La vitesse est la cause d’une grande part des accidents de la route. L’opération VITESSE, menée conjointement par la SAAQ et les divers services policiers du Québec, vise à faire prendre conscience aux conducteurs sur nos routes des dangers de la vitesse.
La vitesse est la cause d’une grande part des accidents de la route. L’opération VITESSE, menée conjointement par la SAAQ et les divers services policiers du Québec, vise à faire prendre conscience aux conducteurs sur nos routes des dangers de la vitesse.

Opération VITESSE : frein aux pieds lourds

La Sûreté du Québec a multiplié les contraventions pour excès de vitesse —vitesse grand V dans certains cas — au cours des dernières semaines.. Et maintenant, une nouvelle opération d’envergure est en cours.

Du 5 au 11 juin prochain, les divers services de police du Québec, de concert avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), tiendront l’opération nationale concertée (ONC) VITESSE. Selon la SAAQ, cette campagne, sur le thème de Je ralentis. Je sauve des vies., est là pour «sensibiliser et conscientiser les conducteurs aux risques liés à la vitesse pour l’ensemble des usagers du réseau routier».

Du 5 au 11 juin prochain, les divers services de police du Québec, de concert avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), tiendront l’opération nationale concertée (ONC) VITESSE. Selon la SAAQ, cette campagne, sur le thème de Je ralentis. Je sauve des vies., est là pour «sensibiliser et conscientiser les conducteurs aux risques liés à la vitesse pour l’ensemble des usagers du réseau routier».

Durant ces sept jours, les différents corps policiers comptent intervenir «de façon intensive» auprès des contrevenants qui taquinent trop leur tachymètre, et enfreignent le Code de la route.

La Sûreté du Québec (SQ) a constaté au cours des dernières semaines une hausse des excès de vitesse sur l’ensemble du réseau routier québécois. «L’achalandage réduit, en raison de la pandémie, a contribué à l’adoption de comportements à risque pour certains conducteurs, notamment les excès de vitesse.»

Les routes désertées ont donc offert aux matamores à moteur le terrain de jeu rêvé pour peser sur la pédale. À l’inverse, la SQ prévoit d’ailleurs «une augmentation importante de l’achalandage» comme conséquence du déconfinement. Ce qui pourrait aussi accroitre le nombre de coureurs du dimanche.

De plus, la SQ indique que la reprise des activités dans l’industrie de la construction entrainera une «présence accrue de travailleurs et de signaleurs aux abords des chantiers».

La vitesse demeure une des causes majeures de collisions sur les routes. Certaines études avancent qu’une « diminution de la vitesse moyenne de circulation de 5 km/h permettrait de réduire annuellement de 15 % le nombre de collisions ».

Selon la SAAQ, « si chaque conducteur réduisait sa vitesse moyenne, on diminuerait considérablement le nombre de blessures et de décès sur les routes du Québec chaque année. » Ainsi, toujours selon la SAAQ, la réduction de 1 km/h éviterait 12 décès, et en ralentissant d’à peine 5 km/h, les Québécois pourraient sauver 60 vies. On compterait 120 décès en moins avec une réduction de 10 km/h. Ces données sont basées sur un total de 400 décès.

Dans le cadre de l’opération VITESSE, la SAAQ mettra aussi ses contrôleurs routiers à contribution. Ceux-ci effectueront le contrôle des poids lourds. Ainsi, l’opération sera en mesure de couvrir l’ensemble des véhicules sur le réseau routier.

«L’angle choisi vise à responsabiliser les conducteurs et à leur rappeler qu’ils peuvent faire une différence et contribuer à l’amélioration du bilan routier en ralentissant, peut-on lire dans le communiqué. Ils font toutes et tous partie de la solution et ont le pouvoir de sauver des vies!»

Du 1er janvier au 1er juin 2020, sur l’ensemble du territoire desservi par la SQ, on compte 56 collisions mortelles, un bilan semblable à la même période en 2019, où l’on a enregistré 57 collisions fatales.

Affaires municipales

Durant la séance extraordinaire du 2 juillet et dont l’ordre du jour était centré uniquement sur l’affaire opposant la Ville au directeur général et à la trésorière qu’elle a congédiés, le maire Carl Péloquin a annoncé que la Ville compte contester et veut réviser la décision qui donne tort à la Ville.
Lachute

Le jugement du Tribunal administratif du travail dans le dossier opposant entre autres la Ville de Lachute à son ancien directeur général et son ancienne trésorière, fait basculer le déroulement des activités au conseil municipal.  
Lachute

Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.
Affaires municipales

La saga qui oppose depuis 2015 la Ville de Lachute (entre autres) à son ancien directeur général Pierre Gionet et l’ancienne trésorière Nathalie Piret a pris un nouveau tournant. Dans son jugement rendu le 25 juin 2020 et dont L’Argenteuil a eu copie, le tribunal administratif du travail a conclu que les fautes reprochées aux deux anciens cadres n’ont pas été démontrées, et ordonne leur réintégration.
Sports

Kevin Lowe a finalement été intronisé au Temple de la renommée du Hockey, après 20 ans d’admissibilité. Le natif de Lachute, qui partage l’enseigne de l’aréna local avec Pierre Pagé, a connu une carrière dont rêveraient bien de ses camarades.
Lachute

La Sûreté du Québec a transmis ce bilan d’une saisie effectuée le 23 juin à Lachute, impliquant quatre individus, et durant laquelle des véhicules, de la cocaïne et des armes à feu ont notamment été perquisitionnés.
Incendies

Depuis le printemps, plusieurs interdictions de feux à ciel ouvert ont été imposées puis levées dans les Laurentides et Argenteuil. La toute dernière, qui a empêché la tenue de feux d’artifice lors de la Saint-Jean, vient d’être partiellement levée par les autorités gouvernementales, mais les municipalités peuvent décider de les maintenir.
Lachute

Le producteur de cannabis Aurora Cannabis Inc., implanté dans Argenteuil en grande pompe en 2018, a annoncé l’arrêt de ses activités à son centre de recherche et production d’Aurora Eau, à Lachute.  
Brownsburg-Chatham

Un spectaculaire incendie a sévi le samedi 20 juin à Brownsburg-Chatham, près de l’autoroute 50. La colonne de fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et le brasier a nécessité les efforts de cinq services d’incendie d’Argenteuil.
Canicule

Environnement Canada a émis un avertissement de chaleur qui devrait durer au moins jusqu’au mardi 23 juin. Cette chaleur étouffante s’accompagne de restrictions sur l’eau et le feu – tout ça en plein déconfinement.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a publié récemment deux rapports liés à la délimitation des territoires incompatibles avec l’activité minière, un sujet qui a été au cœur de l’affaire opposant Canada Carbon à Grenville-sur-la-Rouge.

Depuis le 15 juin, les restaurants ont le droit d’ouvrir dans la plupart des régions du Québec. Or, tous ne sont pas prêts à le faire. Cette réouverture avec quelques jours d’avertissement et soumise à des mesures sanitaires plus ou moins intuitives laisse plusieurs restaurateurs mi-figue mi-raisin.
COVID-19

De nombreuses petites et moyennes entreprises n’ont pas eu accès aux fonds jusqu’alors offerts par les divers paliers de gouvernement lors de la pandémie de COVID-19. Le Fonds d’aide et de relance régionale vise à corriger cette situation, dans les Laurentides et Argenteuil, entre autres.
COVID-19

Le nombre de cas confirmés est en baisse partout au Québec. Lundi, le 8 juin, la Santé publique a consigné huit décès à l’échelle du Québec. Cette tendance s’observe aussi dans les Laurentides. À quoi ressemble donc la situation dans Argenteuil?
Portrait

Renaud Simard, qui a fait ses classes dans les Stars de Lachute avant de se joindre aux Sélects du Nord, a retenu l’attention de l’Océanic de Rimouski, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil poursuit sa croisade pour offrir à l’ensemble de ses résidents un accès haute vitesse. Ce printemps, de bonnes nouvelles viendront peut-être atténuer certaines des frustrations récurrentes qui ralentissent son déploiement.
Argenteuil

Les coopératives agricoles et petites fermes se multiplient dans Argenteuil et les Laurentides. La ferme coopérative La Roquette, à Whissel Town, est un des exemples de cette relève en apparence peu probable.