Rien ne semble arrêter les amateurs de vitesse. La Sûreté du Québec ne chôme pas au chapitre des infractions pour excès de vitesse et grande vitesse, malgré des opérations de sensibilisation répétées, comme l’opération VITESSE qui a eu lieu à à l’échelle du Québec, une collaboration entre la Société de l’assurance-automobile du Québec et divers corps policiers de la province.
Rien ne semble arrêter les amateurs de vitesse. La Sûreté du Québec ne chôme pas au chapitre des infractions pour excès de vitesse et grande vitesse, malgré des opérations de sensibilisation répétées, comme l’opération VITESSE qui a eu lieu à à l’échelle du Québec, une collaboration entre la Société de l’assurance-automobile du Québec et divers corps policiers de la province.

La vitesse au volant les rattrape

André Farhat
EAP
Rien ne semble freiner les cas de vitesse et grande vitesse sur les routes de la région.

L’après-midi du 4 juillet, dans l’espace de trois heures, la Sûreté du Québec (SQ) a épinglé trois chauffards pour grande vitesse, deux fois sur l’autoroute 50, et une fois en pleine zone urbaine. Les sprinteurs automobiles en ont pris pour leur rhume, récoltant au passage des amendes salées et des pénalités sévères.

À LIRE ÉGALEMENT
Opération VITESSE : frein aux pieds lourds

Tout d’abord, vers 13h, les patrouilleurs de la SQ ont intercepté un premier véhicule sur la 50, à la hauteur de Grenville-sur-la-Rouge. Le Gatinois de 33 ans, qui roulait à 166 km/h dans cette zone de 100 km/h, a reçu un constat d’infraction de 1309 $ et 14 points d’inaptitude, en plus de se faire suspendre son permis de conduire pour sept (7) jours. 

Moins d’une heure plus tard, un deuxième véhicule s’est vu contraint de s’immobiliser sur l’accotement de la 50 après avoir été capté par les radars à 169 km/h. Pour sa peine, l’homme de Québec, de 44 ans, a obtenu la même peine :  une amende de 1309 $ et 14 points d’inaptitude. Son permis lui a aussi été confisqué pour sept jours.

Enfin, vers 14h45, sur la rue des Érables à Brownsburg-Chatham, un sexagénaire de l’endroit a été arrêté alors qu’il roulait à 93 km/h dans une zone résidentielle de 50 km/h. Son insouciance lui a valu un constat d’infraction de 539 $ et 6 points d’inaptitude.

La grande vitesse en bref

Selon la Société de l’assurance-automobile du Québec (SAAQ), on considère comme grand excès de vitesse un dépassement de la limite permise de 40 km/h ou plus dans une zone où la limite est de 60 km/h ou moins, 50 km/h ou plus dans une zone où la limite est de plus de 60 km/h à 90 km/h, 60 km/h ou plus dans une zone où la limite est de 100 km/h ou plus.

Une telle accusation amène une suspension immédiate du permis pour une période de sept jours, s’accompagne d’amendes et de points d’inaptitude et peut mener à la révocation du permis de conduire.

Et bien entendu, c’est sans les extrêmes risques que la vitesse entraine – pour le conducteur, ses passagers et les autres.