Les nouvelles cliniques d’évaluation, sur rendez-vous seulement, recevront les gens qui présentent des symptômes associés à la grippe, à la gastroentérite et aussi à la COVID-19.
Les nouvelles cliniques d’évaluation, sur rendez-vous seulement, recevront les gens qui présentent des symptômes associés à la grippe, à la gastroentérite et aussi à la COVID-19.

Deux nouvelles cliniques d’évaluation dans les Laurentides

Symptômes de grippe, de gastroentérite ou de COVID-19? Les Laurentides auront deux nouvelles cliniques désignées d’évaluation pour ce type de cas.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) a obtenu l’autorisation d’ouvrir de telles cliniques afin de «soutenir les hôpitaux, les cliniques de médecine familiale et les équipes de santé publique ».


Ces deux nouveaux points de service aideront également à désengorger les urgences et à diminuer le nombre de personnes se rendant dans les cliniques médicales aux fins de consultation.

Comment faire

Le CISSSLAU précise que tout comme les cliniques désignées COVID-19, ces nouveaux centres d’évaluation fonctionnent sur rendez-vous seulement, et que les étapes à suivre sont identiques :

En cas de symptômes ou d’inquiétudes liées au coronavirus, vous devez premièrement appeler la ligne générale 1 877 644-4545, où on vous dirigera vers le service approprié. Selon le CISSSLAU, «il sera également possible d’obtenir une consultation médicale sur référence d’un médecin ou d’un pédiatre».

Les cliniques sont ouvertes 7 jours sur 7, de 8h à 20h.


Le soleil et le beau temps sont de retour dans la région d’Argenteuil, tout comme les infractions au Code de la route et les contraventions de la Sûreté du Québec (SQ).

Plus d’une centaine d’infractions au Code de la route ont été constatées par les policiers de la SQ du poste de la MRC d’Argenteuil la semaine dernière. À la suite du long congé de mai, les agents de la SQ du poste de la MRC d’Argenteuil ont effectué plusieurs opérations en matière de sécurité routière durant cette période. Le bilan de cette opération fait froid dans le dos.

Argenteuil

Le début des transmissions est de plus en plus près pour Fibre Argenteuil, qui pourrait d’ici un an répondre aux besoins en télécommunication de 85% des citoyens d’Argenteuil.

«Vous ne voulez pas venir ici, les Bell de ce monde, alors on va se prendre en main!», a lancé Marc Carrière, le directeur général de la municipalité régionale de comté (MRC) d’Argenteuil. Cette citation résume en soi la motivation derrière le vaste projet d’Internet haute vitesse qui est en voie de se concrétiser.

Incendies

Le printemps 2020 a été le foyer d’un nombre anormalement élevé d’incendies. Devant le risque extrême actuel, la Société de protection des forêts contre le feu doit donc encore appeler la population à l’extrême vigilance.

Depuis le samedi 16 mai, donc en cinq jours en date du 21 mai, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a enregistré pas moins de 64 incendies. La SOPFEU indique que « les conditions météorologiques actuelles entraînent un danger d’incendie atteignant le niveau extrême sur une majorité du territoire québécois.»

Lors de son point de presse quotidien, le ministre Legault a annoncé que les camps de jour pourront se tenir cet été.

«Quel est l’impact pour les enfants de ne pas avoir de vie sociale?», a répondu le Dr Horacio Arruda, interrogé sur le risque d'ouverture des camps de jour.

En effet, la question de la santé mentale et sociale des jeunes a été souvent avancée, surtout depuis un mois, alors que la fermeture des services de garde et écoles a commencé à réellement peser sur les familles.

COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides va dépêcher sa nouvelle unité de dépistage mobile du coronavirus à Lachute pour quatre jours.

La clinique de dépistage mobile du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) sera stationnée à Lachute du 25 au 28 mai, à l’aréna Kevin-Lowe–Pierre-Pagé. Elle acceptera les personnes souhaitant se faire tester, de 10h à 16h30, et ce, sans rendez-vous.

Au CISSSLAU, on nous indique que la capacité de tests par jour dépendra du nombre d'employés qui y seront affectés, ce qui reste à préciser.

Cette action s'inscrit dans la campagne du CISSSLAU qui invite les gens à aller se faire tester pour la COVID-19 sans hésiter. Si vous avez des symptômes depuis 48 heures (voir liste des symptômes au bas de l'article), mais que votre état ne nécessite pas une visite à l'urgence, il est recommandé d'aller directement à cette clinique mobile.

Argenteuil

Le déconfinement des régions passe aussi par l’habitation de son plus grand attribut : la nature et le plein air. À ce titre, Argenteuil n’est pas à plaindre. Le plein air se vit aussi à plus petite échelle dans les villes et villages qui vont rouvrir dès le 20 mai certaines de leurs installations récréatives.

La plupart des municipalités d’Argenteuil possèdent des courts de tennis et des terrains sportifs, comme le baseball, le soccer ou le volleyball de plage. Voici donc – en gros – ce qui sera ouvert et ce qui ne le sera pas.

La ville de Lachute compte ouvrir le 20 mai ses courts de tennis au parc Ayers, pour les matchs en simple. Durant le confinement, la Ville avait décidé de laisser ses parcs et sentiers multifonctionnels ouverts, et cette situation ne changera pas. Le petit skate park étant considéré comme un module, il sera fermé jusqu'à nouvel ordre.

Argenteuil

Plusieurs étaient impatients et verbalisaient leurs frustrations bien haut, devant le handicap de logique qu’ils percevaient dans les règles de confinement. Eh bien! C’est fait: depuis le 20 mai, les golfeurs accourent sur les parcours, pour profiter des verts. Avec de nouvelles règles cette fois.

Les golfeurs décriaient depuis plusieurs semaines l’apparente absurdité de la situation: on permettait aux gens de se croiser dans les allées des épiceries, mais on leur interdisait de se suivre dans les allées de golf.

Brownsburg-Chatham

Un important feu de forêt s’est déclaré à Brownsburg-Chatham le jeudi 14 mai. Le lendemain, les pompiers, aidés de sapeurs de la Société de protection des forêts contre les feux et d’un avion-citerne, combattaient toujours le brasier.

Une autre semaine, un autre feu de forêt. Les pompiers en ont plein les bras, et la Société de protection des forêts contre les feux (SOPFEU) a dû déployer ses forces aériennes une seconde fois en moins de 20 jours dans Argenteuil. La SOPFEU est venue porter mainforte au service des incendies de Brownsburg-Chatham, afin de contenir, maitriser et éteindre un massif feu de forêt s’étendant sur 17,6 hectares, ou 42 acres.

Scène policière

Il n’y a pas à dire : la vitesse a la cote en campagne. Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), et d’ailleurs, en ont plein les bras ce printemps avec des pilotes au pied lourd pris en flagrant délit de grand excès de vitesse.

Entre le 13 mars et le 13 mai, pas moins de 20 arrestations ont été recensées pour grand excès de vitesse dans les Laurentides. Ce type de comportement routier n’est pas propre à ce printemps, mais la fonte des neiges et l’arrivée de températures plus douces semblent stimuler les speed freaks et autres automobilistes insouciants. «Le beau temps amène certains comportements comme la grande vitesse, c’est sûr», a déclaré Marc Tessier, de la SQ.

Une bonne nouvelle a trouvé son chemin dans notre boite de réception. La Sûreté du Québec nous a appris que ces patrouilleurs d’Argenteuil ont fait un scintillant cadeau à Noah Dubé, qui a eu 11 ans le 11 mai.

Voyez-vous, Noah est autiste, avec des difficultés d’intégration. Il va sans dire que, dans les conditions actuelles, le retour à l’école, s’il s’avère déjà ardu pour la plupart des enfants, aurait pu être particulièrement déstabilisant pour lui.


COVID-19

Il semble presque irréaliste d’ouvrir la porte d’une boutique et entrer pour s’acheter une chemise ou faire la mise au point de son vélo. Et pourtant, c’est ce que les gens commencent à faire sur la rue Principale et un peu partout dans Argenteuil.

« Ça me fait du bien de revenir à ma routine », admet Paul Pariseau, en prenant une bonne bouffée d’air. « Ouvrir le magasin, entrer le matin, c’est dans mon ADN ». Paul Pariseau et Guylaine Quesnel, propriétaires de Mode PEP, sont soulagés de revoir les clients, et à voir le sourire de ces derniers, le sentiment est réciproque. « Moi, je ne vends pas des vêtements, affirme M. Pariseau. Je vends de la joie, de la bonne humeur ».  

Arts et culture

Les gens du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil ne sont décidément pas à court d’idées. Leur dernière inspiration : un mouvement créatif qui s’adresse à tout le monde, sans complexes et sans limites.  

« Ça commence vraiment demain [le 5 mai] à 19h », annonce Geneviève Montpetit, du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil (CJEA). C’est l’heure officielle du départ de cette expérience artistique qu’est ce Marathon créatif. Le tout a commencé par les membres du personnel du CJEA. « Ils ont été mes cobayes! », blague Geneviève Montpetit, qui est conseillère en orientation et fait du counseling par l’art au CJEA.  

Crime

Des perquisitions par la Sûreté du Québec ont permis de mettre la main sur une importante quantité de drogues à Brownsburg-Chatham et Lachute, où L’Argenteuil s’est déplacé le 30 avril en matinée.

Orchestrées par l’équipe de Coordination sur le Crime Organisé Rive-Nord, du service des enquêtes et des patrouilleurs de Sûreté du Québec (SQ) de la MRC d’Argenteuil, cinq perquisitions ont eu lieu quasi simultanément le 30 avril, un peu avant 9h.

La pandémie a réussi à confiner les gens, mais pas les flammes. Ni la négligence, qui pourrait être au cœur des quatre incendies à avoir eu lieu dans Argenteuil le mercredi 29 avril.

«On a eu 14 incendies en deux semaines!», a affirmé Michel Robert, directeur du Service incendie de Brownsburg-Chatham devant la carte interactive des interventions installée dans la caserne de Brownsburg-Chatham. «La plupart (des incendies) sont causés par des personnes qui font des feux sans permis», a-t-il déclaré, l’air légèrement découragé.

COVID-19

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbaut, a annoncé la fin des points de contrôle de la Sûreté du Québec dans la région sociosanitaire des Laurentides, incluant Argenteuil.  

Le 4 mai. C’est la date à laquelle seront levés les contrôles routiers aléatoires dans entre autres Argenteuil, l’ensemble des Laurentides, de l’Outaouais, à l’exception de Gatineau, et en Abitibi.  

COVID-19

Avec l’annonce de la réouverture des écoles primaires et services de garde le 11 mai, on dirait que la cloche du déconfinement a réellement sonné. Cette décision marque une étape importante de la crise, et fait lever bien des mains.

«Je vous annonce que si, et seulement si, la situation reste comme actuellement», a déclaré le premier ministre François Legault lors de son point de presse quotidien du lundi 27 avril, « on va rouvrir les écoles primaires et les services de garderie.»

Lachute

La ville de Lachute a publié la population qu'elle pourrait voir de l'eau colorée couler dans ses robinets.

La Ville indique que ces «épisodes d'eau colorée pourraient survenir à la suite d'une intervention sur le réseau. L'avis public ne précise toutefois de quel type d'intervention il s'agit.

Elle invite également les résidents dont l'eau est bel et bien colorée de «la laisser couler jusqu'à ce qu'elle redevienne claire avant de la consommer».


COVID-19

Les résidents du Médaillon d’or sont choyés – en quelque sorte. Après la danse du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil, c’est au tour du tour de chant d’une simple citoyenne de venir les divertir (comme les photos en témoignent).

Nathalie Dumas est d’ordinaire technicienne en garderie en milieu scolaire. Or, durant le confinement, elle s’est transformée en animatrice de karaoké en plein air – si on peut dire – pour les ainés, « J’ai commencé à faire ça pour ma mère qui est en résidence, explique-t-elle, mais plein de gens me demandaient de le faire ». Elle a voulu faire profiter de cette joie au plus grand nombre.


COVID-19

Alors que les discussions de déconfinement vont bon train, la Ville de Lachute interrompt l’ensemble de ses activités estivales jusqu’au mois de septembre.

«La santé et la sécurité de la population sont notre priorité, a déclaré Carl Péloquin, maire de Lachute. Continuons de prendre soin les uns des autres afin que nous puissions reprendre nos activités le plus tôt possible». Cette décision a été annoncée le 20 avril, quelques jours avant que le premier ministre François Legault mentionne la sortie prochaine d’un calendrier non définitif de déconfinement.  

Lachute

Le Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil a organisé, le matin du 16 avril un rassemblement de mise en forme devant (et derrière) la résidence pour ainés Le Médaillon d’Or à Lachute.

«On vous aime!» a scandé au micro Johanne Dumouchel, dans le stationnement de la résidence pour ainés Le Médaillon d’or. Mme Dumouchel, la directrice du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil (CJEA), a ainsi présenté sa troupe d’animateurs qui se sont déplacés en ce frais matin d’avril.

COVID-19

Malgré la pandémie, Nathalie Malo n’avait pas l’intention de baisser les bras. La propriétaire de Fromage & Cie a plutôt décidé de faire du fromage avec du lait voué à être jeté – et à le donner aux banques alimentaires.

« Quand ils ont fermé les restaurants, il y a eu chez les producteurs de lait un surplus de 25 millions de litres de lait sur le marché que les hôtels, les écoles, restaurants, etc. ne prenaient plus », explique Nathalie Malo, en pleine transformation de lait en fromage.

Faits divers

Un face-à-face violent impliquant un camion et une automobile a mené au décès d’un homme sur l’autoroute 50, à la hauteur de Grenville-sur-la-Rouge.

Le mardi  21 avril, vers 16h, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été dépêchés au kilomètre 231 de l’autoroute 50, à Grenville-sur-la-Rouge. La limite de vitesse dans ce tronçon, entre les chemins Scotch et Avoca, est de 100 km/h. On leur a signalé une collision entre un camion poids lourd et une automobile.

COVID-19

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides apporte un baume en cette fin d’avril, avec une contribution financière exceptionnelle aux organismes communautaires de la région.

« De nombreux besoins sont observés sur le terrain et des organismes sont à pied d’œuvre pour maintenir divers services essentiels », a affirmé Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU), en annonçant une aide ponctuelle de l’ordre de 838 016 $ aux organismes des Laurentides.

COVID-19

Le Centre de Développement Technologique des Laurentides vient à peine de voir le jour qu’il tend la main à la communauté, en imprimant un véritable bouclier contre le coronavirus et la COVID-19. Regard sur une initiative tournée vers les gens.

« On est tous des spécialistes en technologie, alors  explique Daniel Olivier, alors on utilise notre savoir et nos ressources pour aider la communauté ». Daniel Olivier est l’un des trois fondateurs du Centre de Développement Technologique des Laurentides (CDTL), qui a décidé dès mars de fabriquer des visières pour protéger les gens contre la COVID-19.

COVID-19

C’est dans l’adversité que les différences s’estompent et que la solidarité s’exalte. En ce moment historique, des élus d’Argenteuil semblent parler d’une même voix pour rassurer les citoyens d’Argenteuil et apaiser les tensions naissantes.

Malgré des horaires encore plus chargés qu’à l’habitude, quatre des élus clés d’Argenteuil nous ont accordé un temps abondant pour parler de divers sujets, liés de loin ou de près à la pandémie de COVID-19.

COVID-19

Argenteuil jouissait d’une rassurante stagnation dans son nombre de cas. Pendant des jours, la région affichait huit cas, le plus petit nombre dans les Laurentides. Or, en trois jours, ce chiffre a grimpé de 50%.

MISE À JOUR: En date du 14 avril, on compte 14 cas d'infections au coronavirus dans le secteur d’Argenteuil, selon les délimitations établies par le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU).

COVID-19

François Legault a fait clairement savoir que les ainés étaient les principales victimes du coronavirus. Dans la lutte à la COVID-19, le gouvernement du Québec ciblera donc massivement les établissements qui s’occupent d’eux, à commencer par les CHSLD.

«C’est là qu’on a la majorité des décès. C’est là qu’est la situation critique. C’est là qu’on travaille fort, a déclaré le premier ministre lors d’un de ses récents points de presse. «Mais on prévient aussi aux autres endroits», a-t-il ajouté.

Grenville

La Sûreté du Québec (SQ) a dépêché sa cavalerie hier à Grenville.

La sergente Stéphanie Labre et l'agent Jonathan Hatfield de la division de patrouille à cheval de la SQ (SQ) ont passé la journée de mercredi (8 avril) à Grenville, avec leurs montures, Mekinak et Sartigan. «Nous ne faisons que de la prévention, a expliqué l'agent Hatfield.. Les citoyens apprécient le fait que nous soyons ici et cela nous aide à créer des liens avec eux.»

MRC d'Argenteuil

Le mot local est partout. Le Pub Sir John Abbott, à Saint-André-d’Argenteuil, a mis les producteurs locaux au centre de sa table dès son ouverture. Et maintenant, en créant un marché alimentaire local en ligne, le Pub veut que toute la région y goute.

Ouvert depuis le 15 mars, le Maude Market est d’une simplicité rafraichissante. Il met en vedette des plats et tables d’hôte du Pub Sir John Abbott, ainsi que les producteurs agroalimentaires locaux.