Un homme de Lachute a été arrêté en lien avec la pornographie juvénile.
Un homme de Lachute a été arrêté en lien avec la pornographie juvénile.

Pornographie juvénile : un homme de Lachute arrêté

Frédéric Hountondji
EAP
Un homme de Lachute a été arrêté le dimanche 27 octobre en lien avec la pornographie juvénile.

L’identité de l’homme, âgé de 56 ans, arrêté dans un établissement public n’a pas encore été révélée. Il devait comparaitre au Palais de justice de Saint-Jérôme et pourrait faire face à des accusations de possession et d’avoir accédé à de la pornographie juvénile.

Son arrestation est intervenue à la suite d’une perquisition réalisée à son domicile par le Service des enquêtes des crimes majeurs du poste de la MRC d’Argenteuil, en collaboration avec l’Équipe d’enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec.

Bibliothèque municipale

Du matériel informatique a été saisi pour analyse. Selon l’enquête, le suspect aurait utilisé les ordinateurs publics afin d’accéder à de la pornographie juvénile, a mentionné la Sûreté du Québec dans un communiqué.

L’Argenteuil a interrogé Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec, sur le lieu public en question. Il a répondu, sans le nommer, qu’il se situe sur la rue Principale. Selon l’agence QMI reprise par Le Journal de Montréal, l’individu aurait été arrêté à la bibliothèque municipale de Lachute dont il aurait utilisé les ordinateurs.

Depuis 2010, la Sûreté du Québec s’est dotée d’une structure lui permettant de bénéficier de l’expertise de plus de 250 enquêteurs formés pour enquêter sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet. Ces enquêteurs sont répartis sur l’ensemble du territoire québécois et soutiennent l’Équipe d’enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec.

Toute information sur ce type de crime peut être communiquée, en toute confidentialité, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264. Le public est invité à transmettre toute information au sujet de l'exploitation sexuelle des jeunes à l'adresse suivante : cyberaide.ca