Grands, grands excès de vitesse sur nos routes  

Il n’y a pas à dire : la vitesse a la cote en campagne. Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), et d’ailleurs, en ont plein les bras ce printemps avec des pilotes au pied lourd pris en flagrant délit de grand excès de vitesse.

Entre le 13 mars et le 13 mai, pas moins de 20 arrestations ont été recensées pour grand excès de vitesse dans les Laurentides. Ce type de comportement routier n’est pas propre à ce printemps, mais la fonte des neiges et l’arrivée de températures plus douces semblent stimuler les speed freaks et autres automobilistes insouciants. «Le beau temps amène certains comportements comme la grande vitesse, c’est sûr», a déclaré Marc Tessier, de la SQ.

Par exemple, le 8 mai, entre 11h et 15h, des patrouilleurs de la SQ ont arrêté trois hommes pour grands excès de vitesse. Les incidents sont survenus deux fois à Grenville au même endroit, ainsi qu’à Brownsburg-Chatham.

À Grenville, les deux hommes âgés de 59 et 34 ans roulaient au-delà de 90 km/h dans une zone de 50 km/h. En après-midi, un homme de 31 ans a été intercepté sur la montée La Branche, à Brownsburg-Chatham. Le coureur du dimanche a été surpris en train de rouler 120 km/h sur cette route étroite, sinueuse et en relief où la limite permise est de 70 km/h. Les policiers lui ont remis en guise de prix une amende de 811 dollars et 10 points d’inaptitude.

Ce dernier cas n’est pas sans rappeler l’inconduite d’un Lachutois de 41 ans qui s’est récemment fait coller une peine de 1233 dollars et 14 points d’inaptitude pour avoir fait grimper l’odomètre de son véhicule à 134 km/h sur la route des Seigneurs, une zone de 70 km/h.

On pourrait aussi parler du cas du conducteur qui « clenche » son véhicule au-delà de 170 km/h sur la route 158 et qui récolte une amende de 1533 $ et 18 points d’inaptitude. Ou encore du gaillard de 19 ans qui s’est fait épingler alors qu’il frôlait les 200 km/h sur l’autoroute 15, près de Saint-Jérôme.

Dans la région élargie toutefois, la palme revient au conducteur d’un Dodge Challenger qui, au volant de son bolide équipé d’un moteur de 707 hp, a été épinglé alors qu’il roulait 270 km/h sur l’autoroute 417, près de Hawkesbury.

Dans tous ces cas, les chauffards ont vu leurs permis suspendus pour sept jours, ce qui est la norme pour ce genre d’infraction dans plusieurs juridictions. Et avec la levée des points de contrôle liés à la COVID-19, les patrouilleurs ont plus de temps pour s’attarder aux imprudents.

Dans la majorité des cas répertoriés, les contrevenants sont des hommes ayant en moyenne plus de 35 ans. Ces données, bien qu’anecdotiques, n’en demeurent pas moins intéressantes.

Qu’est-ce qu’un grand excès de vitesse? 

Selon la Société de l’assurance-automobile du Québec (SAAQ), on considère comme grand excès de vitesse un dépassement de la limite permise de 40 km/h ou plus dans une zone où la limite est de 60 km/h ou moins, 50 km/h ou plus dans une zone où la limite est de plus de 60 km/h à 90 km/h, 60 km/h ou plus dans une zone où la limite est de 100 km/h ou plus

Une telle accusation amène une suspension immédiate du permis pour une période de sept jours, s’accompagne d’amendes et de points d’inaptitude et peut mener à la révocation du permis de conduire.

Et bien entendu, c’est sans les extrêmes risques que la vitesse entraine – pour le conducteur, ses passagers et les autres.

Les professionnelles de soins des Laurentides crient qu’elles croulent sous une charge de travail accrue et des conditions de travail sous contrôle gouvernemental. Solidaires, elles se sont tenues debout en se couchant par terre, afin de marquer leur épuisement.
Portrait

Jean-Noël Massie a une feuille de route bien remplie. Conseiller à Brownsburg-Chatham, membre de nombreuses associations caritatives, il donne depuis toujours son temps et son énergie aux autres. Il est donc tout naturel que la Médaille du lieutenant-gouverneur pour les ainés lui ait été octroyée.
Argenteuil et la région

Le printemps 2020 a été le foyer d’un nombre anormalement élevé d’incendies. Devant le risque extrême actuel, la Société de protection des forêts contre le feu doit donc encore appeler la population à l’extrême vigilance.
Argenteuil

Le déconfinement des régions passe aussi par l’habitation de son plus grand attribut : la nature et le plein air. À ce titre, Argenteuil n’est pas à plaindre. Le plein air se vit aussi à plus petite échelle dans les villes et villages qui vont rouvrir dès le 20 mai certaines de leurs installations récréatives.
Argenteuil

Plusieurs étaient impatients et verbalisaient leurs frustrations bien haut, devant le handicap de logique qu’ils percevaient dans les règles de confinement. Eh bien! C’est fait: depuis le 20 mai, les golfeurs accourent sur les parcours, pour profiter des verts. Avec de nouvelles règles cette fois.
Brownsburg-Chatham

Un important feu de forêt s’est déclaré à Brownsburg-Chatham le jeudi 14 mai. Le lendemain, les pompiers, aidés de sapeurs de la Société de protection des forêts contre les feux et d’un avion-citerne, combattaient toujours le brasier.

Une bonne nouvelle a trouvé son chemin dans notre boite de réception. La Sûreté du Québec nous a appris que ces patrouilleurs d’Argenteuil ont fait un scintillant cadeau à Noah Dubé, qui a eu 11 ans le 11 mai.
COVID-19

Il semble presque irréaliste d’ouvrir la porte d’une boutique et entrer pour s’acheter une chemise ou faire la mise au point de son vélo. Et pourtant, c’est ce que les gens commencent à faire sur la rue Principale et un peu partout dans Argenteuil.
Arts et culture

Les gens du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil ne sont décidément pas à court d’idées. Leur dernière inspiration : un mouvement créatif qui s’adresse à tout le monde, sans complexes et sans limites.  
COVID-19

Les résidents du Médaillon d’or sont choyés – en quelque sorte. Après la danse du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil, c’est au tour du tour de chant d’une simple citoyenne de venir les divertir (comme les photos en témoignent).
Lachute

Le Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil a organisé, le matin du 16 avril un rassemblement de mise en forme devant (et derrière) la résidence pour ainés Le Médaillon d’Or à Lachute.
COVID-19

Malgré la pandémie, Nathalie Malo n’avait pas l’intention de baisser les bras. La propriétaire de Fromage & Cie a plutôt décidé de faire du fromage avec du lait voué à être jeté – et à le donner aux banques alimentaires.
Faits divers

Un face-à-face violent impliquant un camion et une automobile a mené au décès d’un homme sur l’autoroute 50, à la hauteur de Grenville-sur-la-Rouge.
COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides apporte un baume en cette fin d’avril, avec une contribution financière exceptionnelle aux organismes communautaires de la région.
COVID-19

Le Centre de Développement Technologique des Laurentides vient à peine de voir le jour qu’il tend la main à la communauté, en imprimant un véritable bouclier contre le coronavirus et la COVID-19. Regard sur une initiative tournée vers les gens.
COVID-19

C’est dans l’adversité que les différences s’estompent et que la solidarité s’exalte. En ce moment historique, des élus d’Argenteuil semblent parler d’une même voix pour rassurer les citoyens d’Argenteuil et apaiser les tensions naissantes.
COVID-19

François Legault a fait clairement savoir que les ainés étaient les principales victimes du coronavirus. Dans la lutte à la COVID-19, le gouvernement du Québec ciblera donc massivement les établissements qui s’occupent d’eux, à commencer par les CHSLD.