Les finissants de la polyvalente Lavigne, à Lachute, qui accueille des jeunes de toute la région, ont pu célébrer leur diplomation, après des mois d’incertitude. La soirée s’est déroulée sur le terrain de l’exposition agricole de Lachute, à côté de l’aréna Kevin-Lowe–Pierre-Pagé.
Les finissants de la polyvalente Lavigne, à Lachute, qui accueille des jeunes de toute la région, ont pu célébrer leur diplomation, après des mois d’incertitude. La soirée s’est déroulée sur le terrain de l’exposition agricole de Lachute, à côté de l’aréna Kevin-Lowe–Pierre-Pagé.

Polyvalente Lavigne: remise de diplômes mémorable et inédite

André Farhat
EAP
Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.

La remise des diplômes des finissants de la polyvalente Lavigne a pris des airs de cinéparc et de Saint-Jean, le vendredi 26 juin. La cérémonie extérieure a eu lieu en soirée, sur le terrain de l'expo agricole de Lachute – à l'endroit où se trouvent habituellement les manèges, juste à la gauche de l'aréna.

Les jeunes sont arrivés non en toge et mortier, mais en berline, en décapotable ou en camionnette, et pour un grand nombre d’eux, avec leurs parents. Dans le stationnement de l’aréna, les véhicules se sont succédé, remplis de finissants presque aussi fiers que les membres de la famille qui les accompagnaient. Il peut être difficile de s’imaginer qu’il y a un mois, le 25 mai, les véhicules faisaient la file dans ce même stationnement pour une tout autre raison : une clinique de dépistage mobile de la COVID-19. 

Dès 19h, une file de véhicules s'allongeait dans le stationnement, avant d'entrer sur le terrain pour s'y garer. À l'avant du terrain, une scène avait été érigée et une passerelle où les finissants allaient plus tard monter, après avoir reçu leur diplôme. L'évènement était animé par deux enseignants de la poly, Daniel Legault (éducation physique) et Guy Sauvé (histoire), avec une ambiance musicale assurée par DJ Mathieu. 

 En tout, 180 élèves de la « Poly » ont obtenu leur diplôme d’études secondaires cette année, et une grande partie d’entre eux étaient réunis ce soir-là. « Je suis vraiment content que ça ait lieu », s’est exclamé Raphaël Boudrias, qui comme tant d’autres, a craint longtemps que ce moment ne vienne pas.  

«C’est pas mal parfait. Je n’aurais pas pu demander mieux!» 

Pour Éric Foucault, qui accompagnait sa fille Mahély, les élèves ne sont pas les seuls à féliciter. «J’envoie des fleurs à tous les profs qui ont décidé d’organiser ça, a-t-il déclaré. Ils n’ont jamais arrêté.»  

Et quelle organisation il a fallu! Du haut de la scène, Daniel Legault n’a pas manqué de remercier les nombreux généreux partenaires politiques, commerciaux et sociaux qui ont participé à rendre cette soirée, qui a pris fin vers 23h30, réellement unique.