L’opération policière du 19 février a mobilisé plusieurs échelons du corps policier du poste de la MRC d’Argenteuil de la Sûreté du Québec.
L’opération policière du 19 février a mobilisé plusieurs échelons du corps policier du poste de la MRC d’Argenteuil de la Sûreté du Québec.

Opérations contre le trafic de stupéfiants à Lachute

Patrick Hacikyan
EAP
Les descentes policières sont le fruit d’une enquête ayant été entamée dès décembre 2020. Les agents de la Sûreté du Québec (SQ) du poste de la MRC d’Argenteuil ont procédé à l’arrestation de cinq personnes sur les lieux.

L’escouade tactique, le service d’identité judiciaire ainsi qu’un maître-chien de la SQ du poste de la MRC d’Argenteuil  ont assisté les policiers au courant de deux perquisitions ayant eu lieu le 19 février 2021. Ces incursions policières ont eu lieu à deux différentes addresses de la rue Argenteuil à Lachute. Ils ont mené à l’arrestation de trois hommes et deux femmes âgés entre 39 et 60 ans. Les suspects faisaient l’objet d’une enquête amorcée en décembre de l’année passée, grâce à de l’information obtenue de la part du public. 

Lors des interventions simultanées, des saisies ont été effectuées. Ces dernières ont permis aux agents de saisir environ 400 comprimés de méthemphétamine, 30 grammes de crack et plus de 170 grammes de cocaïne. Ont également été saisis 180 grammes de cannabis, plus de 50 comprimés de cannabis, près de 5 grammes de haschich, de l’équipement utilisé pour le trafic de stupéfiants, ainsi que plus de 9000 $ en argent liquide canadien. 

Les descentes effectuées dans ces deux résidences de Lachutes ont été coordonnées par les drogues Niveau 1 de la DECCO Rive-Nord. Elles font également partie du rayon d’action du programme ACCES Cannabis (Actions Concertées pour Contrer les Économies Souterraines). Ce programme a été mis sur pied pour lutter contre la contrebande de cannabis à toutes les étapes d’approvisionnement. 

Les personnes arrêtées au cours de l’opération ont toutes été relâchées. Elles comparaîtront en date ultérieure, possiblement au Palais de justice de Saint-Jérôme. Elles y feront vraisemblablement face à des accusations en lien acec les stupéfiants.. Toute personne ayant des informations relatives à des actes criminels peuvent contacter la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.