Nouveaux panneaux pour améliorer la sécurité

André Farhat
EAP
La récente tragédie de motoneige au Saguenay a secoué bien de gens. Or, la MRC d’Argenteuil a mis en place un système qui permettrait d’apporter des secours aux gens dans les bois et autres milieux isolés de la région.

«Le territoire d’Argenteuil regorge de vastes forêts invitant à la découverte», s’est exprimé Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil. Or, ce vaste territoire, prisé des motoneigistes et quadistes, regorge également de milieux isolés, loin des routes ou d’installations de communication adéquates pour gérer des situations fâcheuses, voire périlleuses.

C’est pour cette raison qu’à l’instar d’autres MRC et avec le concours financier du ministère de la Sécurité publique, la MRC d’Argenteuil a procédé à la mise en place, sur son territoire, d’un système d’urgence en milieu isolé (SUMI).

Le système est fort simple: des panneaux (v. image) affichant un numéro d’urgence et un numéro d’identification unique ont été disposés sur l’ensemble de la MRC, mis à part le village de Grenville, à des points stratégiques tels que des croisements de routes, jonctions de sentiers et relais, en plus de la VéloRoute d’Argenteuil et du Centre la Randonnée au golf Oasis. En cas d’urgence, il suffit de composer le numéro de téléphone et de transmettre le numéro d’identification, qui indique aux services d’urgence votre emplacement précis.

Cette aide de Québec, qui s’élève à 165 000$, est directement liée au projet SUMI de la Sécurité publique, qui a également permis à Argenteuil d’acquérir entre autres de l’équipement de sauvetage nautique, des remorques d’évacuation, du matériel médical et de repérage par satellite.

S’exprimant au nom de la MRC, le préfet a invité la population à «repérer la nouvelle signalisation et à suivre les conseils de sécurité d’usage lors de déplacements en milieux isolés». La MRC souligne enfin que l’initiative «vient appuyer une utilisation responsable des sentiers gérés par la Fédération québécoise des clubs quads et la Fédération des clubs de motoneige du Québec».