Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.

La ministre déclare qu’il y a beaucoup d’argent pour les journaux

« Il y a beaucoup d’argent pour vous. Il faut que les propriétaires de journaux appellent à la direction régionale du ministère des Communications pour voir quel est le programme qui leur est offert. »

C’est l’appel que Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, a lancé aux patrons des médias locaux et régionaux lorsque L’Argenteuil lui a posé la question, lors de son passage à Lachute la semaine dernière.

« Il y a de l’argent pour vous aider, on vous incite fortement à venir cogner à la porte puis on va vous aider, a insisté Mme Roy. J’ai personnellement bonifié l’enveloppe de plusieurs millions, cinq millions de dollars sur cinq ans. L’enveloppe pour aider les journaux locaux à la transition numérique, je l’ai bonifiée (l’enveloppe) et j’ai modifié les critères pour nous assurer que les journaux locaux et régionaux puissent y avoir accès. Ce que je dis aux propriétaires de journaux c’est de rappeler la direction régionale. »

Papier journal

La ministre a mentionné par ailleurs que le gouvernement aide aussi la presse écrite dans le domaine du recyclage du papier.  « On s’est aussi assuré que l’obligation, relativement au recyclage du papier qui coute très cher pour les propriétaires de journaux, est assumée à 100 % par le gouvernement. Nous, notre but est d’aider les salles de rédaction pour s’assurer que les journalistes puissent continuer à travailler et que les journaux puissent continuer à être publiés. »

Mme Roy a ajouté que le gouvernement a annoncé d’importantes mesures de crédit d’impôt sur la masse salariale des journalistes. « C’est 35 % du salaire, jusqu’à concurrence d’un salaire de 75 000 $ par année, sans crédit d’impôt provincial », a-t-elle précisé, en soulignant qu’il y a plusieurs autres mesures qui sont gérées par son homologue des Finances, Éric Girard.

Un inconnu est entré chez une personne âgée, l’a menacé avec un couteau et lui a pris de l’argent.

La scène se serait produite sur la rue Grace à Lachute. Selon Martin St-Denis, un individu s’est présenté le 8 juillet dernier chez sa belle-mère. «Il s’est présenté en disant qu’il travaillait pour un déneigeur, a raconté M. St-Denis. Il s’est approché de la porte et a poussé la dame de plus de 80 ans à l’intérieur. Une fois à l’intérieur, il l’a menacé avec un couteau et lui a demandé de l’argent.»

Lachute

Un jeune homme de 20 ans, Tristan Boyer, a perdu la vie à la suite d’une agression qui s’est produite tôt le matin du 20 janvier, dans une résidence de la rue Lafleur, à Lachute.

Le lundi 20 janvier, vers 4h du matin, la police a reçu l’appel et s’est rendue sur les lieux du drame. «Quand on est arrivé sur place, les policiers ont constaté qu’une jeune victime était gravement blessée, a déclaré Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec. La victime a été conduite au centre hospitalier où son décès a été constaté.» M. Tessier a ajouté qu’une autre victime âgée de 50 ans était à l’intérieur de la résidence, mais on ne craignait pas pour sa vie.

Lachute

Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à l’arrestation de deux personnes mercredi soir, à Lachute et Montréal, en lien avec le meurtre qui est survenu le 20 janvier dernier à Lachute.

On se rappellera qu'un jeune homme de 20 ans, Tristan Boyer-Boudreau, a perdu la vie à la suite d’une agression qui s’est produite tôt le matin du 20 janvier, dans une résidence de la rue Lafleur, à Lachute.

Lachute

La Société québécoise du cannabis (SQDC) a doté la ville de Lachute de sa première succursale de vente de cannabis, le 22 janvier.

«Ça manquait, regardez on a un gros sac de bonbons, c’est bien», ont commenté trois jeunes femmes de Lachute et de Brownsburg-Chatham, qui faisaient partie des premiers clients de la succursale. Quant aux autorités municipales, elles ont rappelé que ce commerce est légalisé par le gouvernement fédéral et qu’elles se doivent d’appliquer une règlementation provenant des gouvernements fédéral et provincial.

Lachute

La Ville de Lachute a décidé d’avoir, en semaine, une équipe de cinq pompiers à temps plein à la caserne, une décision qui n’est pas sans faire sourciller certains citoyens.

Le maire Carl Péloquin justifie cette décision par le fait que le nombre d’appels que reçoit le Service des incendies est en constante augmentation et devrait avoisiner les 400 coups de fil cette année.

Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a donné, le 9 janvier dernier, le coup d’envoi du 22e Défi OSEntreprendre.

L’objectif est de faire rayonner les initiatives entrepreneuriales de la région en plus d’inspirer un grand nombre de personnes à croire en elles et à oser entreprendre. Les années passées, plusieurs projets d’affaires de la région se sont démarqués sur les plans régional et national. En 2019, la MRC a reçu 10 inscriptions, soit neuf pour le volet Création d’entreprise ainsi qu’une inscription pour le volet Réussite inc.

« Lente agonie du Centre de ski de fond et raquette La Randonnée de Brownsburg-Chatham. »

C’est le cri d’alarme d’un groupe de citoyens qui ont lancé une pétition, pour manifester leur désaccord au sujet des changements initiés par les autorités municipales de Brownsburg-Chatham concernant cette infrastructure. Ils dénoncent le fait que le réseau de pistes soit, selon eux, amputé de 45 %.

Argenteuil

Un cocktail des partenaires. C’est la formule choisie par la Chambre de commerce et d’industrie d’Argenteuil (CCIA) pour clôturer l’année 2019 et se projeter dans 2020, à son nouveau siège à la Salle de réception des Laurentides, à Lachute.

Marie-Josée Lapierre, directrice générale de la CCIA, a indiqué à l’assistance que « c’est important de mettre la lumière sur les partenaires de la Chambre de commerce et d’industrie d’Argenteuil ». Philippe Ayers, président par intérim de l’organisme, a abondé dans le même sens. Il a invité les partenaires à considérer que la Chambre de commerce est entièrement à leur service.

Argenteuil-Petite Nation

Le député fédéral d’Argenteuil−La Petite-Nation, Stéphane Lauzon, se donne un défi athlétique pour les quatre années à venir : rattraper le retard accusé dans le domaine des infrastructures par sa circonscription.

« On va travailler le retard en infrastructures qu’on a dans la circonscription, a-t-il assuré. J’ai déjà entamé cela depuis quatre ans. Chacune des municipalités a des déficits en infrastructures, qui sont sur la glace, avec de beaux projets, que ce soit pour des centres multifonctionnels, que ce soit pour la réfection telle que le Canal de Grenville, les hôtels de ville, les équipements sportifs ou simplement les infrastructures municipales. Toutes les municipalités ont hâte de me rencontrer et de redéposer des projets pour les prochains quatre ans. »

Argenteuil-Petite Nation

Continuer à avancer sur le front de l’environnement fait partie de la feuille de route du député d’Argenteuil-La Petite Nation, Stéphane Lauzon, qui inscrit dans ses priorités la gestion des plans d’eau et des fosses septiques.

« Plusieurs maires sont préoccupés par la gestion des plans d’eau et je vais m’investir dans ce dossier afin de donner plus d’autonomie aux municipalités dans la gestion des plans d’eau et la protection des berges, s’est engagé M. Lauzon. On va empêcher l’érosion, la présence des algues bleues et tout contaminant dans les lacs et rivières. »

Le rôle de la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais était au cœur d’une rencontre publique, organisée récemment par Hydro-Québec, à Saint-André-d’Argenteuil.

« Le but principal de la commission est d’assurer une gestion intégrée des puits et réservoirs, a présenté Manon Lalonde du secrétariat de la commission.  En 1976, tous les principaux réservoirs étaient des lacs naturels qui ont été convertis en réservoirs. Les gouvernements ont dit que ça prenait une commission pour s’assurer que les quatre grands propriétaires de ces réservoirs (ministère de l’Environnement du Québec, Hydro-Québec, gouvernement fédéral, Ontario Power Generation) travaillent ensemble. »

Lachute

Une femme aurait été blessée gravement lors de sa détention dans une cellule du poste de la Sûreté du Québec de Lachute, le dimanche 15 décembre

L’information a été révélée par la Presse canadienne, qui rapporte que la femme âgée de 49 ans a été retrouvée inconsciente, quelque temps après son admission dans la cellule. Transportée dans un centre hospitalier, son état a été jugé grave.

Six enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), appuyés par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), sont chargés de faire la lumière sur cette affaire.

Contacté par le journal, Marc Tessier, le porte-parole de la Sûreté du Québec, s’est refusé à tout commentaire, recommandant de s’adresser au Bureau des enquêtes indépendantes.

Argenteuil

À l’instar d’une quarantaine d’autres centres certifiés par la Fondation Dr Julien, le Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Argenteuil (CPSCA) tiendra sa guignolée ce samedi 14 décembre, de 9 h à 17 h, et espère récolter quelque 7000 $.

« C’est notre première année, c’est un premier défi, c’est une nouvelle organisation qui nous demande un peu de temps, a déclaré Annie Reddy, directrice générale du centre. L’argent sera investi pour les services aux jeunes, les services directs aux enfants où les demandes affluent, où les besoins sont immenses. »

L’opération aura lieu à Lachute, au Centre commercial Carrefour d’Argenteuil, près du Dollarama et du Super C, à Saint-André-d’Argenteuil, à l’intersection des routes du Long Sault et des Seigneurs, à Grenville à l’intersection des rues King et Principale. À part la Guignolée de ce samedi, les tirelires du centre sont disponibles dans les commerces et organismes de la région jusqu’au 24 décembre. Il est également possible de faire des dons en ligne sur le site Internet de l’organisme au www.cpscargenteuil.org.

Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a présenté à la presse son budget 2020, qui s’élève à plus de 10 millions de dollars, soit une hausse d’un million de dollars comparativement à 2019.

« Le budget total est de 10 393 450 $, s’est félicité Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil, lors d’une conférence de presse la semaine dernière au bureau de la MRC. C’est un fait important qu’il soit adopté à l’unanimité et qu’il y ait une complicité entre tous les maires et toutes les municipalités qui travaillent ensemble. C’est un budget absolument positif et je trouve que c’est un grand succès. »

Grenville-sur-la-Rouge

Trois véhicules ont été impliqués dans un accident spectaculaire le vendredi 6 décembre vers 10h à Grenville-sur-la-Rouge.

Deux des véhicules ont pris feu à la suite de la collision survenue à la hauteur du kilomètre 230.  Les quatre personnes qui prenaient à bord des véhicules ont réussi à sortir de leurs véhicules avant que l’élément destructeur embrase les deux véhicules. Selon un communiqué de la Sûreté du Québec (SQ), les trois personnes ont été blessées et conduites au centre hospitalier. Leurs vies ne seraient pas en danger.


Argenteuil

Scott Pearce a été réélu préfet de la MRC d’Argenteuil par acclamation lors d’une séance ordinaire de l’institution tenue le 27 novembre.

« C’est un honneur pour moi d’avoir la confiance des neuf maires, c’est un honneur de travailler pour la population d’Argenteuil et ça me touche énormément », a déclaré M. Pearce, qui entame son quatrième mandat qui s’achèvera en novembre 2021. Il a souligné qu’il continuerait de faire entendre la voix de la région dans les instances municipales et d’y asseoir son leadership. Dans un communiqué, la MRC revient sur le parcours de l’homme et rappelle qu’il est maire de la municipalité du canton de Gore depuis 2004.

« Par la présente, je vous annonce mon départ de la CCIA à titre de président et administrateur à compter d’aujourd’hui, le lundi 2 décembre, midi. »

C’est ainsi que s’exprimait, dans une lettre envoyée aux membres de la Chambre de commerce et d’industrie d’Argenteuil, Timmy Jutras, qui mettait fin à ses fonctions de président de l’institution. M. Jutras n’a pas donné les raisons de son départ. Toutefois, certains avancent qu’il aurait démissionné pour pouvoir entreprendre très prochainement des études universitaires à Ottawa.

Brownsburg-Chatham

La chorale Choeur de Pom de La Petite Nation se produira le dimanche 8 décembre, à 15 h, à la paroisse Sainte-Trinité de Brownsburg-Chatham, pour un concert de Noël.

Ce spectacle sera au profit de la paroisse et est présenté grâce à l’aide de nombreux commanditaires et bénévoles.

Argenteuil

La MRC d’Argenteuil invite la population à se prononcer sur les critères de détermination du gouvernement du Québec, relativement aux territoires jugés incompatibles avec l’activité minière (TIAM).

La MRC d’Argenteuil a confié à l’Institut du Nouveau Monde (INM), organisation indépendante et non partisane, le mandat de tenir deux forums de consultation qui auront lieu les 6 et 7 décembre prochain, afin de consulter la population, les organisations et les acteurs présents sur son territoire qui se sentent concernés par l’activité minière.

Argenteuil et la région

La grève déclenchée depuis le 19 novembre à la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada a pris fin mardi avec un retour progressif du propane.

Même si l’approvisionnement en propane a repris, Marcel Groleau, président général de l'Union des producteurs agricoles (UPA), rappelle dans un communiqué que des pertes financières importantes ont été observées pour les cultures de maïs et de soya déjà récoltées. D’autres produits s'ajouteront pour les superficies qui ne le sont pas, a-t-il prévenu. Dans ces conditions, il estime que le soutien des deux paliers de gouvernement sera essentiel.

À LIRE ÉGALEMENT

Lachute

Les Lachutois ont fait une drôle de découverte la semaine dernière : un véhicule dans la rivière du Nord, du côté de l’avenue d’Argenteuil

« Le conducteur qui circulait sur la rue Principale, vers minuit, a perdu le contrôle de son véhicule et s’est retrouvé à l’eau, a déclaré Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec. Il est sorti lui-même de son véhicule et a été conduit à l’hôpital pour soigner des blessures mineures. Il n’y a aucun élément criminel dans le dossier. »

Argenteuil et la région

Les producteurs de grains, de lait et de bovins d’Argenteuil, de Papineau et de Mirabel risquent de perdre des milliers de tonnes de grains destinées à l’alimentation des animaux, du fait de la grève du CN qui empêche la livraison de propane.

John McCart, président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) d’Argenteuil, exprimait cette inquiétude dans une lettre adressée le 20 novembre à Stéphane Lauzon, député d’Argenteuil−La Petite-Nation.

Lachute

Un véhicule en infraction a terminé sa course contre un logement, à l’intersection de l’avenue d’Argenteuil et de la rue Grace à Lachute, le samedi 23 novembre, vers une heure du matin.

 « Les policiers ont constaté une infraction au Code de la route en lien avec le véhicule sur la rue Robert. Ils ont voulu l’intercepter en activant leur gyrophare pour lui signifier qu’on voulait l’arrêter, mais le conducteur a continué », a rapporté Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Lachute

Le spectacle de Meredith and the Soul Marshalls, offert récemment à la Salle de réception des Laurentides à Lachute, a permis de réunir une somme de 1000 $ au profit de la Fondation de l’Hôpital d’Argenteuil (FHA).

« Toute l’équipe de la FHA tient à remercier de tout cœur le présentateur de l’évènement Re/Max Bonjour, Meredith Marshall et ses musiciens, le DJ de la soirée, Francis Couture Towsey, la Ville de Lachute, le Club Lions, tous les commanditaires de nos prix de tirage, nos précieux bénévoles ainsi que tous les gens qui étaient présents à l’évènement! », a exprimé la fondation dans un communiqué.

Lachute

La Guignolée de Lachute a dépassé son objectif de 15 000 $ en amassant 16 153,54 $, le samedi 16 novembre.

« C’est extraordinaire, c’est merveilleux, ça a bien été, pas d’accident, pas de fraude, s’est réjouie lundi matin Louise Desrochers, directrice générale du Centre d’entraide d’Argenteuil. Il manquait quatre berlingots, que je dois recevoir ce matin. Si je les avais eus vendredi ou samedi, j’aurais pu embarquer cet argent-là parce que ça faisait partie de la journée. On est juste content. Merci pour la générosité, merci à tous nos partenaires, à tous nos bénévoles. »

Lachute

La MRC d’Argenteuil a profité de l’annonce du gouvernement du Québec faite la semaine dernière, à Lachute, par la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, pour lancer une campagne de sociofinancement à caractère unique.

L’Ardoise du palais a été ainsi nommée en rappel de la vocation première de l’édifice centenaire. À cette fin, 400 tuiles d’ardoise de la toiture d’origine de l’édifice, construit en 1887, ont été préservées lors de leur retrait en septembre 2019.

Lachute

Plus de 55 exposants sont attendus du 29 novembre au 1er décembre, à l’École polyvalente Lavigne et à l’École secondaire régionale Laurentian à Lachute, pour la 12e édition de la Foire de Noël-Saveurs et culture d’Argenteuil.

« La MRC d’Argenteuil est toujours très fière d’organiser ces évènements-là, qui sont prévus pour stimuler l’économie locale et aussi encourager les artistes et les artisans du coin », a formulé au cours d’une conférence de presse, Jean-Sébastien Beauchamp, technicien en loisirs à la MRC. La foire permettra aux visiteurs d’acheter des cadeaux pour Noël.

Lachute

Le Club Richelieu Lachute a officiellement lancé, le 7 novembre, chez Lachute Subaru, la campagne 2019 d’Opération Nez rouge Argenteuil.

 « Opération Nez rouge Argenteuil, sous la direction du membre Richelieu Benoit Aubin, offrira 14 soirées de raccompagnement cette année, du 29 novembre au 31 décembre, de 20 h le soir à 3 h du matin », renseignait un communiqué du club.  Il s’agit de la neuvième campagne d’Opération Nez rouge dans la région, mais la deuxième sous les auspices du Club Richelieu de Lachute, qui en est le maître d’œuvre dans la MRC d’Argenteuil.

Lachute

Brendan Gallagher et Artturi Lehkonen des Canadiens de Montréal étaient le 11 novembre chez Lachute Ford lors d’un 5 à 7 durant lequel ils ont signé quelques 800 autographes, selon les organisateurs.

« Les gens étaient vraiment généreux, on avait 400 rondelles signées et il en reste à peine 30, a noté David Chabot, directeur des ventes à Lachute Ford. À part ça, beaucoup étaient venus avec leurs propres rondelles, des chandails, des bâtons de hockey, des casquettes et autres.  Brendan Gallagher et Artturi Lehkonen ont dû donner facilement 800 signatures. »