Des services religieux au volant?  

Les services religieux «au volant» pourraient s’avérer une solution de rechange pour les églises locales pendant la pandémie à l'approche du temps chaud de l'été.

«J'en ai parlé aux dirigeants des églises locales», a déclaré Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste en chef du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO). Il n'y aurait pas de communion, bien sûr».

READ AN ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE
Drive-in churches for pandemic congregations?

Le BSEO a commencé à étudier la possibilité pour les églises locales d'organiser des «services au volant», à la suite d’une décision du gouvernement provincial de modifier la politique actuelle de lutte contre la pandémie contre les grands rassemblements de personnes afin de permettre les «églises au volant», lorsque cela est possible.

Un service au volant nécessite une grande aire de stationnement et tous les participants doivent rester à l'intérieur de leur véhicule pendant le service. Une fois le service terminé, ils s'en vont en voiture. Personne ne doit sortir de son véhicule pour se mêler aux autres.

Le BSEO attend les réactions des dirigeants religieux locaux avant d'élaborer des lignes directrices pour les services religieux au volant.