La sécurité, la grande priorité d’Orica

Patrick Hacikyan
EAP
L’usine d’Orica, sécuritaire? À la suite de la méga explosion survenue à Beyrouth au Liban, le mois dernier, certains se sont demandé si une explosion pourrait survenir sur le site d’Orica à Brownsburg-Chatham.

On se rappellera que plus de 190 morts et des pertes de plusieurs milliards de dollars ont été causés par la déflagration spectaculaire dans la capitale libanaise, le 4 aout 2020. Des édifices ont été endommagés dans un rayon atteignant jusqu’à 10 kilomètres du lieu de détonation.

Le site de la compagnie Orica, à Brownsburg-Chatham est en exploitation depuis la fin du 19e siècle, et est bien connu des résidents  de la région depuis des générations. Après avoir connu plusieurs vocations, le lieu est voué aujourd’hui à la production de systèmes de mise à feu pour les mines, les sites de construction et les carrières.

LISEZ LA SUITE EN PAGE 5 DE L'ARGENTEUIL DE CETTE SEMAINE