Huit des neuf élèves de la classe d’éducation spécialisée qui prépare les activités pour la Semaine de déficience intellectuelle, du 16 au 21 mars
Huit des neuf élèves de la classe d’éducation spécialisée qui prépare les activités pour la Semaine de déficience intellectuelle, du 16 au 21 mars

Pas de repos avant la relâche!

À la polyvalente Lavigne, la classe d’élèves ayant divers degrés de déficience intellectuelle bourdonne. Et pour cause, la Semaine de la déficience intellectuelle, du 16 au 21 mars, approche à grands pas.

Au premier étage, dans le local situé au fond d’un couloir, Joséphine Machalandi, enseignante du programme depuis deux ans, pose des questions critiques : «Qu’est-ce qu’il faut mettre sur l’affiche? Des mannequins? D’accord, et pourquoi?»

«Parce que c’est un défilé de mode! », répond Jaco. Il aide à concevoir la publicité pour le défilé avec Philippe et David, entre autres. Parce qu’il s’agit ici d’un effort de groupe, une vaste opération collaborative entre neuf jeunes vivant avec une déficience intellectuelle.

 Le défilé n’est qu’une des activités que le groupe organise dans le cadre de la Semaine internationale de la déficience intellectuelle. Jaco va d’ailleurs rejoindre Matthieu et Kaiya qui sont en train de créer une autre affiche, cette fois pour le karaoké. Marissa est allé chercher le matériel de bingo, afin de bien maitriser le fonctionnement du boulier et des cartes le  grand jour. Attentive, Maryse Jasmin, technicienne en éducation spécialisée, supervise le tout, et s’assure que tout est bien compris.

Participation à tous les niveaux

Toutes ces activités vont faire appel aux autres programmes de la Poly – musique, danse, etc. – ce qui demande beaucoup de préparation. C’est pour cette raison qu’Alexis est allé demander l’autorisation à Manon Brisson, technicienne loisirs, de solliciter les classes ordinaires, et établir les meilleurs moments pour ce faire.

«Nos journées n’arrêtent pas, affirme Joséphine Machalandi. Il nous manque de temps, on a trop de projets!» En effet, la classe ne chôme pas, et met en branle des initiatives avec entre autres la ville de Lachute et le Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil, «On est créatif, et on est entrepreneurs, on a même montré nos projets à l’international!», s’exclame fièrement l’enseignante.

Journée de travail et soirée du hockey

La cloche sonne, et marque la fin de la journée d’école. Sauf que le groupe ne se sépare pas. Ce soir, ils vont tous voir le Canadien au Centre Bell. C’est ce qui explique d’ailleurs pourquoi tant d’entre eux portent un chandail du tricolore.

La semaine prochaine, ce sera relâche. Mais le 9 mars, au retour, ils devront rapidement finaliser le tout, car chaque midi, du 16 au 20, ils animeront l’agora de la polyvalente Lavigne.

Pour la petite histoire, le CH l’a emporté 2-1 contre Vancouver ce soir-là.

Lisez nos autres articles sur le sujet:

Sécurité routière

Malgré de nombreuses interventions policières au cours du printemps et de l’été, rien ne semble freiner les cas de vitesse et grande vitesse sur nos routes. En voici d’autres exemples. Tous le même jour. Tous dans Argenteuil.
Affaires municipales

Durant la séance extraordinaire du 2 juillet et dont l’ordre du jour était centré uniquement sur l’affaire opposant la Ville au directeur général et à la trésorière qu’elle a congédiés, le maire Carl Péloquin a annoncé que la Ville compte contester et veut réviser la décision qui donne tort à la Ville.
Lachute

Le jugement du Tribunal administratif du travail dans le dossier opposant entre autres la Ville de Lachute à son ancien directeur général et son ancienne trésorière, fait basculer le déroulement des activités au conseil municipal.  
Lachute

Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.
Affaires municipales

La saga qui oppose depuis 2015 la Ville de Lachute (entre autres) à son ancien directeur général Pierre Gionet et l’ancienne trésorière Nathalie Piret a pris un nouveau tournant. Dans son jugement rendu le 25 juin 2020 et dont L’Argenteuil a eu copie, le tribunal administratif du travail a conclu que les fautes reprochées aux deux anciens cadres n’ont pas été démontrées, et ordonne leur réintégration.
Sports

Kevin Lowe a finalement été intronisé au Temple de la renommée du Hockey, après 20 ans d’admissibilité. Le natif de Lachute, qui partage l’enseigne de l’aréna local avec Pierre Pagé, a connu une carrière dont rêveraient bien de ses camarades.
Lachute

La Sûreté du Québec a transmis ce bilan d’une saisie effectuée le 23 juin à Lachute, impliquant quatre individus, et durant laquelle des véhicules, de la cocaïne et des armes à feu ont notamment été perquisitionnés.
Incendies

Depuis le printemps, plusieurs interdictions de feux à ciel ouvert ont été imposées puis levées dans les Laurentides et Argenteuil. La toute dernière, qui a empêché la tenue de feux d’artifice lors de la Saint-Jean, vient d’être partiellement levée par les autorités gouvernementales, mais les municipalités peuvent décider de les maintenir.
Lachute

Le producteur de cannabis Aurora Cannabis Inc., implanté dans Argenteuil en grande pompe en 2018, a annoncé l’arrêt de ses activités à son centre de recherche et production d’Aurora Eau, à Lachute.  
Brownsburg-Chatham

Un spectaculaire incendie a sévi le samedi 20 juin à Brownsburg-Chatham, près de l’autoroute 50. La colonne de fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et le brasier a nécessité les efforts de cinq services d’incendie d’Argenteuil.
Canicule

Environnement Canada a émis un avertissement de chaleur qui devrait durer au moins jusqu’au mardi 23 juin. Cette chaleur étouffante s’accompagne de restrictions sur l’eau et le feu – tout ça en plein déconfinement.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a publié récemment deux rapports liés à la délimitation des territoires incompatibles avec l’activité minière, un sujet qui a été au cœur de l’affaire opposant Canada Carbon à Grenville-sur-la-Rouge.

Depuis le 15 juin, les restaurants ont le droit d’ouvrir dans la plupart des régions du Québec. Or, tous ne sont pas prêts à le faire. Cette réouverture avec quelques jours d’avertissement et soumise à des mesures sanitaires plus ou moins intuitives laisse plusieurs restaurateurs mi-figue mi-raisin.
COVID-19

De nombreuses petites et moyennes entreprises n’ont pas eu accès aux fonds jusqu’alors offerts par les divers paliers de gouvernement lors de la pandémie de COVID-19. Le Fonds d’aide et de relance régionale vise à corriger cette situation, dans les Laurentides et Argenteuil, entre autres.
COVID-19

Le nombre de cas confirmés est en baisse partout au Québec. Lundi, le 8 juin, la Santé publique a consigné huit décès à l’échelle du Québec. Cette tendance s’observe aussi dans les Laurentides. À quoi ressemble donc la situation dans Argenteuil?
Portrait

Renaud Simard, qui a fait ses classes dans les Stars de Lachute avant de se joindre aux Sélects du Nord, a retenu l’attention de l’Océanic de Rimouski, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil poursuit sa croisade pour offrir à l’ensemble de ses résidents un accès haute vitesse. Ce printemps, de bonnes nouvelles viendront peut-être atténuer certaines des frustrations récurrentes qui ralentissent son déploiement.
Argenteuil

Les coopératives agricoles et petites fermes se multiplient dans Argenteuil et les Laurentides. La ferme coopérative La Roquette, à Whissel Town, est un des exemples de cette relève en apparence peu probable.