Scott Pearce (à droite) a décroché son quatrième mandat à la tête de la MRC d’Argenteuil, alors que Carl Péloquin a été réélu pour un troisième mandat comme préfet suppléant.
Scott Pearce (à droite) a décroché son quatrième mandat à la tête de la MRC d’Argenteuil, alors que Carl Péloquin a été réélu pour un troisième mandat comme préfet suppléant.

Pearce réélu pour une quatrième fois à la tête de la MRC

Frédéric Hountondji
EAP
Scott Pearce a été réélu préfet de la MRC d’Argenteuil par acclamation lors d’une séance ordinaire de l’institution tenue le 27 novembre.

« C’est un honneur pour moi d’avoir la confiance des neuf maires, c’est un honneur de travailler pour la population d’Argenteuil et ça me touche énormément », a déclaré M. Pearce, qui entame son quatrième mandat qui s’achèvera en novembre 2021. Il a souligné qu’il continuerait de faire entendre la voix de la région dans les instances municipales et d’y asseoir son leadership. Dans un communiqué, la MRC revient sur le parcours de l’homme et rappelle qu’il est maire de la municipalité du canton de Gore depuis 2004.

Également préfet suppléant de la MRC d’Argenteuil au cours de deux mandats consécutifs, de novembre 2009 à novembre 2013, il est aussi membre du conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), où il occupe la vice-présidence du caucus rural et la vice-présidence du caucus du Québec.

Leadership

« J’amène le leadership d’Argenteuil au sein de la Fédération canadienne des municipalités et c’est un enjeu pour Argenteuil d’être leader canadien, a insisté M. Pearce. Depuis que je suis au conseil d’administration (FCM), on a eu une dizaine de résolutions d’Argenteuil qui ont été appuyées unanimement par les maires du pays, ce qui démontre déjà le leadership d’Argenteuil. »

Le préfet d’Argenteuil siège aussi au conseil d’administration de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) depuis 2013, en qualité de représentant des municipalités bilingues de la province et de président de la Commission permanente de l’aménagement du territoire, l’agriculture et l’environnement, mentionnait le communiqué.

Pour sa part, Carl Péloquin, maire de la ville de Lachute, a également été élu par acclamation par ses pairs pour un troisième mandat au poste de préfet suppléant. « Je vais continuer à faire des représentations politiques importantes, notamment au sujet des projets régionaux tel le nouveau poste de distribution d’Hydro-Québec, qui va être fonctionnel en 2025 », a laissé entendre M. Peloquin.