À tous les niveaux, les élus d’Argenteuil doivent jongler avec de nouvelles réalités, problématiques et solutions, pour répondre à une crise sans précédent.
À tous les niveaux, les élus d’Argenteuil doivent jongler avec de nouvelles réalités, problématiques et solutions, pour répondre à une crise sans précédent.

Des élus parlent d'une même voix

C’est dans l’adversité que les différences s’estompent et que la solidarité s’exalte. En ce moment historique, des élus d’Argenteuil semblent parler d’une même voix pour rassurer les citoyens d’Argenteuil et apaiser les tensions naissantes.

Malgré des horaires encore plus chargés qu’à l’habitude, quatre des élus clés d’Argenteuil nous ont accordé un temps abondant pour parler de divers sujets, liés de loin ou de près à la pandémie de COVID-19.

Des mailles dans le tissu social 

Avec la montée des restrictions et une présence policière accrue, le refus de certaines personnes de les respecter, et les dénonciations et condamnations qui s’en suivent sont en train de créer des poudrières un peu partout. Certains parlent de chasse aux sorcières, d’autres d’ultravigilance. Comment éviter que la situation ne dégénère hors de tout contrôle? 

Le député fédéral Stéphane Lauzon prodigue déjà ce conseil : «Premièrement, il faut faire très attention aux fausses nouvelles. Souvent, on est prêt à condamner quelqu’un, mais les sources ne sont pas fondées.»  

Agnès Grondin, députée provinciale, relativise la chose. «On vit une crise, et pour y faire face, on a des règles à suivre qui ne sont pas la fin du monde, observe-t-elle. C’est de rester chez soi le plus possible. On fait des déplacements pour des priorités et on se lave les mains.» Elle insiste sur le fait que «notre droit individuel s’arrête où le bien commun commence». 

Carl Péloquin cadre la question ainsi : «Ce n’est pas le temps d’avoir plus de latitude par rapport aux consignes. Il faut conserver le même rythme, et demeurer tout aussi vigilants, parce qu’on va sauver des vies comme ça. C’est une question de santé publique.» 

Tous les élus ont parlé de l’importance cruciale de respecter strictement les directives. Comme le résume Scott Pearce : «Plus on respecte les règlements, plus vite on va passer au travers et plus vite on va revenir à la normale.»  

En haut: Stéphane Lauzon et Agnès Grondin.En bas: Carl Péloquin et Scott Pearce

Des enveloppes pour les entreprises 

Certaines nouvelles arriveront sans doute à calmer ou rassurer une partie de la population, à commencer par… tout le monde.  

Du côté des entreprises, le service de développement économique (SDE) de la MRC recevra 873 000 $ supplémentaires du gouvernement du Québec. Cette somme, issue du nouveau programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises, vise à pallier le manque de liquidités de moins de 50 000$, et est accessible par le Fonds local d’investissement d’Argenteuil. 

Par ailleurs, Carl Péloquin tient à assurer les entreprises que la MRC sera là pour les guider dans leurs demandes. «Ça devient un peu mêlant. Il y a plusieurs programmes qui s’adressent aux entreprises, d’autres aux individus, alors le SDE joue un rôle d’accompagnateur auprès de nos PME.» 

De plus, deux plateformes numériques d’achat local ont reçu une subvention de la MRC, soit le Maude Market et Achat Argenteuil, qui font tous deux l’objet d’un article que vous trouverez sur ce site Web. 

À lire aussi: Un site Web pour l'achat local (Achat Argenteuil)

À lire aussi: Un marché en ligne met en vedette la nourriture d’ici (Maude Market)


Des sommes pour les citoyens 

L’aide communautaire n’est pas en reste, même si les besoins semblent infinis. 

Ainsi, la députée Agnès Grondin verra l’enveloppe discrétionnaire du programme de Soutien à l’action bénévole doubler. Son bureau aura à sa disposition environ 167 000 $ qu’elle pourra distribuer aux organismes de la région, « Cette fois-ci, on va concentrer [les sommes] pour les besoins concernant la pandémie, affirme-t-elle, ajoutant qu’il faut « répondre aux besoins vitaux, donc la nourriture, et d’être bien et en sécurité ». 

Enfin, le Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 comprend des mesures qui sont presque chaque jour bonifiées ou modifiées. Stéphane Lauzon rappelle « que nous sommes dans la période de demande pour la Prestation canadienne d’urgence ». 

Pour en savoir plus, consultez régulièrement le site et téléchargez notre application pour de l’information riche, pertinente et à jour. 

Loisirs

La pandémie a entrainé dans son sillage les festivals, foires et autres occasions de rassemblements entre amateurs de passions communes. Les expositions d’automobiles d’époque n’y ont pas échappé. Toutefois, il est toujours possible d’admirer de vieilles machines et de montrer la sienne, tous les jeudis, à Whissell Town.  
Brownsburg-Chatham

Après des années de tergiversations et de tractations, le conseil municipal de Brownsburg-Chatham a arrêté son choix sur un projet de nouveau centre culturel multifonctionnel.
Lachute

En mai, la Ville de Lachute avait annoncé un nouvel aménagement temporaire de la rue Principale, suivant la réouverture de certains commerces. L’initiative, qui s’était concrétisée rapidement, n’avait pas convaincu tous les commerçants, ni leurs clients. Maintenant, devant le mécontement de marchands et clients, la Ville réagit.
Affaires municipales

L’ancien maire de Brownsburg-Chatham, Georges Dinel, et plusieurs citoyens se réunissent ce soir, le 9 juillet, pour manifester leur désapprobation face au projet de place du citoyen de la municipalité, et surtout pour contester les méthodes utilisées par l’administration Trickey.
Québec

Le 4 juillet, après plus de trois mois de séances à huis clos, le gouvernement du Québec permet de nouveau la tenue des assemblées publiques et séances municipales devant public. Les ouvertures de soumissions peuvent également se faire devant témoins et commissionnaires.  
Lachute

Le jugement du Tribunal administratif du travail dans le dossier opposant entre autres la Ville de Lachute à son ancien directeur général et son ancienne trésorière, fait basculer le déroulement des activités au conseil municipal.  
Lachute

Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.
Affaires municipales

La saga qui oppose depuis 2015 la Ville de Lachute (entre autres) à son ancien directeur général Pierre Gionet et l’ancienne trésorière Nathalie Piret a pris un nouveau tournant. Dans son jugement rendu le 25 juin 2020 et dont L’Argenteuil a eu copie, le tribunal administratif du travail a conclu que les fautes reprochées aux deux anciens cadres n’ont pas été démontrées, et ordonne leur réintégration.
Sports

Kevin Lowe a finalement été intronisé au Temple de la renommée du Hockey, après 20 ans d’admissibilité. Le natif de Lachute, qui partage l’enseigne de l’aréna local avec Pierre Pagé, a connu une carrière dont rêveraient bien de ses camarades.
Lachute

La Sûreté du Québec a transmis ce bilan d’une saisie effectuée le 23 juin à Lachute, impliquant quatre individus, et durant laquelle des véhicules, de la cocaïne et des armes à feu ont notamment été perquisitionnés.
Incendies

Depuis le printemps, plusieurs interdictions de feux à ciel ouvert ont été imposées puis levées dans les Laurentides et Argenteuil. La toute dernière, qui a empêché la tenue de feux d’artifice lors de la Saint-Jean, vient d’être partiellement levée par les autorités gouvernementales, mais les municipalités peuvent décider de les maintenir.
Lachute

Le producteur de cannabis Aurora Cannabis Inc., implanté dans Argenteuil en grande pompe en 2018, a annoncé l’arrêt de ses activités à son centre de recherche et production d’Aurora Eau, à Lachute.  
Brownsburg-Chatham

Un spectaculaire incendie a sévi le samedi 20 juin à Brownsburg-Chatham, près de l’autoroute 50. La colonne de fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et le brasier a nécessité les efforts de cinq services d’incendie d’Argenteuil.