Gravure et dialogue poétique à la Galerie Route des srts

Patrick Hacikyan
EAP
La Galerie Route des Arts a tenu récemment un évènement multidisciplinaire pour souligner son exposition Dialogues laurentiens et trame laurentienne, mariant gravure et poésie.


  Les personnes à la recherche de mystère artistique ont été bien servies, le 27 aout dernier. Amateurs d’art visuel et de poésie se sont donné rendez-vous au centre-ville de Lachute. Un évènement de mi-parcours pour une exposition itinérante multidisciplinaire inusitée. C’est dans la galerie de la rue Clyde, établie il y a à peine un an, que se sont rassemblés artistes graveurs, poètes et membres du public.

 La séance s’est tenue en format 5 à 7. Les invités ont eu le plaisir de découvrir les oeuvres réalisées dans ce processus singulier: graveurs et poètes ont été réunis au hasard pour créer ensemble. Chaque graveur a commencé en envoyant une estampe à leur poète désigné. Ce dernier y a répondu par un poème sur lequel l’artiste graveur basera une autre estampe. Pour terminer, l’artiste visuel a réalisé une oeuvre en conjonction avec le poète, jumelant les lignes de la gravure à celles de l’écriture.

  «La gravure n’est pas nécessairement très accessible au grand public», a expliqué Lise-Anne Bernatchez, organisatrice de l’évènement. «Donc, de jumeler la poésie à l’estampe amène une mise en valeur et une visibilité à cet art.»

  Le clou de la réception a été la récitation in situ très expressive de poèmes par deux poètes ayant travaillé sur le projet. Gilles Matte, internationalement reconnu pour sa poésie, a su en faire réfléchir plusieurs déclamant de sa forte voix, des textes de l’exposition.

 L’artiste visuelle associée à Gilles Matte, Ginette Piché, s’est déclarée fort enthousiaste du résultat. «On a visé à exprimer les échanges entre le poète et le graveur tel des messages et réponses d’un vrai dialogue entre deux artistes».

 La soirée signalait également la production de magnifiques livres confectionnés par les artistes elles-mêmes en reliure d’art sur papier de soie dont un des huit exemplaires est exposé sur place. Un exemplaire a été venu à la Bibliothèque Nationale du Québec et un autre à Archives Canada.

 Cette exposition s’inscrit dans un cadre qui vise à donner à la Galerie Route des Arts une vocation permanente et pignon sur rue au centre de Lachute. Une prochaine exposition invitera trois étudiants du Secondaire de Lachute à exposer leur regard sur la région à travers le médium de la photographie. Pour plus d’informations, consultez www.routedesarts.ca