Propane : l’UPA d’Argenteuil demande une intervention urgente

Frédéric Hountondji
EAP
Les producteurs de grains, de lait et de bovins d’Argenteuil, de Papineau et de Mirabel risquent de perdre des milliers de tonnes de grains destinées à l’alimentation des animaux, du fait de la grève du CN qui empêche la livraison de propane.

John McCart, président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) d’Argenteuil, exprimait cette inquiétude dans une lettre adressée le 20 novembre à Stéphane Lauzon, député d’Argenteuil−La Petite-Nation.

Alors que la récolte du maïs débute, l’approvisionnement en propane servant à sécher les grains est compromis, s’est-il désolé. 

« Les producteurs nous informent que leur fournisseur de propane cesse aujourd’hui la livraison de propane requis pour sécher les grains, alors que la majorité des champs de maïs doit être récoltée au cours des prochains jours, a rapporté M. McCart. La plupart des producteurs concernés n’ont que près de deux jours de réserve sur leur ferme. Le Québec agricole est durement touché, car la majorité du propane utilisé au Québec est livré par le réseau ferroviaire. »

  Le président des producteurs agricoles de la région estime que cette situation vient compliquer le travail de ses membres qui font déjà face à un hiver hâtif.

« L’automne humide que nous connaissons s’ajoute comme facteur accélérant le processus de pourriture des grains, a-t-il poursuivi à l’attention du député fédéral d’Argenteuil−La Petite-Nation. Il est donc urgent que les producteurs agricoles puissent récolter et sécher immédiatement leurs récoltes de grains. De même, en ce début du temps froid, certains éleveurs utilisent le propane pour maintenir une température constante à l’intérieur de leurs bâtiments. Le gouvernement fédéral doit intervenir d’urgence pour assurer la livraison du propane aux séchoirs à grains, de même qu’aux bâtiments d’élevage de volailles et de porcs. »

Au  bureau de Stéphane Lauzon, on dit qu’on suit la situation de très près et qu’il y aura une réaction.