Willow the kangaroo, one of the animals at the Papanack Park Zoo in Wendover, died over the May 8 weekend as a result of injuries she suffered in a roadside accident after she escaped her enclosure on May 7. She is seen here on the edge of the woods along County Road 17, between Wendover and Rockland a short while before she was injured.
Willow the kangaroo, one of the animals at the Papanack Park Zoo in Wendover, died over the May 8 weekend as a result of injuries she suffered in a roadside accident after she escaped her enclosure on May 7. She is seen here on the edge of the woods along County Road 17, between Wendover and Rockland a short while before she was injured.

Willow le kangourou meurt

Gregg Chamberlain
EAP
Willow le kangourou est mort.  

Le symbole de l'Australie au Papanack Park Zoo est décédé au cours du weekend du 8 mai des suites de blessures subies après s'être échappé de son enclos au zoo routier et à la station d'élevage d'animaux situés sur le chemin comté 19 à Wendover. 

«C'est avec une profonde tristesse que Willow a traversé le pont arc-en-ciel et elle était sous les soins d'un vétérinaire (à ce moment), a déclaré le Papanack Park Zoo, samedi matin sur sa page Facebook. Merci pour tous les appels téléphoniques et les messages.» 

Aucun détail n'est disponible pour l'instant sur la façon dont Willow est sortie de son enclos. Une photo a été postée sur la page Reddit de Willow, vue vendredi après-midi le 7 mai, à l'orée des bois le long de la route de comté 17 près de Wendover, en direction de Rockland. La personne qui a posté la photo a ajouté une note avertissant les automobilistes et les résidents de la région de faire attention au kangourou. 

Plus tard dans l'après-midi, Willow a été blessée près de l'endroit où elle a été vue pour la dernière fois. Plusieurs automobilistes qui ont vu le kangourou blessé, essayant de traverser la route, se sont arrêtés et ont collaboré pour le capturer et le ramener au zoo où il a reçu des soins du vétérinaire. Il a succombé à ses blessures. 

Le zoo de Papanack Park a déjà fait l'objet de reportages dans les médias concernant des animaux qui se sont échappés de leurs enclos. En 2005, alors que Keith Forgie était propriétaire et exploitant du site, l'un des tigres blancs de Sibérie du zoo s'était échappé en creusant sous la clôture de son enclos après que de fortes pluies aient ramolli le sol. Le tigre a été recapturé sans incident grave. Des modifications avaient été apportées à la clôture. C’est en l'enfonçant plus profondément dans le sol et l'incurvant vers l'intérieur pour empêcher de nouvelles évasions que les propriétaires avaient procédé. 

En 2014, le zoo a changé de propriétaire. Deux ans plus tard, Zeus, un lion blanc de 300 livres, s'est échappé de son enclos. Il a été abattu parce que, comme l'a expliqué à l'époque Kerry Bayford, copropriétaire du zoo, essayer de tranquilliser Zeus pour tenter de le recapturer aurait pris trop de temps et créé un trop grand risque pour le public. 

Le zoo de Papanack a fait l'objet de critiques de la part des défenseurs des droits des animaux en raison de ses activités. Ces derniers exigent que le zoo, situé au bord de la route, fasse l'objet d'inspections régulières sur place, soit par une organisation comme l'Association des zoos et aquariums accrédités du Canada (AZAC), soit par le gouvernement provincial, par le biais de son service d'inspection du bien-être animal, qui relève du bureau du solliciteur général. 

EAP a laissé des messages au Papanack Park Zoo par téléphone et via Facebook pour obtenir des informations et des commentaires sur l'incident d'évasion impliquant Willow le kangourou. Il n'y avait pas de réponse lors de la  publication de cet article.