Le premier passage de la clinique mobile de dépistage à Lachute avait permis de tester 256 personnes en quatre jours, soit un peu plus de 60 par jour sur une capacité initiale de 100 tests quotidiens. Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides a noté une baisse d’affluence à ses cliniques de dépistage fixes après le début du déconfinement.
Le premier passage de la clinique mobile de dépistage à Lachute avait permis de tester 256 personnes en quatre jours, soit un peu plus de 60 par jour sur une capacité initiale de 100 tests quotidiens. Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides a noté une baisse d’affluence à ses cliniques de dépistage fixes après le début du déconfinement.

COVID-19 : la clinique mobile de dépistage repasse à Lachute

André Farhat
EAP
La clinique de dépistage mobile d’infection au coronavirus du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides revient à Lachute, pour deux jours seulement.  

Les jeudi et vendredi 9 et 10 juillet, la clinique mobile de dépistage de la COVID-19, organisée par le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides fera un second arrêt à l’aréna Kevin-Lowe–Pierre Pagé de Lachute. De 9h30 à 16h30, les gens présentant des symptômes pourront y subir un test au volant. 

La clinique est sans rendez-vous n’est pas nécessaire d’être résident de Lachute ou même d’Argenteuil pour subir un test.

Comment se passe le test
Comme nous l’avons cité dans un article au début de la tournée de la clinique mobile, les tests sont effectués de la façon suivante : on va d’abord recueillir et valider l’information personnelle pertinente (il est important d’avoir pas sa carte d’assurance-maladie). Ce qui ne prend que quelques minutes.

La collecte elle-même comporte deux prélèvements : d’abord, l’infirmière racle un écouvillon (comme un long coton-tige) dans le fond de la gorge pendant cinq secondes. Cela induit parfois un réflexe nauséeux.
Le deuxième prélèvement est le plus long et le moins agréable : l’infirmière fait glisser le même écouvillon dans une narine, alors que l’usager a la tête inclinée vers l’arrière. Cela dure 10 secondes.

Il ne reste plus qu’à attendre de deux à dix jours pour les résultats, qui viennent par téléphone, et ce même la fin de semaine. Mais vigilance : un maximum deux appels seront effectués et aucun message n’est laissé, pour des raisons de confidentialité. Il faut donc conserver son téléphone près de soi afin de ne pas manquer l’appel. Si l’usager ne répond pas au premier ou second appel, aucun suivi ne sera effectué.

L’usager est considéré comme positif jusqu’à la réception des résultats, et donc doit obéir aux règles d’isolement volontaire jusqu’à la réception du test.

Pour connaître tous les détails de l’itinéraire de la clinique mobile.

Quelques détails complémentaires  :

Le dépistage est recommandé pour les personnes des tous âges qui présentent les     symptômes les suivants :
une fièvre de plus de 38 °C, une toux récente ou une toux chronique exacerbée, des difficultés respiratoires, une perte d'odorat sans congestion nasale – avec ou sans perte de goût, ou encore au moins 2 symptômes parmi les suivants : un symptôme général, comme des douleurs musculaires, un mal de tête, une fatigue intense ou une importante perte d’appétit, un mal de gorge ou de la diarrhée.

Il est important de se faire tester au moins 48 heures après le début des symptômes et s'isoler en attendant les résultats du test. En dehors de cette période, les gens inquiets qui veulent passer un test pour la COVID-19, appelez le 1-877-644-4545.