L’équipe équestre de la Sûreté du Québec était de passage le 26 mars à Lachute pour une opération de prévention et de sensibilisation à la distanciation physique.

La SQ sort la cavalerie

Le 26 mars, la Sûreté du Québec (SQ) a poursuivi sa tournée de prévention à Lachute. Cette fois-ci, avec des représentants équins…

« On va dans les grands points de rassemblement, pour s’assurer que les gens gardent bien leurs distances », a expliqué la technicienne Stéphanie Ladouceur, du haut de Yamaska, son grand cheval canadien, la race de cheval des patrimoines canadien et québécois. Mme Ladouceur est l’un des trois représentants de la Cavalerie de la SQ en tournée à travers le Québec.

Leur mission : prévention et un peu relations publiques. Stéphanie Ladouceur, l’agent Jonathan Handfield et la sergente Stéphanie Labre font partie d’un groupe qui se déplace de région en région « dans le but d’accroitre son rayonnement, notamment sur le plan communautaire ».

Aujourd’hui, les trois cavaliers se sont rendus au Carrefour Argenteuil, ainsi que dans les stationnements des pharmacies, épiceries et autres lieux propices aux foules, afin de sensibiliser la population à l’importance d’appliquer les directives de distanciation physique.

« On n’a pas eu à intervenir aujourd’hui », a affirmé Stéphanie Ladouceur, « les gens respectent bien les règles ».

Ironiquement, la présence des chevaux a fait converger les passants et citoyens se rendant dans les commerces où ils se trouvaient, comme au Carrefour Argenteuil.

Qu’à cela ne tienne : sur son cheval Orléans, l’agent Handfield dit en souriant que même lorsque le temps est maussade, « un cheval, ça met toujours un rayon de soleil ».


COVID-19

L’ouverture du poste de prétriage à l’urgence de l’hôpital de Lachute était prévue pour le 1er avril. Or, les tentes érigées demeurent pourtant fermées. Mais est-ce nécessairement une mauvaise chose?

Le 28 mars dernier, lors de l’installation de tentes d’un poste de prétriage extérieur devant l’urgence de l’hôpital de Lachute, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) préparait la prochaine phase de ses interventions.


COVID-19

Symptômes de grippe, de gastroentérite ou de COVID-19? Les Laurentides auront deux nouvelles cliniques désignées d’évaluation pour ce type de cas.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) a obtenu l’autorisation d’ouvrir de telles cliniques afin de «soutenir les hôpitaux, les cliniques de médecine familiale et les équipes de santé publique ».


COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides nous permet désormais de voir les cas d’infections au coronavirus par secteurs, dont Argenteuil.

À la la suite des demandes des municipalités et des citoyens, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSLAU) affiche maintenant le nombre de cas de COVID-19 par secteurs.

Énergie

Alors que le niveau des eaux monte, Hydro-Québec annonce la fin des travaux touchant à la capacité de déversement de la Chute-Bell, à Grenville-sur-la-Rouge.  

« Nous sommes fiers d’avoir réalisé ces travaux plus rapidement que prévu, sans dépasser le budget initial. Les installations sont prêtes pour la prochaine crue printanière » a déclaré Roger Gosselin, vice-président par intérim, Planification, Stratégies et Expertises chez Hydro-Québec Production.

Éducation

Le gouvernement du Québec a lancé le 1er avril une plateforme éducative en ligne pour tous les niveaux scolaires, du préscolaire à la formation des adultes. L’école ouverte s’ajoute à une panoplie de ressources pédagogiques et formatives sur le Web.  

Le gouvernement du Québec a lancé le 1er avril une plateforme éducative en ligne pour tous les niveaux scolaires, du préscolaire à la formation des adultes. L’école ouverte s’ajoute à une panoplie de ressources pédagogiques et formatives sur le Web.  

COVID-19

Dès l’annonce ce matin (le er avril) qu’Argenteuil s’ajoutait à la liste des régions à accès contrôlé par la Direction de la santé publique, la Sûreté du Québec a procédé à une première opération de contrôle au pont du Long-Sault, à Grenville.

Rappelons que vers 9h30 ce matin (le er avril), le gouvernement du Québec annonçait qu’Argenteuil venait allonger la liste des régions où les entrées et sorties seraient soumises à des contrôles. En début d’après-midi, des agents de la Sûreté du Québec (SQ) ont dressé un imposant barrage policier sur le pont du Long-Sault.

Achat local

C’était dans les plans de la MRC d’Argenteuil et dans les rêves de bien de petites entreprises d’ici : maintenant, une petite boite de communications de Lachute matérialise le commerce en ligne dans la région avec Achat Argenteuil, un site transactionnel commun pour les commerçants d'ici.

« Grâce à la participation de la MRC, les 30 premières boutiques n’auront pas de frais de configuration initiale [de 150$] », a annoncé en primeur à L’Argenteuil Véronique Brazeau, copropriétaire de Trifecta Médias avec son conjoint Philippe Lascelles.

Lisez l'article intégral dans L'Argenteuil de cette semaine
Un site Web pour l'achat local dans Argenteuil

COVID-19

Le gouvernement du Québec a ajouté ce matin Argenteuil à l’index des régions cloisonnées. À partir de midi, les entrées et sorties de la MRC seront contrôlées.  

Dans un communiqué émis plus tôt ce matin, le ministère de la Santé publique du Québec a indiqué que dès aujourd’hui (le 1er avril), à midi, des points de contrôle additionnels seront déployés aux abords et à l’intérieur de quatre nouvelles régions.

COVID-19

L’installation du poste de prétriage à l’hôpital de Lachute a commencé ce matin, le samedi 28 mars. Quand devrez-vous vous y rendre?

La direction des installations du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides a amorcé aujourd'hui (le 28 mars) la mise en place des tentes de prétriage devant l’urgence de l’hôpital de Lachute que L'Argenteuil a rapporté le 27 mars.


COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides va aménager des installations de prétriage temporaires devant l’urgence de l’hôpital de Lachute.

Après les hôpitaux de Saint-Eustache, Saint-Jérôme et Saint-Agathe-des-Monts, ce sera au tour de l’hôpital de Lachute d’obtenir des installations (possiblement des tentes) pour procéder à un triage préliminaire des usagers. « Ce contrôle permettra d’identifier rapidement les cas suspectés de la COVID-19, mais également de référer les personnes n’ayant pas de besoins urgents vers les cliniques sans rendez-vous », a expliqué CISSS des Laurentides.

COVID-19

Après les appels à la collaboration sont venues les amendes aux voyageurs. Maintenant, il y a les décrets, les patrouilles et la dénonciation. Des mesures d’une autre ère, d’autres sociétés.  

Le matin du 25 mars, comme nous l’avons reporté ici, le gouvernement fédéral a invoqué la Loi sur la mise en quarantaine. Cette loi accorde d’énormes pouvoirs et une grande latitude aux autorités. Modifiée en 2005 lors de la crise du SRAS, elle vise essentiellement à freiner une épidémie lorsque les mesures habituelles ne suffisent plus ou ne sont pas observées.

COVID-19

Le Plan d’intervention économique présenté par le gouvernement du Canada était d’abord estimé à 82 milliards de dollars (82G$). Le 25 mars, il a été rehaussé à 107G$, et prévoit désormais 2000$ par mois pour certains travailleurs.

Le 18 mars, le gouvernement fédéral a annoncé des mesures économiques pour aider les citoyens, travailleurs en tête, à traverser la pandémie. L’Argenteuil faisait ici le détail des actions touchant les particuliers et les familles, prenant bien soin de souligner que ces mesures étaient toutes temporaires et tout aussi susceptibles d’être modifiées au cours des semaines à venir.  

COVID-19

En téléconférence, le Dr Éric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides, a répondu à certaines interrogations sur la mort d’un homme atteint de la COVID-19.

«On a enclenché une enquête biologique pour essayer de comprendre où l’homme a pu acquérir l’infection, a expliqué le Dr Goyer, et retracé tous les contacts.» La victime, un homme de 91 ans, s’était présentée à l’hôpital pour une pneumonie sévère. Il demeurait dans une résidence du grand Saint-Jérôme, le Manoir Saint-Jérôme.

C’était pour bien, bien des parents et enfants une des dernières évasions contre le confinement. Des municipalités d’Argenteuil ont suivi l’exemple de Montréal et interdit l’accès aux modules de jeux, mais les parcs restent ouverts.

C’était pour bien, bien des parents et enfants une des dernières évasions au confinement. Des municipalités d’Argenteuil ont suivi l’exemple et interdit l’accès aux modules de jeux, mais les parcs restent ouverts.

COVID-19

Avec son Plan d’intervention économique, le gouvernement du Canada lance une série de mesures financières pour aider les Canadiens touchés économiquement par la pandémie de COVID-19. Pouvez-vous en profiter?

Le gouvernement fédéral a mis sur pied des mesures économiques visant à soulager les citoyens, travailleurs d’abord, qui devront essuyer d’importantes pertes de revenus dans les semaines – ou même mois – à venir.  

COVID-19

C’est le deuxième centre de dépistage de la COVID-19 qui verra le jour prochainement dans la région des Laurentides.  

 Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides vient d’obtenir l’aval du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec d'ouvrir une deuxième clinique désignée  COVID-19 dans le secteur nord de la région des Laurentides.

COVID-19

Dans son point de presse quotidien d’aujourd’hui, le premier ministre du Québec, François Legault, a ordonné la fermeture de tous les commerces offrant des services non essentiels, dont la liste a été revue.

« Plus vite on va limiter les contacts, plus vite on va limiter la contagion et plus vite on va pouvoir retrouver une vie normale, a déclaré M. Legault, avant d’exhorter la population à respecter les consignes. Je demande à tous les Québécois de collaborer. J'ai besoin de vous. »

COVID-19

Qui est Ignace Semmelweis? Dans son tout dernier Doodle, Google célèbre cet obstétricien venu de Hongrie, décédé il y a plus de 150 ans. Qu’est-ce qui lui vaut tant d’attention? Et pourquoi devriez-vous l’écouter? Au doigt et à l’œil.

Il fut une époque où un médecin pouvait pratiquer une autopsie et un accouchement dans le même avant-midi. Juste avant le lunch. Au milieu du 19e siècle, la fièvre puerpérale fauchait bien des femmes accouchantes.

COVID-19

Vous souhaitez donner de votre temps à la communauté? Comme annoncé mardi le 18 mars, lors d’un point de presse, la MRC d’Argenteuil lance une ligne téléphonique consacrée au recrutement de bénévoles.

Dès lundi le 23 mars, les Argenteuillois et Argenteuilloises pourront se porter volontaires et participer aux efforts d’entraide et de solidarité de la région.


COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides a restreint l’accès aux centres de prélèvement sur son territoire, ce qui inclut le point de service de Lachute. Quoi faire?  

À compter du 19 mars, les centres de prélèvement des Laurentides n’accepteront les usagers que sur rendez-vous – et ce, pour les prélèvements de toute nature, en lien ou non avec la COVID-19. Pour prendre un rendez-vous au centre de prélèvement de Lachute, appelez au 450 562-3761, poste 72360, de 8h à 11h du lundi au vendredi.

Crimes

Dans la matinée du 18 mars, les forces de l’ordre ont reçu de l’information concernant une effraction dans une maison de la rue des Érables, à Brownsburg-Chatham, suivie d’une agression armée.

Vers 11 h 30, les agents de la Sûreté du Québec (SQ) au poste d’Argenteuil ont été avertis de l’incident suivant : « deux personnes se seraient introduites dans une résidence de la rue des Érables, à Brownsburg-Chatham », peut-on lire dans le communiqué envoyé par la SQ. Or, deux personnes étaient présentes dans le domicile, et les criminels les auraient agressés avec des objets contondants, avant de s’enfuir en véhicule.  

COVID-19

Dans un point de presse télévisé, la MRC d’Argenteuil a dévoilé plusieurs mesures économiques et sociales, en aval des annonces des gouvernements québécois et canadien.

«Tous les Québécois sont informés de la guerre qu’on est en train de vivre, a déclaré Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil, lors de cette présentation en direct, dans un petit studio de la TVC d’Argenteuil. J’appuie à 100% les démarches mises en place par le gouvernement du Québec, je pense que c’est important qu’on fasse tout un travail ensemble.»

Coronavirus

Le 17 mars, le maire de Lachute, Carl Péloquin, et son directeur général, Benoît Gravel, ont fait le point sur les mesures extraordinaires prises par la municipalité, et enjoignent les citoyens de Lachute à respecter les directives nouvellement émises.

«On n’est pas en état d’alerte, mais on est en veille active», a déclaré le maire de Lachute, Carl Péloquin, lors d’un point de presse réservé aux médias locaux, c’est-à-dire L’Argenteuil, Le Régional et la TVC d’Argenteuil, auxquels il a d’ailleurs dit: «On va avoir besoin de vous de façon plus marquée.» 

Le maire a expliqué que: «La Ville de Lachute est en communication avec tous les partenaires du milieu, dont le CISSS des Laurentides, la SQ, le milieu scolaire ainsi que tous les organismes communautaires.» Ces derniers ont assuré la Ville de leur pleine collaboration. 

Coronavirus

Suivant les directives du gouvernement du Québec, plusieurs administrations d’Argenteuil ont mis leurs activités en quarantaine, fermant l’accès entièrement ou partiellement aux bâtiments municipaux administratifs et de loisirs.

« Sachez que la Ville prend la situation très au sérieux et que des mesures particulières seront prises pour réduire au minimum les inconvénients vécus par les citoyens ». C’est en somme le message qu’a voulu livrer le maire de Lachute, Carl Péloquin. Par voie de communiqué, la Ville a annoncé la fermeture, jusqu’à nouvel ordre, de « tous ses bâtiments municipaux ».

«Ces investissements essentiels  permettront d’améliorer nos déplacements, mais aussi de contribuer à la création et au maintien d’emplois.»

La ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides, Sylvie D’Amours, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, a présenté, le jeudi 5 mars, lors d’une conférence de presse à Saint-Jérôme, un plan d’investissement massif dans les infrastructures routières de la région des Laurentides.

La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle se tiendra du 15 au 21 mars. À la polyvalente Lavigne, une classe en particulier met la touche finale à cinq jours d’activités très spéciales.

«On essaie de travailler avec les forces de chacun, a expliqué Joséphine Machalandi. Par exemple, Mathieu est bon orateur, Jaco sait lire, Kaiya est très bon à l’ordinateur.» Enseignante en éducation spécialisée, Mme Machalandi s’occupe d’un groupe de neuf élèves avec divers degrés de déficience intellectuelle.

La famille d’Océane Boyer s’est rassemblée à l’église Ste-Anastasie, entourée de centaines de personnes venues leur offrir compassion, réconfort et solidarité, lors des funérailles de l'adolescente, qui avaient lieu ce matin à 11h.

Dès 9 h, une file s’était formée de personnes souhaitant offrir leurs sympathies à Caroline Sarrazin et Francis Boyer, les parents d’Océane Boyer, et à leur famille, à l’intérieur de l’église. Les gens pouvaient partager des mots d’encouragement dans un grand livre posé à cette attention à l’entrée.

« C’était une amie de ma fille, je comprends la souffrance des parents ça aurait été ma fille, c’est extrêmement douloureux pour tous »

C’est dans un chemin étroit, enneigé de la rue Berlin à Brownsburg-Chatham, que des centaines de citoyens se sont rassemblés pour rendre un dernier hommage à la jeune Océane Boyer,

La cérémonie a débuté ce matin à 11h00, dans l’endroit même où  le corps de la jeune fille a été retrouvé avec la présence des parents et de la famille d’Océane. C’est sur les airs de la chanson «Vole», de Céline Dion, que les proches et les amis de la famille ont honoré la mémoire de la jeune fille.