L’équipe équestre de la Sûreté du Québec était de passage le 26 mars à Lachute pour une opération de prévention et de sensibilisation à la distanciation physique.
L’équipe équestre de la Sûreté du Québec était de passage le 26 mars à Lachute pour une opération de prévention et de sensibilisation à la distanciation physique.

La SQ sort la cavalerie

André Farhat
EAP
Le 26 mars, la Sûreté du Québec (SQ) a poursuivi sa tournée de prévention à Lachute. Cette fois-ci, avec des représentants équins…

« On va dans les grands points de rassemblement, pour s’assurer que les gens gardent bien leurs distances », a expliqué la technicienne Stéphanie Ladouceur, du haut de Yamaska, son grand cheval canadien, la race de cheval des patrimoines canadien et québécois. Mme Ladouceur est l’un des trois représentants de la Cavalerie de la SQ en tournée à travers le Québec.

Leur mission : prévention et un peu relations publiques. Stéphanie Ladouceur, l’agent Jonathan Handfield et la sergente Stéphanie Labre font partie d’un groupe qui se déplace de région en région « dans le but d’accroitre son rayonnement, notamment sur le plan communautaire ».

Aujourd’hui, les trois cavaliers se sont rendus au Carrefour Argenteuil, ainsi que dans les stationnements des pharmacies, épiceries et autres lieux propices aux foules, afin de sensibiliser la population à l’importance d’appliquer les directives de distanciation physique.

« On n’a pas eu à intervenir aujourd’hui », a affirmé Stéphanie Ladouceur, « les gens respectent bien les règles ».

Ironiquement, la présence des chevaux a fait converger les passants et citoyens se rendant dans les commerces où ils se trouvaient, comme au Carrefour Argenteuil.

Qu’à cela ne tienne : sur son cheval Orléans, l’agent Handfield dit en souriant que même lorsque le temps est maussade, « un cheval, ça met toujours un rayon de soleil ».