Près de 50 membres de la Fédération interprofessionnelle du Québec – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides se sont joints à une action concertée tenue partout au Québec, avec près de 76 000 collègues.
Près de 50 membres de la Fédération interprofessionnelle du Québec – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides se sont joints à une action concertée tenue partout au Québec, avec près de 76 000 collègues.

Des professionnelles «mortes de fatigue»

Les professionnelles de soins des Laurentides crient qu’elles croulent sous une charge de travail accrue et des conditions de travail sous contrôle gouvernemental. Solidaires, elles se sont tenues debout en se couchant par terre, afin de marquer leur épuisement.

«Il y a une colère qui gronde parmi nos membres», a affirmé Nancy Bédard, présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) lors de la manifestation le mercredi 27 mai. À midi cette journée-là, sous un soleil de plomb et un mercure au-dessus de 35°C, des professionnelles en soins des Laurentides se sont laissées tomber au sol, devant l’hôpital de Saint-Jérôme, rue Durand. Elles sont mortes de fatigue.

Comme partout au Québec, à l’appel de la FIQ, les membres de la FIQ – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides ont participé à une action coordonnée, afin d’illustrer symboliquement leur épuisement et leur frustration. «Vous dites que vous allez nous donner nos congés, alors accouchez! On est mortes de fatigue!» a crié Denis Provencher, président intérimaire de la FIQ – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides.

La FIQ-Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides représente plus de 4300 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes à l’emploi du CISSS des Laurentides.

Denis Provencher, président intérimaire de la FIQ – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides.

À l’ensemble du Québec, quelque 76 000 membres de la FIQ se sont mobilisés pour envoyer un message à la ministre de la Santé, Danielle McCann, et au premier ministre François Legault. Un des principaux points de friction est l’arrêté ministériel 2020-007, qui accorde des pouvoirs extraordinaires à l’employeur en suspendant des droits acquis du personnel de soins, notamment les congés et vacances. 

Par ailleurs, parlant au nom de ses membres, Denis Provencher a déploré l’improvisation des gestionnaires qui manipulent les horaires et déplacements. «On est avisés de changements d’horaires en une question d’heures, pas une question de jours, nous a-t-il déclaré. Des professionnelles se font dire deux heures à l’avance qu’elles ne rentreront pas à 21h, mais à minuit!»

Le mécontentement des membres de la FIQ – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides s’étend à leurs conditions en général, d’une rémunération adéquate à des milieux de travail sécuritaires. L’entrevue a été interrompue par la sécurité de l’établissement, citant qu’il est «interdit pour les employés de parler aux journalistes sur le terrain de l’employeur». 

Il faut préciser que nous y étions simplement parce que nous avions cherché de l’ombre sous un arbre. Nous avons donc pris quelques pas de recul pour terminer l’entrevue en plein soleil, dans la rue, qui elle, appartient à la ville de Saint-Jérôme. Notre journaliste a été ensuite escorté jusqu’à son véhicule, garé dans le stationnement de l’hôpital, pour avoir osé prendre une photo de l’édifice.

Lachute

Le jugement du Tribunal administratif du travail dans le dossier opposant entre autres la Ville de Lachute à son ancien directeur général et son ancienne trésorière, fait basculer le déroulement des activités au conseil municipal.  
Lachute

Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.
Affaires municipales

La saga qui oppose depuis 2015 la Ville de Lachute (entre autres) à son ancien directeur général Pierre Gionet et l’ancienne trésorière Nathalie Piret a pris un nouveau tournant. Dans son jugement rendu le 25 juin 2020 et dont L’Argenteuil a eu copie, le tribunal administratif du travail a conclu que les fautes reprochées aux deux anciens cadres n’ont pas été démontrées, et ordonne leur réintégration.
Sports

Kevin Lowe a finalement été intronisé au Temple de la renommée du Hockey, après 20 ans d’admissibilité. Le natif de Lachute, qui partage l’enseigne de l’aréna local avec Pierre Pagé, a connu une carrière dont rêveraient bien de ses camarades.
Lachute

La Sûreté du Québec a transmis ce bilan d’une saisie effectuée le 23 juin à Lachute, impliquant quatre individus, et durant laquelle des véhicules, de la cocaïne et des armes à feu ont notamment été perquisitionnés.
Incendies

Depuis le printemps, plusieurs interdictions de feux à ciel ouvert ont été imposées puis levées dans les Laurentides et Argenteuil. La toute dernière, qui a empêché la tenue de feux d’artifice lors de la Saint-Jean, vient d’être partiellement levée par les autorités gouvernementales, mais les municipalités peuvent décider de les maintenir.
Lachute

Le producteur de cannabis Aurora Cannabis Inc., implanté dans Argenteuil en grande pompe en 2018, a annoncé l’arrêt de ses activités à son centre de recherche et production d’Aurora Eau, à Lachute.  
Brownsburg-Chatham

Un spectaculaire incendie a sévi le samedi 20 juin à Brownsburg-Chatham, près de l’autoroute 50. La colonne de fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et le brasier a nécessité les efforts de cinq services d’incendie d’Argenteuil.
Canicule

Environnement Canada a émis un avertissement de chaleur qui devrait durer au moins jusqu’au mardi 23 juin. Cette chaleur étouffante s’accompagne de restrictions sur l’eau et le feu – tout ça en plein déconfinement.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a publié récemment deux rapports liés à la délimitation des territoires incompatibles avec l’activité minière, un sujet qui a été au cœur de l’affaire opposant Canada Carbon à Grenville-sur-la-Rouge.

Depuis le 15 juin, les restaurants ont le droit d’ouvrir dans la plupart des régions du Québec. Or, tous ne sont pas prêts à le faire. Cette réouverture avec quelques jours d’avertissement et soumise à des mesures sanitaires plus ou moins intuitives laisse plusieurs restaurateurs mi-figue mi-raisin.
COVID-19

De nombreuses petites et moyennes entreprises n’ont pas eu accès aux fonds jusqu’alors offerts par les divers paliers de gouvernement lors de la pandémie de COVID-19. Le Fonds d’aide et de relance régionale vise à corriger cette situation, dans les Laurentides et Argenteuil, entre autres.
COVID-19

Le nombre de cas confirmés est en baisse partout au Québec. Lundi, le 8 juin, la Santé publique a consigné huit décès à l’échelle du Québec. Cette tendance s’observe aussi dans les Laurentides. À quoi ressemble donc la situation dans Argenteuil?
Portrait

Renaud Simard, qui a fait ses classes dans les Stars de Lachute avant de se joindre aux Sélects du Nord, a retenu l’attention de l’Océanic de Rimouski, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil poursuit sa croisade pour offrir à l’ensemble de ses résidents un accès haute vitesse. Ce printemps, de bonnes nouvelles viendront peut-être atténuer certaines des frustrations récurrentes qui ralentissent son déploiement.
Argenteuil

Les coopératives agricoles et petites fermes se multiplient dans Argenteuil et les Laurentides. La ferme coopérative La Roquette, à Whissel Town, est un des exemples de cette relève en apparence peu probable.
Sécurité routière

La Sûreté du Québec a multiplié les contraventions pour excès de vitesse —vitesse grand V dans certains cas — au cours des dernières semaines.. Et maintenant, une nouvelle opération d’envergure est en cours.
Éducation

Le cerveau est comme un muscle. En ce sens qu’il a besoin de gymnastique pour garder la forme. C’est le message que la MRC d’Argenteuil, la députée Agnès Grondin, la polyvalente Lavigne et le PREL (Partenaires pour la réussite éducative dans les Laurentides) ont lancé aux jeunes qui sont à l’écart des classes.
Portrait

Jean-Noël Massie a une feuille de route bien remplie. Conseiller à Brownsburg-Chatham, membre de nombreuses associations caritatives, il donne depuis toujours son temps et son énergie aux autres. Il est donc tout naturel que la Médaille du lieutenant-gouverneur pour les ainés lui ait été octroyée.