Le poste de prétriage à l’hôpital de Lachute est opérationnel depuis le 7 mars. Ouvert 24 heures, il ne sert toutefois pas de clinique de dépistage. Pour un dépistage, on doit composer 1-877-644-4545.
Le poste de prétriage à l’hôpital de Lachute est opérationnel depuis le 7 mars. Ouvert 24 heures, il ne sert toutefois pas de clinique de dépistage. Pour un dépistage, on doit composer 1-877-644-4545.

Le prétriage ouvert à Lachute

André Farhat
EAP
Le poste de prétriage de la COVID-19 à l’hôpital de Lachute est officiellement ouvert depuis le 7 avril, après que le personnel ait reçu une formation le lundi 6 avril.

«Il est inutile de venir ici pour un simple test de dépistage, a cependant déclaré une infirmière sur place, le matin du 8 avril. On va vous dire d’appeler le 1-877-644-4545 comme la semaine dernière.»

Érigé devant l’urgence de l’hôpital de Lachute (officiellement rebaptisé le centre multiservices de santé et de services sociaux d’Argenteuil), le poste n’est pas une clinique de dépistage du coronavirus. Il n’est pas destiné aux personnes qui présentent de légers symptômes d’allure grippale ou s’apparentant à la COVID-19, et qui ont un bon état de santé actuellement. Dans ce cas, la même consigne s’applique depuis des semaines : il faut composer le numéro d’information générale : encore une fois, le 1-877-644-4545.

Par contre, si l’état de santé d’un individu se détériore, où que les symptômes s’aggravent et persistent, il peut être sage pour la personne de se rendre à l’urgence. De là, un agent de sécurité l’accueille, lui demande la raison de sa présence, à la suite de quoi une infirmière sur place vient lui poser des questions sur sa santé.

Toute personne qui se rend à l’urgence pour une autre raison – par exemple, un doigt cassé – et qu’elle n’a pas d’autres symptômes grippaux ou communs à la COVID-19 recevra un carton vert et on l’acheminera à l’intérieur, à l’urgence générale.

Cependant, si une personne présente de tels symptômes, on la dirigera vers une première tente, qui sert à la fois de triage et de salle d’attente de 24 places. Ensuite, après un premier examen, si cela est jugé nécessaire, on transfèrera la personne dans une seconde tente, pour un examen approfondi et des soins immédiats. Les cas les plus graves ou urgents seront hospitalisés dans une section intérieure prévue à cet effet et isolée des autres unités. Le poste est ouvert 24 heures, comme l’urgence.

Les usagers présentant des symptômes sont dirigés vers une première tente de triage et d'attente de 24 places.

Après l’installation des tentes dès le 28 mars, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) attendait en principe que la demande dépasse la capacité d’accueil à l’intérieur. Toutefois, comme le poste est prêt, la direction a décidé d’ouvrir le poste de prétriage. Et cela, même si des sources ont expliqué à notre journal que l’affluence était très faible, tant à l’urgence qu’au prétriage. Peut-être est-ce parce que les gens prennent le temps de d’abord appeler à la ligne téléphonique désignée.