais, s’est réorientée rapidement afin de produire du cheddar sous vide pour les banques alimentaires de la région.
Après la fermeture obligatoire des salles à manger, Nathalie Malo, de Fromage & Cie, qui fait son propre fromage frais, s’est réorientée rapidement afin de produire du cheddar sous vide pour les banques alimentaires de la région.

Transformer du bon lait en bonté

André Farhat
EAP
Malgré la pandémie, Nathalie Malo n’avait pas l’intention de baisser les bras. La propriétaire de Fromage & Cie a plutôt décidé de faire du fromage avec du lait voué à être jeté – et à le donner aux banques alimentaires.

« Quand ils ont fermé les restaurants, il y a eu chez les producteurs de lait un surplus de 25 millions de litres de lait sur le marché que les hôtels, les écoles, restaurants, etc. ne prenaient plus », explique Nathalie Malo, en pleine transformation de lait en fromage.

À la fin mars, lorsque les règles de distanciation physique ont été resserrées et que les salles à manger ont été fermées, Nathalie Malo s’est soudainement retrouvée avec beaucoup de temps libre et de potentiel d’aide. Une recette parfaite pour une femme avec le cœur sur la main.
Nathalie Malo a donc fait appel au Programme de dons dédiés de lait qui, selon les Banques alimentaires du Québec, «aura permis de distribuer tout près de 7,5 millions de litres aux personnes les plus démunies».

Lisez l'article complet et découvrez ce qui touche les citoyens d'Argenteuil