La MRC d’Argenteuil a tenu un point de presse télédiffusé en direct, le 18 mars. Les présidents des comités de sécurité publique et de développement économique, Marc-Olivier Labelle et Carl Péloquin, ont fait des annonces et délivré des consignes dans leurs deux domaines désignés

Les ressources de la MRC mobilisées

Dans un point de presse télévisé, la MRC d’Argenteuil a dévoilé plusieurs mesures économiques et sociales, en aval des annonces des gouvernements québécois et canadien.

«Tous les Québécois sont informés de la guerre qu’on est en train de vivre, a déclaré Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil, lors de cette présentation en direct, dans un petit studio de la TVC d’Argenteuil. J’appuie à 100% les démarches mises en place par le gouvernement du Québec, je pense que c’est important qu’on fasse tout un travail ensemble.»

«À l’initiative de la MRC d’Argenteuil, un comité de partenaires a été constitué le 16 mars afin de coordonner les actions et les interventions du milieu auprès de la communauté », a déclaré Marc-Olivier Labelle, maire de Saint-André et président du comité de sécurité publique de la MRC.»

M. Pearce n’était pas en personne dans les studios, mais s’était joint par voie de visioconférence, précisant qu’il a souffert d’une bronchite dans les dernières semaines. «Ma femme [la députée Agnès Grondin] m’a imposé une quarantaine. Elle trouvait ça un peu trop risqué que je me déplace trop ».

Toutefois, deux représentants de la MRC étaient sur place afin de livrer les diverses consignes et mesures à la population. Carl Péloquin, maire de Lachute, vice-préfet de la MRC d’Argenteuil et président de son comité de développement économique était accompagné de Marc-Olivier Labelle, maire de Saint-André-d’Argenteuil et président du comité de sécurité publique de la MRC.

Économie locale

 « Ça change d’heure en heure, a noté Carl Péloquin on sujet de l’économie locale. «On pensait important de faire une mise à jour au niveau de nos entreprises ». Il a abordé de front les mesures visant à soutenir les entrepreneurs d’Argenteuil.

D’abord, le Fonds local d’investissement vise à soutenir les entreprises qui ont un besoin urgent de fonds de roulement. Grâce à ce fonds, les entreprises pourront demander des prêts allant de 5000 $ à 10 000 $, sur lesquels s’appliquera un moratoire sur intérêts et capital. Ces prêts sont assujettis à une analyse par le service de développement économique de la MRC. Ce fonds est accessible dès maintenant.

Les entrepreneurs ayant déjà un prêt en vigueur avec la MRC pourront demander de bénéficier du même moratoire sur les intérêts et capital.

Distanciation sociale et achat local

«Je pense qu’il est très important de maintenir la vitalité économique de la région», a dit M. Péloquin, ajoutant que « ça va être drôlement important de favoriser l’achat local. » Il a par exemple suggéré aux personnes qui en ont les moyens de se procurer des chèques-cadeaux chez les commerçants de la région.

Le vice-préfet a toutefois rappelé aux gens de respecter les consignes d’hygiène et de distanciation sociale. « C’est notre responsabilité à nous tous. » Faisant écho aux conseils du Dr Horracio Arruda, directeur de la Santé publique du Québec, il a suggéré de limiter les transactions en argent comptant au profit des moyens électroniques comme les cartes de crédit ou de débit.

M. Péloquin a par ailleurs annoncé la mise en ligne prochaine d’un nouveau site Web transactionnel commun pour les entreprises argenteuilloises. Plus de détails seront dévoilés la semaine prochaine. Il a ajouté que le site Web de la MRC regorge de liens et d’outils d’accompagnement pour les entrepreneurs, les assurant que « l’équipe du service de développement est à pied d’œuvre, complètement sur ce dossier-là », et les invitant à visiter le site Web et à communiquer avec la MRC par courriel à sde@argenteuil.qc.ca.

Bonnes nouvelles pour les agriculteurs

Le jour même, le ministre fédéral de la Sécurité publique a fait une annonce qui soulagera sans doute nombre de producteurs maraichers. Le gouvernement fédéral a autorisé l’entrée au pays de travailleurs étrangers, ce qui en soi, pourrait permettre de sauver les récoltes du printemps et de l’été.

 « La sécurité alimentaire du pays qui serait en jeu en nous faisant dépendre davantage des importations à un moment où chaque pays sera dans une situation critique pour assurer lui-même sa production agricole », a déclaré le PDG de l’Union des producteurs agricoles. Dans la région d’Argenteuil, cela toucherait une trentaine de ces travailleurs temporaires.

«Je pense qu’il est très important de maintenir la vitalité économique de la région», a déclaré le maire de Lachute, vice-préfet de la MRC d’Argenteuil et président de son comité de développement économique, Carl Péloquin.

Santé publique

« À l’initiative de la MRC d’Argenteuil, un comité de partenaires a été constitué le 16 mars afin de coordonner les actions et les interventions du milieu auprès de la communauté », a déclaré Marc-Olivier Labelle. Ces partenaires sont issus des milieux institutionnel, communautaire et commercial.

La sécurité alimentaire a été identifiée d’emblée comme étant la priorité. Une ligne téléphonique sera mise en place sous peu, et servira aux gens de 60 ans et moins qui souhaitent faire du bénévolat auprès des ainés de 70 ans et plus, ainsi qu’aux personnes vulnérables ciblées par les mesures d’isolement provinciales.

Il est d’ailleurs conseillé aux gens qui veulent prendre des initiatives personnelles d’entraide de communiquer avec les organismes existants, pour s’assurer que ces actions sont sécuritaires et non pas contreproductives, ne serait-ce que par le rassemblement de personnes bien intentionnées et des déplacements qui pourraient en fait servir de vecteurs pour le virus.

M. Labelle a aussi annoncé la création d’un service quotidien d’appels d’amitié pour soutenir moralement les personnes seules et dans le besoin. Il a aussi souligné qu’Argenteuil compte une proportion d’ainés de 70 ans et plus supérieure à la moyenne des MRC des Laurentides.  « Il est impératif que nos ainés […] se soumettent aux mesures d’isolement et demeurent à leur domicile en application des directives gouvernementales. »

Par ailleurs, les comités et séances des conseils de la MRC et de ses villes membres seront tenus à huis clos, et ce jusqu’à nouvel ordre.

 «Le meilleur moyen de montrer notre amour, c’est de s’éloigner, a conclu Scott Pearce. Si on est du monde responsable, et je pense que c’est ça qu’on a chez nous, on va gérer ça ensemble et passer à travers ensemble.»

COVID-19

L’ouverture du poste de prétriage à l’urgence de l’hôpital de Lachute était prévue pour le 1er avril. Or, les tentes érigées demeurent pourtant fermées. Mais est-ce nécessairement une mauvaise chose?

Le 28 mars dernier, lors de l’installation de tentes d’un poste de prétriage extérieur devant l’urgence de l’hôpital de Lachute, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) préparait la prochaine phase de ses interventions.


COVID-19

Symptômes de grippe, de gastroentérite ou de COVID-19? Les Laurentides auront deux nouvelles cliniques désignées d’évaluation pour ce type de cas.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) a obtenu l’autorisation d’ouvrir de telles cliniques afin de «soutenir les hôpitaux, les cliniques de médecine familiale et les équipes de santé publique ».


COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides nous permet désormais de voir les cas d’infections au coronavirus par secteurs, dont Argenteuil.

À la la suite des demandes des municipalités et des citoyens, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSLAU) affiche maintenant le nombre de cas de COVID-19 par secteurs.

Énergie

Alors que le niveau des eaux monte, Hydro-Québec annonce la fin des travaux touchant à la capacité de déversement de la Chute-Bell, à Grenville-sur-la-Rouge.  

« Nous sommes fiers d’avoir réalisé ces travaux plus rapidement que prévu, sans dépasser le budget initial. Les installations sont prêtes pour la prochaine crue printanière » a déclaré Roger Gosselin, vice-président par intérim, Planification, Stratégies et Expertises chez Hydro-Québec Production.

Éducation

Le gouvernement du Québec a lancé le 1er avril une plateforme éducative en ligne pour tous les niveaux scolaires, du préscolaire à la formation des adultes. L’école ouverte s’ajoute à une panoplie de ressources pédagogiques et formatives sur le Web.  

Le gouvernement du Québec a lancé le 1er avril une plateforme éducative en ligne pour tous les niveaux scolaires, du préscolaire à la formation des adultes. L’école ouverte s’ajoute à une panoplie de ressources pédagogiques et formatives sur le Web.  

COVID-19

Dès l’annonce ce matin (le er avril) qu’Argenteuil s’ajoutait à la liste des régions à accès contrôlé par la Direction de la santé publique, la Sûreté du Québec a procédé à une première opération de contrôle au pont du Long-Sault, à Grenville.

Rappelons que vers 9h30 ce matin (le er avril), le gouvernement du Québec annonçait qu’Argenteuil venait allonger la liste des régions où les entrées et sorties seraient soumises à des contrôles. En début d’après-midi, des agents de la Sûreté du Québec (SQ) ont dressé un imposant barrage policier sur le pont du Long-Sault.

Achat local

C’était dans les plans de la MRC d’Argenteuil et dans les rêves de bien de petites entreprises d’ici : maintenant, une petite boite de communications de Lachute matérialise le commerce en ligne dans la région avec Achat Argenteuil, un site transactionnel commun pour les commerçants d'ici.

« Grâce à la participation de la MRC, les 30 premières boutiques n’auront pas de frais de configuration initiale [de 150$] », a annoncé en primeur à L’Argenteuil Véronique Brazeau, copropriétaire de Trifecta Médias avec son conjoint Philippe Lascelles.

Lisez l'article intégral dans L'Argenteuil de cette semaine
Un site Web pour l'achat local dans Argenteuil

COVID-19

Le gouvernement du Québec a ajouté ce matin Argenteuil à l’index des régions cloisonnées. À partir de midi, les entrées et sorties de la MRC seront contrôlées.  

Dans un communiqué émis plus tôt ce matin, le ministère de la Santé publique du Québec a indiqué que dès aujourd’hui (le 1er avril), à midi, des points de contrôle additionnels seront déployés aux abords et à l’intérieur de quatre nouvelles régions.

COVID-19

L’installation du poste de prétriage à l’hôpital de Lachute a commencé ce matin, le samedi 28 mars. Quand devrez-vous vous y rendre?

La direction des installations du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides a amorcé aujourd'hui (le 28 mars) la mise en place des tentes de prétriage devant l’urgence de l’hôpital de Lachute que L'Argenteuil a rapporté le 27 mars.


COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides va aménager des installations de prétriage temporaires devant l’urgence de l’hôpital de Lachute.

Après les hôpitaux de Saint-Eustache, Saint-Jérôme et Saint-Agathe-des-Monts, ce sera au tour de l’hôpital de Lachute d’obtenir des installations (possiblement des tentes) pour procéder à un triage préliminaire des usagers. « Ce contrôle permettra d’identifier rapidement les cas suspectés de la COVID-19, mais également de référer les personnes n’ayant pas de besoins urgents vers les cliniques sans rendez-vous », a expliqué CISSS des Laurentides.

COVID-19

Après les appels à la collaboration sont venues les amendes aux voyageurs. Maintenant, il y a les décrets, les patrouilles et la dénonciation. Des mesures d’une autre ère, d’autres sociétés.  

Le matin du 25 mars, comme nous l’avons reporté ici, le gouvernement fédéral a invoqué la Loi sur la mise en quarantaine. Cette loi accorde d’énormes pouvoirs et une grande latitude aux autorités. Modifiée en 2005 lors de la crise du SRAS, elle vise essentiellement à freiner une épidémie lorsque les mesures habituelles ne suffisent plus ou ne sont pas observées.

COVID-19

Le Plan d’intervention économique présenté par le gouvernement du Canada était d’abord estimé à 82 milliards de dollars (82G$). Le 25 mars, il a été rehaussé à 107G$, et prévoit désormais 2000$ par mois pour certains travailleurs.

Le 18 mars, le gouvernement fédéral a annoncé des mesures économiques pour aider les citoyens, travailleurs en tête, à traverser la pandémie. L’Argenteuil faisait ici le détail des actions touchant les particuliers et les familles, prenant bien soin de souligner que ces mesures étaient toutes temporaires et tout aussi susceptibles d’être modifiées au cours des semaines à venir.  

COVID-19

En téléconférence, le Dr Éric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides, a répondu à certaines interrogations sur la mort d’un homme atteint de la COVID-19.

«On a enclenché une enquête biologique pour essayer de comprendre où l’homme a pu acquérir l’infection, a expliqué le Dr Goyer, et retracé tous les contacts.» La victime, un homme de 91 ans, s’était présentée à l’hôpital pour une pneumonie sévère. Il demeurait dans une résidence du grand Saint-Jérôme, le Manoir Saint-Jérôme.

C’était pour bien, bien des parents et enfants une des dernières évasions contre le confinement. Des municipalités d’Argenteuil ont suivi l’exemple de Montréal et interdit l’accès aux modules de jeux, mais les parcs restent ouverts.

C’était pour bien, bien des parents et enfants une des dernières évasions au confinement. Des municipalités d’Argenteuil ont suivi l’exemple et interdit l’accès aux modules de jeux, mais les parcs restent ouverts.

COVID-19

Le 26 mars, la Sûreté du Québec (SQ) a poursuivi sa tournée de prévention à Lachute. Cette fois-ci, avec des représentants équins…

« On va dans les grands points de rassemblement, pour s’assurer que les gens gardent bien leurs distances », a expliqué la technicienne Stéphanie Ladouceur, du haut de Yamaska, son grand cheval canadien, la race de cheval des patrimoines canadien et québécois. Mme Ladouceur est l’un des trois représentants de la Cavalerie de la SQ en tournée à travers le Québec.

COVID-19

Avec son Plan d’intervention économique, le gouvernement du Canada lance une série de mesures financières pour aider les Canadiens touchés économiquement par la pandémie de COVID-19. Pouvez-vous en profiter?

Le gouvernement fédéral a mis sur pied des mesures économiques visant à soulager les citoyens, travailleurs d’abord, qui devront essuyer d’importantes pertes de revenus dans les semaines – ou même mois – à venir.  

COVID-19

C’est le deuxième centre de dépistage de la COVID-19 qui verra le jour prochainement dans la région des Laurentides.  

 Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides vient d’obtenir l’aval du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec d'ouvrir une deuxième clinique désignée  COVID-19 dans le secteur nord de la région des Laurentides.

COVID-19

Dans son point de presse quotidien d’aujourd’hui, le premier ministre du Québec, François Legault, a ordonné la fermeture de tous les commerces offrant des services non essentiels, dont la liste a été revue.

« Plus vite on va limiter les contacts, plus vite on va limiter la contagion et plus vite on va pouvoir retrouver une vie normale, a déclaré M. Legault, avant d’exhorter la population à respecter les consignes. Je demande à tous les Québécois de collaborer. J'ai besoin de vous. »

COVID-19

Qui est Ignace Semmelweis? Dans son tout dernier Doodle, Google célèbre cet obstétricien venu de Hongrie, décédé il y a plus de 150 ans. Qu’est-ce qui lui vaut tant d’attention? Et pourquoi devriez-vous l’écouter? Au doigt et à l’œil.

Il fut une époque où un médecin pouvait pratiquer une autopsie et un accouchement dans le même avant-midi. Juste avant le lunch. Au milieu du 19e siècle, la fièvre puerpérale fauchait bien des femmes accouchantes.

COVID-19

Vous souhaitez donner de votre temps à la communauté? Comme annoncé mardi le 18 mars, lors d’un point de presse, la MRC d’Argenteuil lance une ligne téléphonique consacrée au recrutement de bénévoles.

Dès lundi le 23 mars, les Argenteuillois et Argenteuilloises pourront se porter volontaires et participer aux efforts d’entraide et de solidarité de la région.


COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides a restreint l’accès aux centres de prélèvement sur son territoire, ce qui inclut le point de service de Lachute. Quoi faire?  

À compter du 19 mars, les centres de prélèvement des Laurentides n’accepteront les usagers que sur rendez-vous – et ce, pour les prélèvements de toute nature, en lien ou non avec la COVID-19. Pour prendre un rendez-vous au centre de prélèvement de Lachute, appelez au 450 562-3761, poste 72360, de 8h à 11h du lundi au vendredi.

Crimes

Dans la matinée du 18 mars, les forces de l’ordre ont reçu de l’information concernant une effraction dans une maison de la rue des Érables, à Brownsburg-Chatham, suivie d’une agression armée.

Vers 11 h 30, les agents de la Sûreté du Québec (SQ) au poste d’Argenteuil ont été avertis de l’incident suivant : « deux personnes se seraient introduites dans une résidence de la rue des Érables, à Brownsburg-Chatham », peut-on lire dans le communiqué envoyé par la SQ. Or, deux personnes étaient présentes dans le domicile, et les criminels les auraient agressés avec des objets contondants, avant de s’enfuir en véhicule.  

Coronavirus

Le 17 mars, le maire de Lachute, Carl Péloquin, et son directeur général, Benoît Gravel, ont fait le point sur les mesures extraordinaires prises par la municipalité, et enjoignent les citoyens de Lachute à respecter les directives nouvellement émises.

«On n’est pas en état d’alerte, mais on est en veille active», a déclaré le maire de Lachute, Carl Péloquin, lors d’un point de presse réservé aux médias locaux, c’est-à-dire L’Argenteuil, Le Régional et la TVC d’Argenteuil, auxquels il a d’ailleurs dit: «On va avoir besoin de vous de façon plus marquée.» 

Le maire a expliqué que: «La Ville de Lachute est en communication avec tous les partenaires du milieu, dont le CISSS des Laurentides, la SQ, le milieu scolaire ainsi que tous les organismes communautaires.» Ces derniers ont assuré la Ville de leur pleine collaboration. 

Coronavirus

Suivant les directives du gouvernement du Québec, plusieurs administrations d’Argenteuil ont mis leurs activités en quarantaine, fermant l’accès entièrement ou partiellement aux bâtiments municipaux administratifs et de loisirs.

« Sachez que la Ville prend la situation très au sérieux et que des mesures particulières seront prises pour réduire au minimum les inconvénients vécus par les citoyens ». C’est en somme le message qu’a voulu livrer le maire de Lachute, Carl Péloquin. Par voie de communiqué, la Ville a annoncé la fermeture, jusqu’à nouvel ordre, de « tous ses bâtiments municipaux ».

«Ces investissements essentiels  permettront d’améliorer nos déplacements, mais aussi de contribuer à la création et au maintien d’emplois.»

La ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides, Sylvie D’Amours, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, a présenté, le jeudi 5 mars, lors d’une conférence de presse à Saint-Jérôme, un plan d’investissement massif dans les infrastructures routières de la région des Laurentides.

La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle se tiendra du 15 au 21 mars. À la polyvalente Lavigne, une classe en particulier met la touche finale à cinq jours d’activités très spéciales.

«On essaie de travailler avec les forces de chacun, a expliqué Joséphine Machalandi. Par exemple, Mathieu est bon orateur, Jaco sait lire, Kaiya est très bon à l’ordinateur.» Enseignante en éducation spécialisée, Mme Machalandi s’occupe d’un groupe de neuf élèves avec divers degrés de déficience intellectuelle.

La famille d’Océane Boyer s’est rassemblée à l’église Ste-Anastasie, entourée de centaines de personnes venues leur offrir compassion, réconfort et solidarité, lors des funérailles de l'adolescente, qui avaient lieu ce matin à 11h.

Dès 9 h, une file s’était formée de personnes souhaitant offrir leurs sympathies à Caroline Sarrazin et Francis Boyer, les parents d’Océane Boyer, et à leur famille, à l’intérieur de l’église. Les gens pouvaient partager des mots d’encouragement dans un grand livre posé à cette attention à l’entrée.

« C’était une amie de ma fille, je comprends la souffrance des parents ça aurait été ma fille, c’est extrêmement douloureux pour tous »

C’est dans un chemin étroit, enneigé de la rue Berlin à Brownsburg-Chatham, que des centaines de citoyens se sont rassemblés pour rendre un dernier hommage à la jeune Océane Boyer,

La cérémonie a débuté ce matin à 11h00, dans l’endroit même où  le corps de la jeune fille a été retrouvé avec la présence des parents et de la famille d’Océane. C’est sur les airs de la chanson «Vole», de Céline Dion, que les proches et les amis de la famille ont honoré la mémoire de la jeune fille.