« Plusieurs maires sont préoccupés par la gestion des plans d’eau et je vais m’investir dans ce dossier afin de donner plus d’autonomie aux municipalités », a promis le député Stéphane Lauzon.
« Plusieurs maires sont préoccupés par la gestion des plans d’eau et je vais m’investir dans ce dossier afin de donner plus d’autonomie aux municipalités », a promis le député Stéphane Lauzon.

Plans d’eau et fosses septiques, des priorités pour Lauzon

Frédéric Hountondji
EAP
Continuer à avancer sur le front de l’environnement fait partie de la feuille de route du député d’Argenteuil-La Petite Nation, Stéphane Lauzon, qui inscrit dans ses priorités la gestion des plans d’eau et des fosses septiques.

« Plusieurs maires sont préoccupés par la gestion des plans d’eau et je vais m’investir dans ce dossier afin de donner plus d’autonomie aux municipalités dans la gestion des plans d’eau et la protection des berges, s’est engagé M. Lauzon. On va empêcher l’érosion, la présence des algues bleues et tout contaminant dans les lacs et rivières. »

Fosses septiques

Selon M. Lauzon, les fosses septiques bénéficieront également d’une grande attention.

« Il y a aussi un dossier qui me tient à cœur, c’est l’inventaire de l’état des fosses septiques fait par la province, a-t-il relevé. Moi je suis préoccupé par la santé de l’eau dans les lacs et les rivières. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire pour la réfection des fosses septiques. Plusieurs d’entre elles se déversent encore dans nos lacs et rivières. »

M. Lauzon a précisé qu’il œuvre déjà pour les solutions : « J’ai travaillé avec la ministre de l’Environnement et le ministre de l’Infrastructure sur un programme combiné avec Québec, pour qu’on puisse donner des subventions à ceux qui veulent faire la réfection de leurs fosses septiques, ce qui améliorerait les déversements dans nos cours d’eau. »

Transport

Le député a réitéré par ailleurs que son gouvernement continuerait sa lutte pour la réduction des gaz à effet de serre. Il a avancé quelques pistes de solution en matière de transport en commun.

« On pourrait, par exemple, travailler sur des stationnements incitatifs des autobus qui sont plus proches de ma circonscription, à partir de Montebello, pour les rabattre vers Gatineau, a-t-il suggéré. On pourrait faire la même chose ici (à Lachute) avec un transport Lachute-Montréal, peut-être un train léger. Tout ça ne se fera pas nécessairement dans ce mandat-ci. Ce sont des discussions qu’il faut avoir pour préparer l’avenir. »

M. Lauzon a rappelé que l’installation des bornes électriques et l’octroi de subventions dans le cadre du Prix sur le carbone se poursuivront.