Le Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Argenteuil a annoncé sa Guignolée, lors d’une conférence de presse à son siège de Lachute.
Le Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Argenteuil a annoncé sa Guignolée, lors d’une conférence de presse à son siège de Lachute.

La Guignolée du Centre de pédiatrie ce samedi

Frédéric Hountondji
EAP
À l’instar d’une quarantaine d’autres centres certifiés par la Fondation Dr Julien, le Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Argenteuil (CPSCA) tiendra sa guignolée ce samedi 14 décembre, de 9 h à 17 h, et espère récolter quelque 7000 $.

« C’est notre première année, c’est un premier défi, c’est une nouvelle organisation qui nous demande un peu de temps, a déclaré Annie Reddy, directrice générale du centre. L’argent sera investi pour les services aux jeunes, les services directs aux enfants où les demandes affluent, où les besoins sont immenses. »

L’opération aura lieu à Lachute, au Centre commercial Carrefour d’Argenteuil, près du Dollarama et du Super C, à Saint-André-d’Argenteuil, à l’intersection des routes du Long Sault et des Seigneurs, à Grenville à l’intersection des rues King et Principale. À part la Guignolée de ce samedi, les tirelires du centre sont disponibles dans les commerces et organismes de la région jusqu’au 24 décembre. Il est également possible de faire des dons en ligne sur le site Internet de l’organisme au www.cpscargenteuil.org.

Services de proximité

Le Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Argenteuil estime que cette guignolée va lui permettre également de développer davantage ses services de proximité. « En pédiatrie sociale, on trouve important les services de proximité, ça fait partie de notre vision, d’être là où sont les gens, a expliqué Mme Reddy. Donc on trouve intéressant de voir que cette année, on aura des endroits en dehors de Lachute qui viennent nous aider par de multiples commerces. Cette présence à Grenville et à Saint-André nous permet de démontrer que c’est intéressant aussi de vivre des choses dans les petites communautés. »

Avant la tenue de la guignolée, le CPSCA et la Fondation de l’école Saint-Alexandre ont présenté un spectacle d’humour dénommé Jusqu’aux larmes. Le rappeur Michael Dpillz de Jusqu’au Bout était resté dans la même tendance avec Jusqu’aux larmes et a réuni autour de lui Éric Poulin, Isabelle Brisson, François Girard et Samuel Landry pour une soirée époustouflante, le 7 décembre, au centre de pédiatrie. Les fonds générés par le spectacle étaient destinés au CPSCA et à la Fondation de l’École Saint-Alexandre.