Toute une communauté célèbre la vie d'Océane Boyer

La famille d’Océane Boyer s’est rassemblée à l’église Ste-Anastasie, entourée de centaines de personnes venues leur offrir compassion, réconfort et solidarité, lors des funérailles de l'adolescente, qui avaient lieu ce matin à 11h.

Dès 9 h, une file s’était formée de personnes souhaitant offrir leurs sympathies à Caroline Sarrazin et Francis Boyer, les parents d’Océane Boyer, et à leur famille, à l’intérieur de l’église. Les gens pouvaient partager des mots d’encouragement dans un grand livre posé à cette attention à l’entrée.

La cérémonie était à la fois un hommage, un rassemblement et une messe funéraire catholique, célébrée par le curé Robert Lemire, celui-là même qui a baptisé Océane Boyer. M. Lemire s’est exprimé dans un langage non poli et avec une énergie plus près de celle d’un motivateur que d'un curé coincé – non pas comme s’il était devant des fidèles, mais en famille.

L’homme de foi a donné le ton quand il a ouvert la cérémonie en faisant répéter aux gens «bon matin! », ce qui a permis de détendre un peu l’atmosphère.

Dans une église bondée jusqu’au jubé, M. Lemire a tenu, avec l’accord de la famille, à mettre l’accent sur la vie, et à refuser de s’acharner sur le passé, « On sait tous ce qui s’est passé, et on trouve ça écœurant », a-t-il dit, ajoutant avec ferveur, « mais là, c’est assez! On se vire de bord et on s’en va dans le futur! ». Habité par une passion et une énergie peu commune, le curé a salué la présence de centaines de citoyens, en les aidant à s’unir, « On est là, chacun de nous, pour s’aider mutuellement ».

Des centaines de personnes sont venues soutenir la famille d’Océane Boyer et lui rendre un dernier hommage.
Le curé Robert Lemire a prononcé une messe vibrante, mettant l’accent sur la vie et la communauté.

Témoignages de proches

Il faut souligner le courage des quelques personnes venues partager sur l’autel leurs douloureux témoignages, qui se sont conclus par une chanson, On t’aime, petite fleur, composée et interprétée à la guitare par Dakiel Latreille, le copain d’une cousine d’Océane. L’interprétation a semblé saisir l’église au complet, et nombreuses sont les personnes qui ont alors fondu en larmes. (Vous trouverez l’intégrale des paroles à la fin de l’article.)

Il en a été de même lorsque la chanson Vole, vole de Céline Dion a joué. Cette même chanson avait joué lors de l’envolée de ballons le dimanche précédent en l’honneur d’Océane Boyer.

À la suite du service, on a invité les gens à se rendre sur le parvis de l’église. Francis Boyer et Caroline Sarrazin, les parents d’Océane ont relâché une colombe dans le ciel, symbole de paix, mais aussi de liberté.


On t’aime, petite fleur
de Dakiel Latreille

Mon coeur de père n'a pas compris
qu’une âme si jeune ait été prise.
13 ans amour et joie de vivre,
Partie comme ça sans avertir.

On t’a arraché ton sourire
de ton bonheur et ton avenir.
Maintenant ouvre tes ailes
Et laisse cette chanson te conduire vers le ciel.

On t’aime, petite fleur.
On a d’la peine et et puis on pleure.
Mais pour toi aujourd’hui, on chante en chœur,
Car on t’aime, petite fleur.

On a réuni parents et enfants
Pour pouvoir te dire qu'on t'aime une dernière fois.

À vous les parents de ce bel océan,
Rempli de fous rires et de rêves d’enfant,
J'espère que mes mots vos apaiseront
À travers misère et tracas.

Et à vous petit frère et grande sœur,
J'espère que vous retrouverez le bonheur.
Océane, ouvre tes ailes
Et laisse cette chanson te conduire vers le ciel.

On t’aime, petite fleur.
On a d’la peine et puis on pleure.
Mais pour toi aujourd’hui, on chante en chœur,
Car on t'aime petite fleur.

On a réuni parents et enfants
Pour pouvoir te dire qu'on t'aime une dernière fois.


Affaires municipales

L’ancien maire de Brownsburg-Chatham, Georges Dinel, et plusieurs citoyens se réunissent ce soir, le 9 juillet, pour manifester leur désapprobation face au projet de place du citoyen de la municipalité, et surtout pour contester les méthodes utilisées par l’administration Trickey.
Québec

Le 4 juillet, après plus de trois mois de séances à huis clos, le gouvernement du Québec permet de nouveau la tenue des assemblées publiques et séances municipales devant public. Les ouvertures de soumissions peuvent également se faire devant témoins et commissionnaires.  
Argenteuil

Malgré de nombreuses interventions policières au cours du printemps et de l’été, rien ne semble freiner les cas de vitesse et grande vitesse sur nos routes. En voici d’autres exemples. Tous le même jour. Tous dans Argenteuil.
Lachute

Durant la séance extraordinaire du 2 juillet et dont l’ordre du jour était centré uniquement sur l’affaire opposant la Ville au directeur général et à la trésorière qu’elle a congédiés, le maire Carl Péloquin a annoncé que la Ville compte contester et veut réviser la décision qui donne tort à la Ville.
Lachute

Le jugement du Tribunal administratif du travail dans le dossier opposant entre autres la Ville de Lachute à son ancien directeur général et son ancienne trésorière, fait basculer le déroulement des activités au conseil municipal.  
Lachute

Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.
Affaires municipales

La saga qui oppose depuis 2015 la Ville de Lachute (entre autres) à son ancien directeur général Pierre Gionet et l’ancienne trésorière Nathalie Piret a pris un nouveau tournant. Dans son jugement rendu le 25 juin 2020 et dont L’Argenteuil a eu copie, le tribunal administratif du travail a conclu que les fautes reprochées aux deux anciens cadres n’ont pas été démontrées, et ordonne leur réintégration.
Sports

Kevin Lowe a finalement été intronisé au Temple de la renommée du Hockey, après 20 ans d’admissibilité. Le natif de Lachute, qui partage l’enseigne de l’aréna local avec Pierre Pagé, a connu une carrière dont rêveraient bien de ses camarades.
Lachute

La Sûreté du Québec a transmis ce bilan d’une saisie effectuée le 23 juin à Lachute, impliquant quatre individus, et durant laquelle des véhicules, de la cocaïne et des armes à feu ont notamment été perquisitionnés.
Incendies

Depuis le printemps, plusieurs interdictions de feux à ciel ouvert ont été imposées puis levées dans les Laurentides et Argenteuil. La toute dernière, qui a empêché la tenue de feux d’artifice lors de la Saint-Jean, vient d’être partiellement levée par les autorités gouvernementales, mais les municipalités peuvent décider de les maintenir.
Lachute

Le producteur de cannabis Aurora Cannabis Inc., implanté dans Argenteuil en grande pompe en 2018, a annoncé l’arrêt de ses activités à son centre de recherche et production d’Aurora Eau, à Lachute.  
Brownsburg-Chatham

Un spectaculaire incendie a sévi le samedi 20 juin à Brownsburg-Chatham, près de l’autoroute 50. La colonne de fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et le brasier a nécessité les efforts de cinq services d’incendie d’Argenteuil.
Canicule

Environnement Canada a émis un avertissement de chaleur qui devrait durer au moins jusqu’au mardi 23 juin. Cette chaleur étouffante s’accompagne de restrictions sur l’eau et le feu – tout ça en plein déconfinement.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a publié récemment deux rapports liés à la délimitation des territoires incompatibles avec l’activité minière, un sujet qui a été au cœur de l’affaire opposant Canada Carbon à Grenville-sur-la-Rouge.

Depuis le 15 juin, les restaurants ont le droit d’ouvrir dans la plupart des régions du Québec. Or, tous ne sont pas prêts à le faire. Cette réouverture avec quelques jours d’avertissement et soumise à des mesures sanitaires plus ou moins intuitives laisse plusieurs restaurateurs mi-figue mi-raisin.
COVID-19

De nombreuses petites et moyennes entreprises n’ont pas eu accès aux fonds jusqu’alors offerts par les divers paliers de gouvernement lors de la pandémie de COVID-19. Le Fonds d’aide et de relance régionale vise à corriger cette situation, dans les Laurentides et Argenteuil, entre autres.
COVID-19

Le nombre de cas confirmés est en baisse partout au Québec. Lundi, le 8 juin, la Santé publique a consigné huit décès à l’échelle du Québec. Cette tendance s’observe aussi dans les Laurentides. À quoi ressemble donc la situation dans Argenteuil?
Portrait

Renaud Simard, qui a fait ses classes dans les Stars de Lachute avant de se joindre aux Sélects du Nord, a retenu l’attention de l’Océanic de Rimouski, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.