Réouverture des restaurants: adaptation au menu

André Farhat
EAP
Depuis le 15 juin, les restaurants ont le droit d’ouvrir dans la plupart des régions du Québec. Or, tous ne sont pas prêts à le faire. Cette réouverture avec quelques jours d’avertissement et soumise à des mesures sanitaires plus ou moins intuitives laisse plusieurs restaurateurs mi-figue mi-raisin.

« J’espère qu’on n’a pas fait ça pour rien », a déclaré Lucie-Anne Pilote, propriétaire du restaurant Aux Lubies Gourmandes. Celle-ci fait allusion aux consignes sociosanitaires imposées par le gouvernement du Québec, qui oblige entre autres le port du masque ou de la visière par le personnel, le respect d’une distance physique qui est passé de 2m à 1,5m le 15 juin. « En fait, c’est que les consignes ne sont pas très claires.»

Cela dit, celle qui tient depuis 10 ans la barre du restaurant de la rue Lafleur, à Lachute, a pris le taureau par les cornes et agrandi son espace extérieur, et est optimiste. «Je pense qu’il va y avoir beaucoup de touristes cet été», a-t-elle ajouté. Tellement qu’elle a fait appel à la communauté pour agrandir sa terrasse extérieure. «Les gens m’ont donné des parasols!», dit-elle en souriant.

Lisez l'article intégral en page 4 de L'Argenteuil du 19 juin 2020