Le conseiller de Grenville-sur-la-Rouge, Ron Moran, et les membres du conseil,  ont l'intention de limiter à une seule zone les élevages commerciaux de cerfs opérant à l'intérieur des limites du village, afin de limiter le risque de propagation de la maladie du dépérissement chronique aux troupeaux de cerfs indigènes
Le conseiller de Grenville-sur-la-Rouge, Ron Moran, et les membres du conseil, ont l'intention de limiter à une seule zone les élevages commerciaux de cerfs opérant à l'intérieur des limites du village, afin de limiter le risque de propagation de la maladie du dépérissement chronique aux troupeaux de cerfs indigènes

Bientôt un arrêté municipal sur les fermes de chevreuils à GSLR

Les fermes de chevreuils n’occuperont plus qu’une partie limitée du paysage agricole dans la région de Grenville-sur-la-Rouge.

On s'attend à ce qu'un amendement à un règlement local, visant à interdire les fermes commerciales de cerfs dans toutes les zones sauf une seule de la municipalité de Québec, soit adopté sans discussion ou opposition à la séance du conseil du village du 12 novembre. L'objectif est d'aider à protéger la population de cerfs indigènes du Québec contre la maladie du dépérissement chronique, après qu'un cas de la maladie ait été signalé dans un élevage commercial de cerfs, dans une autre municipalité de la région de l'Outaouais, au Québec.

Une demi-douzaine de résidants ont assisté à une assemblée de consultation publique, le jeudi 7 novembre en soirée, sur le projet de modification du règlement. La principale préoccupation exprimée était à savoir quel niveau d'autorité le règlement municipal aurait en matière de protection de l'environnement.

« Si quelqu'un veut avoir une ferme de chevreuils, a déclaré Robin Andrews, il faut qu'il y ait des règlements environnementaux. »

Le conseiller Ron Moran a fait remarquer que le gouvernement provincial enquête sur la situation de l'encéphalopathie des cervidés, y compris les tests de dépistage de la maladie du dépérissement chronique dans toutes les fermes de chevreuils de la région. Jusqu'à présent, plus de 900 échantillons ont été récoltés pour les tests, avec des résultats négatifs pour près de 700 de ces tests.

Toutes les fermes commerciales de cervidés en exploitation sont également tenues de respecter les normes fédérales de décontamination pour demeurer ouvertes. Le maire a fait remarquer que l'Ontario a appris sa leçon dans le passé en s'occupant de projets commerciaux et industriels qui pourraient comporter des risques futurs.

Le conseiller Moran a fait remarquer que les règlements environnementaux actuels de l'Ontario exigent un dépôt important de la part des entreprises de la province, contre tout cout potentiel de décontamination des terrains. Il a également fait remarquer que le dépôt initial signifie que la province n'est pas pénalisée pour la totalité des couts de nettoyage, dans les cas où l'entreprise propriétaire du terrain déclare faillite.

Mais à l'heure actuelle, la compétence municipale sur la situation s'étend simplement à la restriction de l'endroit où une ferme de chevreuils peut être exploitée et à l'imposition de certaines conditions à la planification du site, pour assurer la sécurité et le confinement.

« Surtout en ce qui concerne les doubles clôtures, a déclaré le conseiller Moran. Nous allons insister pour une double clôture. »

« Nous sommes limités, a déclaré M. Moran, à propos de la rigueur du règlement municipal modifié. Mais nous poussons, parce que nous ne voulons pas être coincés avec un problème (financier). »

Affaires municipales

L’ancien maire de Brownsburg-Chatham, Georges Dinel, et plusieurs citoyens se réunissent ce soir, le 9 juillet, pour manifester leur désapprobation face au projet de place du citoyen de la municipalité, et surtout pour contester les méthodes utilisées par l’administration Trickey.
Québec

Le 4 juillet, après plus de trois mois de séances à huis clos, le gouvernement du Québec permet de nouveau la tenue des assemblées publiques et séances municipales devant public. Les ouvertures de soumissions peuvent également se faire devant témoins et commissionnaires.  
Argenteuil

Malgré de nombreuses interventions policières au cours du printemps et de l’été, rien ne semble freiner les cas de vitesse et grande vitesse sur nos routes. En voici d’autres exemples. Tous le même jour. Tous dans Argenteuil.
Lachute

Durant la séance extraordinaire du 2 juillet et dont l’ordre du jour était centré uniquement sur l’affaire opposant la Ville au directeur général et à la trésorière qu’elle a congédiés, le maire Carl Péloquin a annoncé que la Ville compte contester et veut réviser la décision qui donne tort à la Ville.
Lachute

Le jugement du Tribunal administratif du travail dans le dossier opposant entre autres la Ville de Lachute à son ancien directeur général et son ancienne trésorière, fait basculer le déroulement des activités au conseil municipal.  
Lachute

Jusqu'à récemment, les finissants du secondaire ne savaient justement pas quand ça allait finir. Après des années d'efforts et de transformation, et quelques autres mois d'incertitudes, des centaines d'élèves de la polyvalente Lavigne ont reçu leur récompense, d'une manière inusitée, mais très réussie.
Affaires municipales

La saga qui oppose depuis 2015 la Ville de Lachute (entre autres) à son ancien directeur général Pierre Gionet et l’ancienne trésorière Nathalie Piret a pris un nouveau tournant. Dans son jugement rendu le 25 juin 2020 et dont L’Argenteuil a eu copie, le tribunal administratif du travail a conclu que les fautes reprochées aux deux anciens cadres n’ont pas été démontrées, et ordonne leur réintégration.
Sports

Kevin Lowe a finalement été intronisé au Temple de la renommée du Hockey, après 20 ans d’admissibilité. Le natif de Lachute, qui partage l’enseigne de l’aréna local avec Pierre Pagé, a connu une carrière dont rêveraient bien de ses camarades.
Lachute

La Sûreté du Québec a transmis ce bilan d’une saisie effectuée le 23 juin à Lachute, impliquant quatre individus, et durant laquelle des véhicules, de la cocaïne et des armes à feu ont notamment été perquisitionnés.
Incendies

Depuis le printemps, plusieurs interdictions de feux à ciel ouvert ont été imposées puis levées dans les Laurentides et Argenteuil. La toute dernière, qui a empêché la tenue de feux d’artifice lors de la Saint-Jean, vient d’être partiellement levée par les autorités gouvernementales, mais les municipalités peuvent décider de les maintenir.
Lachute

Le producteur de cannabis Aurora Cannabis Inc., implanté dans Argenteuil en grande pompe en 2018, a annoncé l’arrêt de ses activités à son centre de recherche et production d’Aurora Eau, à Lachute.  
Brownsburg-Chatham

Un spectaculaire incendie a sévi le samedi 20 juin à Brownsburg-Chatham, près de l’autoroute 50. La colonne de fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et le brasier a nécessité les efforts de cinq services d’incendie d’Argenteuil.
Canicule

Environnement Canada a émis un avertissement de chaleur qui devrait durer au moins jusqu’au mardi 23 juin. Cette chaleur étouffante s’accompagne de restrictions sur l’eau et le feu – tout ça en plein déconfinement.
Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a publié récemment deux rapports liés à la délimitation des territoires incompatibles avec l’activité minière, un sujet qui a été au cœur de l’affaire opposant Canada Carbon à Grenville-sur-la-Rouge.

Depuis le 15 juin, les restaurants ont le droit d’ouvrir dans la plupart des régions du Québec. Or, tous ne sont pas prêts à le faire. Cette réouverture avec quelques jours d’avertissement et soumise à des mesures sanitaires plus ou moins intuitives laisse plusieurs restaurateurs mi-figue mi-raisin.
COVID-19

De nombreuses petites et moyennes entreprises n’ont pas eu accès aux fonds jusqu’alors offerts par les divers paliers de gouvernement lors de la pandémie de COVID-19. Le Fonds d’aide et de relance régionale vise à corriger cette situation, dans les Laurentides et Argenteuil, entre autres.
COVID-19

Le nombre de cas confirmés est en baisse partout au Québec. Lundi, le 8 juin, la Santé publique a consigné huit décès à l’échelle du Québec. Cette tendance s’observe aussi dans les Laurentides. À quoi ressemble donc la situation dans Argenteuil?
Portrait

Renaud Simard, qui a fait ses classes dans les Stars de Lachute avant de se joindre aux Sélects du Nord, a retenu l’attention de l’Océanic de Rimouski, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.