Argenteuil veut aider les communes ivoiriennes à vendre leurs mangues

La Municipalité régionale de comté (MRC) d’Argenteuil entend aider des communes ivoiriennes à vendre quelques-uns de leurs produits agricoles en Amérique du Nord.

La MRC a réitéré ce souhait lors d’une récente visite dans la région de deux membres des Services de développement économique local (SDEL) des communes de Ferkessédougou et de Korhogo, dans le cadre du programme Partenariats municipaux pour l’innovation-Développement économique local (PMI-DEL) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

« Le nord de la Côte-d’Ivoire est un gros producteur de mangues. Un des défis en Côte-d’Ivoire c’est d’obtenir la certification pour pouvoir exporter cette richesse-là, notamment en Amérique du Nord, au Canada et au Québec, a répété Marc Carrière, directeur général de la MRC. On peut jouer un rôle de facilitateur localement pour obtenir cette certification, spécialement au niveau de la mangue séchée par exemple ou de la purée de mangues. Ce sont des choses qu’on veut regarder avec nos amis ivoiriens. » Il a mentionné également que ce soutien pourrait s’étendre au beurre de karité, qui entre dans la fabrication de produits cosmétiques.

Marc Carrière a indiqué qu’à part ce domaine commercial, Argenteuil et les communes ivoiriennes peuvent développer des liens sur le plan des arts et de la culture. « Ça c’est quelque chose qu’on a commencé à discuter, peut-être des échanges au niveau scolaire, ce sont des choses qu’on veut regarder », a-t-il formulé.