Le premier passage de la clinique mobile de dépistage à Lachute avait permis de tester 256 personnes en quatre jours, soit un peu plus de 60 par jour sur une capacité initiale de 100 tests quotidiens. Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides a noté une baisse d’affluence à ses cliniques de dépistage fixes après le début du déconfinement.
Le premier passage de la clinique mobile de dépistage à Lachute avait permis de tester 256 personnes en quatre jours, soit un peu plus de 60 par jour sur une capacité initiale de 100 tests quotidiens. Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides a noté une baisse d’affluence à ses cliniques de dépistage fixes après le début du déconfinement.

COVID-19 : la clinique mobile de dépistage repasse à Lachute

La clinique de dépistage mobile d’infection au coronavirus du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides revient à Lachute, pour deux jours seulement.  

Les jeudi et vendredi 9 et 10 juillet, la clinique mobile de dépistage de la COVID-19, organisée par le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides fera un second arrêt à l’aréna Kevin-Lowe–Pierre Pagé de Lachute. De 9h30 à 16h30, les gens présentant des symptômes pourront y subir un test au volant. 

La clinique est sans rendez-vous n’est pas nécessaire d’être résident de Lachute ou même d’Argenteuil pour subir un test.

Comment se passe le test
Comme nous l’avons cité dans un article au début de la tournée de la clinique mobile, les tests sont effectués de la façon suivante : on va d’abord recueillir et valider l’information personnelle pertinente (il est important d’avoir pas sa carte d’assurance-maladie). Ce qui ne prend que quelques minutes.

La collecte elle-même comporte deux prélèvements : d’abord, l’infirmière racle un écouvillon (comme un long coton-tige) dans le fond de la gorge pendant cinq secondes. Cela induit parfois un réflexe nauséeux.
Le deuxième prélèvement est le plus long et le moins agréable : l’infirmière fait glisser le même écouvillon dans une narine, alors que l’usager a la tête inclinée vers l’arrière. Cela dure 10 secondes.

Il ne reste plus qu’à attendre de deux à dix jours pour les résultats, qui viennent par téléphone, et ce même la fin de semaine. Mais vigilance : un maximum deux appels seront effectués et aucun message n’est laissé, pour des raisons de confidentialité. Il faut donc conserver son téléphone près de soi afin de ne pas manquer l’appel. Si l’usager ne répond pas au premier ou second appel, aucun suivi ne sera effectué.

L’usager est considéré comme positif jusqu’à la réception des résultats, et donc doit obéir aux règles d’isolement volontaire jusqu’à la réception du test.

Pour connaître tous les détails de l’itinéraire de la clinique mobile.

Quelques détails complémentaires  :

Le dépistage est recommandé pour les personnes des tous âges qui présentent les     symptômes les suivants :
une fièvre de plus de 38 °C, une toux récente ou une toux chronique exacerbée, des difficultés respiratoires, une perte d'odorat sans congestion nasale – avec ou sans perte de goût, ou encore au moins 2 symptômes parmi les suivants : un symptôme général, comme des douleurs musculaires, un mal de tête, une fatigue intense ou une importante perte d’appétit, un mal de gorge ou de la diarrhée.

Il est important de se faire tester au moins 48 heures après le début des symptômes et s'isoler en attendant les résultats du test. En dehors de cette période, les gens inquiets qui veulent passer un test pour la COVID-19, appelez le 1-877-644-4545.

Brownsburg-Chatham

Après des années de tergiversations et de tractations, le conseil municipal de Brownsburg-Chatham a arrêté son choix sur un projet de nouveau centre culturel multifonctionnel.
Lachute

En mai, la Ville de Lachute avait annoncé un nouvel aménagement temporaire de la rue Principale, suivant la réouverture de certains commerces. L’initiative, qui s’était concrétisée rapidement, n’avait pas convaincu tous les commerçants, ni leurs clients. Maintenant, devant le mécontement de marchands et clients, la Ville réagit.
Affaires municipales

L’ancien maire de Brownsburg-Chatham, Georges Dinel, et plusieurs citoyens se réunissent ce soir, le 9 juillet, pour manifester leur désapprobation face au projet de place du citoyen de la municipalité, et surtout pour contester les méthodes utilisées par l’administration Trickey.
Québec

Le 4 juillet, après plus de trois mois de séances à huis clos, le gouvernement du Québec permet de nouveau la tenue des assemblées publiques et séances municipales devant public. Les ouvertures de soumissions peuvent également se faire devant témoins et commissionnaires.  
Lachute

Le jugement du Tribunal administratif du travail dans le dossier opposant entre autres la Ville de Lachute à son ancien directeur général et son ancienne trésorière, fait basculer le déroulement des activités au conseil municipal.  
Lachute

Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.
Affaires municipales

La saga qui oppose depuis 2015 la Ville de Lachute (entre autres) à son ancien directeur général Pierre Gionet et l’ancienne trésorière Nathalie Piret a pris un nouveau tournant. Dans son jugement rendu le 25 juin 2020 et dont L’Argenteuil a eu copie, le tribunal administratif du travail a conclu que les fautes reprochées aux deux anciens cadres n’ont pas été démontrées, et ordonne leur réintégration.
Sports

Kevin Lowe a finalement été intronisé au Temple de la renommée du Hockey, après 20 ans d’admissibilité. Le natif de Lachute, qui partage l’enseigne de l’aréna local avec Pierre Pagé, a connu une carrière dont rêveraient bien de ses camarades.
Lachute

La Sûreté du Québec a transmis ce bilan d’une saisie effectuée le 23 juin à Lachute, impliquant quatre individus, et durant laquelle des véhicules, de la cocaïne et des armes à feu ont notamment été perquisitionnés.
Incendies

Depuis le printemps, plusieurs interdictions de feux à ciel ouvert ont été imposées puis levées dans les Laurentides et Argenteuil. La toute dernière, qui a empêché la tenue de feux d’artifice lors de la Saint-Jean, vient d’être partiellement levée par les autorités gouvernementales, mais les municipalités peuvent décider de les maintenir.
Lachute

Le producteur de cannabis Aurora Cannabis Inc., implanté dans Argenteuil en grande pompe en 2018, a annoncé l’arrêt de ses activités à son centre de recherche et production d’Aurora Eau, à Lachute.  
Brownsburg-Chatham

Un spectaculaire incendie a sévi le samedi 20 juin à Brownsburg-Chatham, près de l’autoroute 50. La colonne de fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et le brasier a nécessité les efforts de cinq services d’incendie d’Argenteuil.
Canicule

Environnement Canada a émis un avertissement de chaleur qui devrait durer au moins jusqu’au mardi 23 juin. Cette chaleur étouffante s’accompagne de restrictions sur l’eau et le feu – tout ça en plein déconfinement.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a publié récemment deux rapports liés à la délimitation des territoires incompatibles avec l’activité minière, un sujet qui a été au cœur de l’affaire opposant Canada Carbon à Grenville-sur-la-Rouge.

Depuis le 15 juin, les restaurants ont le droit d’ouvrir dans la plupart des régions du Québec. Or, tous ne sont pas prêts à le faire. Cette réouverture avec quelques jours d’avertissement et soumise à des mesures sanitaires plus ou moins intuitives laisse plusieurs restaurateurs mi-figue mi-raisin.
COVID-19

De nombreuses petites et moyennes entreprises n’ont pas eu accès aux fonds jusqu’alors offerts par les divers paliers de gouvernement lors de la pandémie de COVID-19. Le Fonds d’aide et de relance régionale vise à corriger cette situation, dans les Laurentides et Argenteuil, entre autres.