The Prescott-Russell Recreational Trail will remain open for use by local residents and visitors until at least the end of January 2022. The United Counties of Prescott-Russell (UCPR) and VIA Rail, which owns the former railway route that the trail follows, have agreed to another extension of the user agreement for the trail. Negotiations continue on the possible future transfer of ownership of the old railway route to the UCPR.
The Prescott-Russell Recreational Trail will remain open for use by local residents and visitors until at least the end of January 2022. The United Counties of Prescott-Russell (UCPR) and VIA Rail, which owns the former railway route that the trail follows, have agreed to another extension of the user agreement for the trail. Negotiations continue on the possible future transfer of ownership of the old railway route to the UCPR.

Une autre extension de l'accès au sentier récréatif PR

Gregg Chamberlain
EAP
 Il n'y aura pas de panique pour les motoneigistes cet hiver concernant l'accès au sentier récréatif de Prescott-Russell, dans le cadre de leurs aventures touristiques.  

Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) et VIA Rail ont convenu d'une autre prolongation de l'entente d'utilisation du sentier récréatif de Prescott-Russell. La nouvelle prolongation se termine à la fin du mois de janvier 2022. 

Le conseil des CUPR a ratifié la prolongation à la fin de sa session du 25 août, après un examen à huis clos de la proposition. L'administrateur en chef Stéphane Parisien a confirmé, lors d'un entretien téléphonique ultérieur, que les négociations se poursuivent entre les CUPR et VIA Rail au sujet de l'avenir du tracé du sentier récréatif. 

"Les choses se passent bien", a-t-il déclaré. 

Le sentier récréatif de 72 kilomètres suit le tracé d'une ancienne voie ferrée du CPR qui appartient maintenant à VIA Rail. Les rails ont été retirés en 1986 et le sentier PR a été créé en 2006. Les accords d'utilisation passés entre les CUPR et VIA Rail étaient des accords de location. Les discussions entre les deux parties portent maintenant sur le transfert de la propriété de l'ancien tracé ferroviaire et de ses droits de passage aux CUPR.