Le poste de prétriage de l’hôpital de Lachute n’ouvrira que lorsque les capacités à l’intérieur ne suffiront plus à la demande.
Le poste de prétriage de l’hôpital de Lachute n’ouvrira que lorsque les capacités à l’intérieur ne suffiront plus à la demande.

Le prétriage extérieur attendra dans Argenteuil

André Farhat
EAP
L’ouverture du poste de prétriage à l’urgence de l’hôpital de Lachute était prévue pour le 1er avril. Or, les tentes érigées demeurent pourtant fermées. Mais est-ce nécessairement une mauvaise chose?

Le 28 mars dernier, lors de l’installation de tentes d’un poste de prétriage extérieur devant l’urgence de l’hôpital de Lachute, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) préparait la prochaine phase de ses interventions.


Comme nous l’avions toutefois mentionné, il est important d’insister sur deux faits : il est inutile pour les gens de se rendre au poste avant l’annonce de l’ouverture, et cet échéancier n’est pas ancré dans le béton.


Le poste de prétriage extérieur va suivre les procédures qui sont déjà en place à l’extérieur : les personnes qui entrent et montrent des symptômes d’allure grippale ou pouvant s’apparenter à la COVID-19 sont immédiatement dirigées à une aire spéciale, afin de réduire les risques de transmission, tandis que les autres usagers sont traités selon les protocoles habituels.

Deux tentes seront dédiées aux cas normaux, et une aux potentiels cas de COVID-19.

Or, pour l’heure actuelle, la demande n’a pas dépassé la capacité d’accueil de l’urgence. Le fait, donc, que les tentes ne soient pas encore en fonction semble témoigner d’une situation enviable dans Argenteuil, à savoir que : d’un, le nombre de cas demeure relativement faible dans la région, et que de deux, les installations locales ne sont pas, elles, débordées.


Des sources nous disent que la formation du personnel pour le prétriage débutera le lundi 6 avril, peut-être en même temps que le prétriage lui-même. Mais comme toujours, ces dates demeurent susceptibles de changer sans préavis.