Timmy Jutras (à gauche) avec le maire de Lachute, Carl Péloquin, et la directrice générale de la Chambre de commerce et d’Industrie d’Argenteuil, Marie-Josée Lapierre, lors d’une rencontre avec la Ville.
Timmy Jutras (à gauche) avec le maire de Lachute, Carl Péloquin, et la directrice générale de la Chambre de commerce et d’Industrie d’Argenteuil, Marie-Josée Lapierre, lors d’une rencontre avec la Ville.

Le président de la Chambre de commerce d’Argenteuil démissionne

Frédéric Hountondji
EAP
« Par la présente, je vous annonce mon départ de la CCIA à titre de président et administrateur à compter d’aujourd’hui, le lundi 2 décembre, midi. »

C’est ainsi que s’exprimait, dans une lettre envoyée aux membres de la Chambre de commerce et d’industrie d’Argenteuil, Timmy Jutras, qui mettait fin à ses fonctions de président de l’institution. M. Jutras n’a pas donné les raisons de son départ. Toutefois, certains avancent qu’il aurait démissionné pour pouvoir entreprendre très prochainement des études universitaires à Ottawa.

 M. Jutras a dressé un bilan de ses actions dans sa lettre. « Curieusement, cette décision m'amène également à contempler les deux dernières années – qui ne devaient durer au départ que deux mois selon certains de nos détracteurs – celles que j’ai passées à la Chambre, avec vous, a-t-il écrit. Nous avons ensemble relevé un défi qui semblait insurmontable, et qui a culminé en février dernier, lors du gala Excellence 2019 où nous étions plus de 330 personnes à célébrer la communauté d’affaires d’Argenteuil. »

Complétant son bilan, M. Jutras a fait état, entre autres, de la transition numérique des opérations de la chambre ainsi que de la mise en place d’un plan d’action pour les années 2019-2021.

Rappelons qu’en septembre dernier, à l’occasion des élections fédérales, M. Jutras avait suspendu ses activités de président et membre du conseil d’administration de la CCIA afin de rejoindre l’équipe de campagne du candidat du Parti libéral du Canada, dans la circonscription d’Argenteuil−La Petite-Nation, Stéphane Lauzon. À la fin du scrutin remporté par M. Lauzon, le 21 octobre, le jeune président avait repris sa place au sein de la Chambre de commerce d’où il vient de démissionner.

Philippe Ayers, vice-président de la CCIA, prendra les rênes de la Chambre, en qualité de président par intérim, jusqu’à la prochaine assemblée générale prévue en juin 2020.