Course-poursuite sur l’avenue Bethany et l’autoroute 50

Fuite, conduite dangereuse, conduite avec capacités affaiblies, entrave et agression armée sont des accusations auxquelles pourrait faire face un homme arrêté à Lachute, le 1er septembre.

Le 1er septembre dernier, vers 3 h, les policiers de la Sûreté du Québec, du poste de la MRC d’Argenteuil, ont voulu intercepter un véhicule pour une infraction au code de la sécurité routière, à l’intersection des rues Grace et Argenteuil.

 Le conducteur a refusé de s’immobiliser et une poursuite s’est engagée sur l’avenue Bethany puis sur l’autoroute 50 en direction Est. Le véhicule s’est immobilisé à la hauteur du kilomètre 289, après avoir passé sur le tapis à clous que les policiers avaient placé sur l’autoroute.

La vitesse moyenne de la poursuite était de 40 à 60 km/h dans la ville de Lachute et entre 90 et 110 km/h sur l’autoroute. Les policiers ont procédé à l’arrestation du conducteur et il a été conduit au poste de la Sûreté du Québec. Il a été soumis au test d'un agent évaluateur en reconnaissance de drogue. 

L’homme de 33 ans, de Sainte-Véronique, a été arrêté puis libéré sur promesse de comparaitre et doit revenir devant la justice à une date ultérieure, au Palais de justice de Saint-Jérôme. Il pourrait faire face à des accusations de fuite, conduite dangereuse, conduite avec les capacités affaiblies, entrave et agression armée.

Son véhicule a été saisi pour une période de 30 jours, alors que son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours. Il a également reçu un constat d’infraction de 170 $ et l’ajout de trois points à son dossier de conduite pour ne pas avoir effectué un arrêt obligatoire.