Carl Péloquin et Benoît Gravel, respectivement maire et directeur général de la ville de Lachute, ont tenu un point de presse afin d’informer la population de la situation des services municipaux et des mesures à prendre.
Carl Péloquin et Benoît Gravel, respectivement maire et directeur général de la ville de Lachute, ont tenu un point de presse afin d’informer la population de la situation des services municipaux et des mesures à prendre.

Lachute : la mairie fait le point sur la situation

André Farhat
EAP
Le 17 mars, le maire de Lachute, Carl Péloquin, et son directeur général, Benoît Gravel, ont fait le point sur les mesures extraordinaires prises par la municipalité, et enjoignent les citoyens de Lachute à respecter les directives nouvellement émises.

«On n’est pas en état d’alerte, mais on est en veille active», a déclaré le maire de Lachute, Carl Péloquin, lors d’un point de presse réservé aux médias locaux, c’est-à-dire L’Argenteuil, Le Régional et la TVC d’Argenteuil, auxquels il a d’ailleurs dit: «On va avoir besoin de vous de façon plus marquée.» 

Le maire a expliqué que: «La Ville de Lachute est en communication avec tous les partenaires du milieu, dont le CISSS des Laurentides, la SQ, le milieu scolaire ainsi que tous les organismes communautaires.» Ces derniers ont assuré la Ville de leur pleine collaboration. 

Mesures de sécurité

M. Péloquin a voulu rassurer la population que «toutes les mesures sont mises en place afin d’assurer la sécurité de tous». Comme on l’entend dans les différents médias et communications gouvernementales, le maire a insisté sur le fait que «l’objectif est de ralentir la progression du virus». Il a ajouté que les directives de la Santé publique s’appliquent et que les citoyens doivent les observer. 

Ainsi, les rassemblements non nécessaires seront interdits, tout comme le porte-à-porte. Dans ce dernier cas, qui est  aussi de compétence municipale, les gens ont d’abord besoin d’un permis. Or, la Ville n’en émettra aucun jusqu’à nouvel ordre. 

«Ce n’est pas parce que la situation est difficile qu’on peut faire des choses sans permis», a réitéré M. Gravel.

Services maintenus 

Le maire a également remercié les employés de la Ville, qui, dans ce contexte particulier, «redoublent d’ardeur pour maintenir les services qui seront poursuivis». Il a par le fait même confirmé que la séance du conseil de ville du 6 avril prochain aura lieu, mais à huis clos. Les médias locaux seront admis, et la séance sera diffusée à la TVC d’Argenteuil.  

Le directeur général, Benoit Gravel, a répété certains points déjà annoncés, tout d’abord que le paiement des taxes municipales, dont le premier paiement est en avril, doit être fait aux institutions financières ou par chèque, précisant qu’une boite de dépôt de chèques sécuritaire est installée à l’extérieur de l’hôtel de ville. 

L'application Voilà! permet de régler plusieurs dossiers en ligne, notamment le paiement des taxes municipales.

De façon sûre sur le Web

Les taxes peuvent être acquittées et divers permis délivrés à l’aide de l’application Voilà! ou sur le site Web de la Ville. Le renouvellement des médailles de chien est par contre reporté.
Les résidents peuvent payer leurs infractions à l’onglet Constats Express du site Web. Ils peuvent également appeler au 450-562-3781, durant les heures d’ouverture. «On va mettre en place des mécanismes pour servir le mieux possible la population, a dit M. Gravel.  

Il a toutefois précisé: «Ce ne sont pas les téléphonistes de la Ville qui pourront répondre aux questions sur votre état de santé.» On conseille aux gens de plutôt composer le numéro spécial de la Direction de la santé publique, le 1 877-644-4545.

Eau potable

Le directeur général a voulu rassurer les citoyens de Lachute sur la qualité de l’eau qu’ils boivent. «L’eau potable est totalement sécuritaire. On a pris des mesures pour éviter que nos employés soient malades, mais même s’ils l’étaient, ils ne pourraient pas contaminer l’eau potable.» 

Services suspendus

«Dans le contexte actuel, la Ville de Lachute a pris la décision de fermer l’accès à ses bâtiments municipaux et publics», a déclaré le directeur général. M. Gravel a fait la liste des services et activités qui seront interrompus, précisant: «L’ensemble des mesures qu’on explique sont jusqu’à nouvel ordre, en fonction de l’évolution de la situation. On va se réajuster régulièrement.»  

Ainsi, l’Écocentre et la bibliothèque Marc-Belzile sont fermés. Toutes les activités municipales de loisirs prévues à l’aréna Kevin-Lowe–Pierre-Pagé, ainsi qu’à la piscine intérieure de la polyvalente Lavigne sont interrompues. Dans la même veine, la période d’inscription aux activités du printemps a été repoussée à une date non déterminée.  

La Ville a également demandé à l’Agence des douanes de fermer les services frontaliers de l’aéroport de Lachute. 

La section Constats Express du site Web de la ville de Lachute permet de payer de infractions directement en ligne.

Population particulièrement à risque

Carl Péloquin a attiré l’attention sur la vulnérabilité accrue de Lachute. «On compte une population plus âgée que la moyenne du Québec, a-t-il ajouté. Environ 25% de la population lachutoise est âgée en moyenne de 65 ans et plus.»  

Et devant cette vulnérabilité accrue, l’administration Péloquin souhaite faire preuve d’une prudence accrue. Le maire renchérit: «On a comme directive […] de faire plus fort, casse pas, de s’assurer de ne pas en faire moins.» Le maire a donc fait appel à la solidarité des Lachutois. 

Patinage sur la glace

Par ailleurs, Le Club de patinage artistique (CPA) de Lachute fait circuler une pétition pour « demander que la Ville continue d’entretenir la glace de l’aréna municipal », et ce pour qu’il puisse présenter son spectacle de fin d’année en avril. Lorsqu’un journaliste lui demande ce qu’il en pense, le maire Carl Péloquin répond simplement: «On a été informé de cette pétition, mais à partir du moment où le gouvernement décrète qu’on ferme les gyms, les centres d’amusement, les équipements publics, on n’a pas le choix d’aviser les responsables que la saison s’arrête maintenant.» 

Plusieurs personnes trouvent d’ailleurs qu’il serait incongru et irresponsable d’annuler les activités entières des ligues organisées, et de faire une exception ici. 

Une communauté durement éprouvée

Les dernières semaines ont été particulièrement difficiles pour les habitants de la région et l’administration. Le maire Carl Péloquin s’est adressé à la population. «Même l’équipe à l’interne a été mise à rude épreuve au cours des dernières semaines, a-t-il ajouté, faisant allusion à la mort tragique d’Océane Boyer. On se retrouvait, il y a deux semaines, dans un autre contexte, complètement différent. On est une communauté résiliente et on appelle la communauté à continuer», a-t-il conclu. M. Gravel appelle aussi les gens à être coopératifs, compréhensifs et résilients.